Affaire Martinez Zogo : Certains animateurs de Yaoundé demandent pardon à Mvondo Ayolo et son épouse

mardi, 21 janvier 2020 09:18 Stéphane NZESSEU

Du grand « aplaventrisme ». Réduits à mendier la clémence des autorités, certains animateurs dirigés par Billy Show se mettent à genoux et supplient comme des enfants, le « démiurge » Samuel Mvondo Ayolo et sa « Isis ».

 

C’est dans un communiqué au bas duquel figure le cachet de l’organisation Intermédia, qu’on lit les paroles implorant la mansuétude du Directeur du Cabinet Civil de la Présidence de la République. Ils disent précisément : « Le réseau des communicateurs indépendants de l’Audiovisuel (Intermedia) présente ses excuses à Monsieur MVONDO AYOLO, Ministre Directeur du Cabinet Civil et à son épouse, pour les propos malveillants qui ont été tenus à leur endroit par certains membres de notre réseau. Nous nous engageons à prendre des mesures internes, afin qu’à l’avenir de tels comportements ne soient plus récurrents. Nous prions Monsieur le Ministre et son épouse, de recevoir les meilleurs vœux de nos membres pour cette année qui commence et d’accepter l’expression de notre très haute considération. »

Ce qu’il faut savoir, c’est que le patron d’intermédia, Billy Show n’est nul autre que le neveu du Directeur du Cabinet Civil. Entouré d’autres acteurs des médias de la ville de Yaoundé, ils ont pris sur eux de « demander pardon au couple AYOLO ». Les informations à notre disposition ne permettent pas de savoir avec précision si cette demande de pitié se fait avec l’accord de Martinez Zogo, le journaliste impliqué. Martinez Zogo qui a été présenté au procureur de la République ce matin après son arrestation et son incarcération dans les geôles du SED.

Martinez Zogo, de son nom Zogo Zogo Martin, est un animateur radio et Chef de chaîne d’Amplitude FM 103.0 mhz. Depuis quelques semaines, l’animateur s’en était pris au Directeur du Cabinet Civil de la Présidence de la République du Cameroun. L’un des dossiers sur sa table était cette fameuse décision d’achat d’un immeuble bâti dans le quartier Bastos à Yaoundé, avec la complicité du Directeur de la CNPS. En plus de cette question, le disciple de J. Remy Ngono a choisi d’extrapoler, en sortant de ses missions d’informations et de dénonciations pour tenir des propos que le couple Ayolo a qualifié de diffamatoire. D’ailleurs, la démarche adoptée par les animateurs d’Intermédia démontre que d’une manière ou d’une autre l’homme de média est coupable.

Le couple Mvondo AYOLO retirera-t-il sa plainte ? S’il ne le fait pas, ce sera le début d’une longue procédure judiciaire et le début d’un très long séjour pour Martinez Zogo dans les cellules de la République.

 

Stéphane NZESSEU

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le mardi, 31 mars 2020 11:37
Cameroun : Une cinquantaine d’entreprises réfractaires à l’exploitation transparente des forêts

Ce sont plus de 50% des entreprises forestières au Cameroun qui traînent encore les pas dans l’appropriation du concept de…


Innocent D H Publié le lundi, 30 mars 2020 13:33
Incidences du Covid-19 : Les Etats de la Cemac souhaitent l’annulation de l’ensemble de leurs dettes extérieures

Brazzaville, la capitale du Congo a accueilli ce 28 mars 2020, la troisième session extraordinaire du Comité de pilotage (Copil)…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.