Buca Voyages impliqué dans un grave accident de la circulation sur l’axe Yaoundé-Douala

jeudi, 21 novembre 2019 07:24 N.O

En mauvais état et très accidentogène, cette route qui relie les deux capitales du Cameroun (politique et économique) vient encore de faire des morts et des blessés graves.

 

L'agence de transport Buca Voyages a fait un accident ce mercredi 20 novembre 2019, au niveau du péage d'Edéa (région du Littoral). Les causes de cet accident qu'on dit grave, restent encore inconnues. Selon nos informations, l'accident a fait quelques morts et plusieurs blessés. Ces derniers ont été évacués à l'hôpital régional d'Edéa. La circulation a été interrompue pendant presque 30 minutes, sur cette route à très grand trafic.

Selon plusieurs sources, l’accident survenu à Edéa impliquait dans un premier temps deux camions gros porteurs. Le bus de la compagnie Buca Voyages en provenance de Yaoundé, roulant à vive allure, aurait été surpris par les deux camions qui ont bloqué la route.

Dans sa tentative d’esquiver le danger, le chauffeur aurait brusquement freiné. Le bus serait alors dérouté, la route devenant particulièrement glissante après la pluie. Selon le bilan encore provisoire, deux personnes ont perdu la vie et plusieurs blessés sont recensés.

Selon une estimation publiée en décembre 2018 par le ministère des Transports, le Cameroun a enregistré 8 669 morts, soit une moyenne d'environ 1 000 morts par an, dans 22 314 accidents de la route, au cours des huit dernières années.

L’axe Douala-Yaoundé fait parti du circuit routier Douala-Yaoundé-Bafoussam-Douala, appelé au Cameroun « Triangle de la mort », à cause de la fréquence des accidents mortels. Selon le ministère des transports, les campagnes de sensibilisation ont permis de réduire le nombre des accidents sur les routes camerounaises ces dernières années. 

En 2011, plus de 2600 accidents ayant causé la mort de 1113 personnes ont été enregistrés contre près de 2200 accidents et 721 décès en 2012. Une petite baisse qui permet d’espérer pour l’avenir.


N.O

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.