Pascal Messanga Nyamding : « Francis Ngannou fait la fierté de tout un continent »

lundi, 29 mars 2021 09:39 Stéphane Nzesseu

Le Professeur d’université et enseignant de science politique se réjouit de la victoire du jeune prodige camerounais au terme de son combat pour la ceinture de Champion du Monde du MMA de la league UFC.

 

« The Predator » comme on l’appelle a brisé le champion en titre, l’américain Stipe Miocic au cours du combat Poids lourds UFC 260, dans le huis clos de l’Apex de LAS VEGAS ce dimanche matin. Francis Ngannou (34 ans, 15 victoires -11 K.-O.-, 3 défaites) a réalisé son rêve. Celui de devenir champion des poids lourds de l'UFC. Après une série de coups qui a ébranlé l'Américain Stipe Miocic (38 ans, 20 victoires -dont 15 K.-O. -, 4 défaites), le Camerounais a littéralement électrocuté l'ancien champion d'un crochet gauche. L'arbitre de la rencontre, Herb Dean, n'avait d'autre choix que de mettre un terme au combat... Une victoire qui a suscité une grande joie au sein de toute la communauté camerounaise de par le monde. Mais davantage à tous les africains. Le professeur Messanga Nyamding n’était pas en reste.

 

Ce matin, il a tenu à dire ses félicitations au guerrier Francis Ngannou. « Un athlète exemplaire, un guerrier des temps modernes qui a su hisser le Cameroun ?? et le l'Afrique sur le toit du monde suite à l'obtention du titre mondial poids lourds UFC (Ultimate Fighting Championship). Cela est tout simplement HISTORIQUE. Merci encore à Mr NGANNOU FRANCIS qui fait la fierté de tout un continent. Je reste convaincu que le mixed martial arts (MMA) demeure une discipline sportive d'avenir en Afrique. Ainsi nous avons donc l'illustration parfaite d'un combattant qui a su allier PERSÉVÉRANCE et ABNÉGATION pour atteindre ses idéaux... Cela constitue un beau message d'espoir pour tous. »

 

Tout s’est joué en seulement 52 secondes pour Francis Ngannou dans le second round. Il a fait parler la foudre après un premier round remporté facilement où il a été à deux doigts, déjà, de plier le combat. Les statistiques du combat parlent pour lui : 58 coups lancés pour 36 significatifs, une amenée au sol, deux knock-down. Alors que de son côté, Stipe Miocic a simplement essayé de survivre durant 6 minutes avec pour lui 12 coups significatifs sur 13 lancés. Il est évident que le gap ave la furie de coups de Ngannou est flagrant. C’est tout naturellement que le champion camerounais a remporté la partie.

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 04 mai 2021 15:47
Réduction des délestages : Eneo va installer 30 transformateurs à Dschang

Energy of Cameroon (Eneo), concessionnaire du secteur de l’électricité au Cameroun, filiale du Britannique Actis, annonce qu’il va installer 30…


Mfoungo Publié le mardi, 04 mai 2021 12:35
Au Cameroun, l'exploitation illégale de bois de grande valeur nuit aux communautés forestières autochtones

Les peuples autochtones vivant dans les communautés forestières sont maintenant confrontés aux conséquences inquiétantes de l'exploitation forestière illégale lorsque leurs…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le mercredi, 28 avril 2021 08:48
Semaine Mondiale de la Vaccination : Les réflexions vont bon train à Yaoundé

« Surmonter l'hésitation vaccinale au Cameroun » est le thème choisi par les responsables du ministère de la Santé Publique…


Nicole Ricci Minyem Publié le lundi, 26 avril 2021 14:17
Lutte contre le Paludisme : Une Camerounaise fabrique un pesticide

C’est le fruit de sept années d’efforts, au cours desquelles Agnès Antoinette Ntoumba – Doctorante en Sciences Biologique à l’Université…


Videos