Menaces sur Brenda Biya : Evrad Eyinga Meba met en garde, les membres de la BAS

vendredi, 16 octobre 2020 13:38 Nicole Ricci Minyem

Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux (Facebook) le neveu du Chef de l’Etat fait savoir à calibri calibro et aux éléments de la meute qu’il dirige qu’en cas d’agression physique sur la personne de la fille du Président de la république, les conséquences seront à la hauteur de l’attaque.

 

« Je m’adresse à ceux là de la République imaginaire de Facebook qui sont la BAS. Je vous ai dit que chaque fois que vous vous en prendrez à votre Chef de l’Etat, qui est le Président Paul Biya, aucun membre de sa famille ne répondra ; parce que c’est normal, c’est votre Chef de l’Etat…

Mais quand vous irez vers les déviances, les dérives, au point où vous vous attaquez à sa famille, je vous assure, vous aurez à faire à sa famille…

Alors, je le dis très bien à ceux de la bas là, qui se sentent très protégés en France parce qu’ils vivent dans ce pays, sachez que nous aussi, nous nous sentons protégés parce que nous y vivons et que cette France à protège tout le monde…

Je viens ici vous dire que celui qui touchera à un cheveu de ma petite sœur, celui qui touchera à un cheveu de Brenda, sachez que, les répercussions, que vous avez voulu rendre familiales, seront à la hauteur de celles que vous-mêmes vous avez créé…

Vos familles également peuvent, je dis bien peuvent être entrain de se faire persécuter, que ce soit en France, en Allemagne, aux Etats – Unis mais surtout ici au Cameroun…

Je vous dis, essayez et vous verrez. Vous allez le ressentir parce que ce sont les problèmes humains parce que je vois que vous sortez déjà de la politique…

Touchez à Brenda et je puis vous assurer que personnellement, vous le ressentirez également dans vos familles ».  

Une mise en garde qui n’a que trop tardé

C’est du moins l’avis de ceux qui ont réagi après cette vidéo car, affirment – ils, « C’est un défi de trop, c’est une action de trop qui n’a été vécue dans aucun autre Etat au monde. Des individus dont la   profession est méconnue de tous se croient tellement puissants qu’ils pensent pouvoir agresser tout le monde, décider de qui peut ou ne peut venir en Europe et penser que les membres de leurs familles vont continuer à vivre paisiblement au Cameroun…Il faut en finir avec tout cela ».

En rappel, après avoir appris que Brenda Biya séjourne à l’hôtel Plazza Athénée de Paris, une bande d’individus, dont les actions ont jusqu’ici visé à salir les Institutions du Cameroun, notamment la personne du Président de la République, sont allés donnés des ultimatums aux responsables de cet hôtel.

Ils ont menacé de tout mettre en œuvre afin de rendre invivable, le séjour de cette jeune fille, sous de fallacieux prétextes. Une dynamique qui vise à installer un « politicien » de plus en plus honni par le Peuple Camerounais.

Vivement que des mesures envisagées par Evrad Eyinga Meba prennent corps et que leurs actes terroristes soient punis à la juste mesure.

 

Nicole Ricci Minyem 

 

Leave a comment

Economie

Liliane N. Publié le mercredi, 28 octobre 2020 09:56
Marché des jeux sur Smartphone en Afrique: Le camerounais Kiro’o Games fait son entrée sur play store

Grâce à une opération de Crowfunding qui a conduit à la mobilisation d’une enveloppe de 190 millions de FCFA, la…


Innocent D.H. Publié le vendredi, 23 octobre 2020 17:13
Riposte au Covid-19 : Le FMI salue la transparence du Cameroun dans l’attribution des contrats

Selon Mitsuhiro Furusawa le Cameroun a fait montre de transparence dans l’attribution des contrats aux entreprises, en rapport avec le…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.