Le Lamido Alim HAYATOU repose pour l’éternité à Garoua

mercredi, 07 avril 2021 01:52 Stéphane Nzesseu

Dans le respect de la tradition funéraire musulmane, le Lamido de Garoua a été conduit à sa dernière demeure ce mardi en présence du représentant du Chef de l’Etat, le ministre de la santé publique Manaouda Malachie.

 

Alim HAYATOU a reçu ce mardi les hommages de la République. L’essentiel du gratin politique camerounais a fait le déplacement pour la ville de Garoua, question d’honorer le dernier voyage de celui qui était jusqu’à sa mort, Secrétaire d’Etat au ministère de la santé en charge des épidémies et des pandémies.

La Nation entière a rendu à Alim HAYATOU un ultime hommage ce mardi matin dans la capitale régionale du Nord. L’esplanade du lamidat de Garoua a servi de cadre pour les cérémonies des obsèques du dernier acte du monarque, qui du reste, nous a quitté le 5 avril 2021 à Yaoundé des suites de maladie. Le Président de la République qui y était personnellement représenté par le ministre de la Santé publique a signé un décret instituant des obsèques officielles en l'honneur de l’illustre disparu.

Les qualités d’humanisme, de tempérance, du sens élevé du devoir et du service public sont celles qui caractérisent le mieux le Lamido de Garoua, reconnaissent ses proches et ceux qui l'ont connu ou côtoyé. Alim HAYATOU, sous sa casquette de Secrétaire d’Etat auprès Ministre de la Santé Publique s’était particulièrement distingué par son implication sans réserve pour la préservation de la sécurité sanitaire de notre pays confronté aux menaces pernicieuses des épidémies et des pandémies diverses. Un poste de Secrétaire d’Etat qu’il occupe depuis plus de 20 ans.  

Au front de la lutte contre le Covid-19, au côté du Ministre MANAOUDA Malachie, Alim HAYATOU ne ménageait guère son énergie. L’homme qui avait toujours un mot ou une attitude gentille pour tous les collaborateurs s’en va à 75 ans. Le sage guide, se retire sans avoir achever le combat contre le Covid-19 pour lequel il était l’un des Généraux au front de cette guerre.

Il était également le lamido de Garoua au Nord et président du Conseil des chefs traditionnels du Cameroun. Désigné lamido de Garoua en 2000 à la suite du décès du lamido Hayatou son père, l’homme vivait entre Yaoundé et la capitale régionale du Nord. Afin de concilier ses deux fonctions républicaine et traditionnelle. Le monarque de Garoua laisse une veuve et six enfants.

Dr MANAOUDA Malachie, ministre de la Santé publique, Représentant Personnel du Chef de l’Etat était accompagné entre autres par le Ministre Issa Tchiroma Bakary, le représentant-résident de l’OMS au Cameroun, et plusieurs autres personnalités.

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 13 avril 2021 08:43
Extension infrastructurelle : la Beac va construire une nouvelle agence à Limbé

La Banque des États de l’Afrique centrale (Beac) poursuit la mise en œuvre du programme d’extension et de renouvellement de…


Innocent D.H. Publié le jeudi, 08 avril 2021 06:26
Initiative pour la Transparence dans les industries Extractives (Itie) : Une menace de radiation pèse sur le Cameroun

Le Cameroun est désormais mis au ban des pays qui mettent en œuvre l’Initiative pour la Transparence dans les Industries…


Santé

Innocent D.H. Publié le mercredi, 31 mars 2021 09:58
Techniques de diagnostic de la Covid-19 : Le LANAVET renforce les capacités de son personnel

C’est dans le cadre d’un atelier organisé avec le concours du Centre pasteur du Cameroun et de l’Organisation des Nations…


N.R.M Publié le jeudi, 25 mars 2021 14:25
Soins essentiels dans une crise persistante : Les régions septentrionales du Cameroun bénéficient de l’expertise de Médecins sans Frontières

L’organisation humanitaire médicale internationale et indépendante y a pris ses quartiers depuis un peu plus de cinq ans maintenant et,…


Videos