Can Egypte 2019 : Le Tribunal arbitral du sport confirme la qualification des Lions

jeudi, 06 juin 2019 07:40 Marie MGUE

Cette institution internationale a jugé irrecevable les recours  déposés par la Fédération comorienne de football pour  demander la disqualification du Cameroun de la Can  Total Egypte 2019.

 

Les Lions Indomptables de football défendront bel et bien leur titre du champion d’Afrique en Egypte dans quelques semaines. Le Tribunal arbitral du sport (Tas) a tranché ce mardi 4 juin 2019, à Lausanne en Suisse, en faveur du Cameroun, dans l’affaire qui oppose la  Confédération africaine de football (Caf) à la  Fédération comorienne de football (FFC). « Dans le cadre des litiges opposants la FFC  à la Caf, au sujet de la participation du Cameroun à la Coupe d’Afrique des nations (Can) le Tribunal arbitral du sport a déclaré les deux appels déposés par la FFC irrecevables », a  déclaré le Tas.

 

D’après le Tas, sur la base des preuves et des arguments, présentés par les parties, la Formation arbitrale a conclu à l’irrecevabilité des appels, en se référant à la jurisprudence constante  du Tas   selon laquelle toute demande en justice, doit-être basée sur un intérêt digne de protection. « Dans le cas d’espèce,  d’une part, la Formation arbitrale conclut que la FFC ne dispose d’aucun intérêt sportif  digne de protection. En effet, d’après la réglementation de la Caf, la formation considère que, même en cas de disqualification de l’équipe nationale du Cameroun, une telle disqualification n’aurait aucune incidence sur le classement de la FFC dans son groupe de qualification pour la Can 2019 et qu’il lui était ainsi mathématiquement impossible  de se qualifier pour cette compétition. D’autre part, la Formation arbitrale conclut que FFC ne dispose d’aucun intérêt légal suffisant à demander que la Fecafoot soit suspendue par la Caf », explique le Tas.

 

En effet, après le retrait de l’organisation de la Can 2019 au Cameroun à cause des retards dans l’avancée des travaux de préparation, les Comoriens ont introduit deux recours au Tas. Dans le premier appel déposé le 28 janvier 2019, la FFC s’est attaquée au « défaut de décision constituant un déni de justice ». Le second appel introduit le 11 février 2019,  était contre la décision de la Caf  du 30 janvier 2019, de ne pas suspendre l’équipe nationale senior du Cameroun pour la Can 2019 et d’attribuer l’organisation de la CAN 2021, à la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). Avec ce verdict du Tas, le Cameroun déjà en stage préparatoire  en Espagne, va  sereinement préparer sa participation à la phase finale de la 32e édition de la Can, prévue  du 21 juin au 19 juillet 2019.

 

Marie MGUE

Leave a comment