Grave accident à Nsam : Plusieurs personnes auraient perdu la vie

lundi, 08 avril 2019 16:56 Nicole Ricci Minyem

Les témoins qui ont vécu la scène disent que l’un des bus de l’agence de voyage Garanti Express a perdu les freins et a terminé sa course en s’écrasant contre un mur

 

« Malgré les tentatives du chauffeur du bus pour redresser son véhicule, rien n’a pu être fait. Le gros porteur avait déjà engagé sa course folle, écrasant tout sur son passage. Les passagers à l’intérieur du bus n’ont pas été touché mais, malheureusement, quelques personnes qui se trouvaient sur le passage et qui voulaient emprunter le taxi à l’entrée du marché ont perdu la vie, du moins c’est ce que nous pensons », telles sont les paroles d’un chargeur, travaillant dans cette agence de voyage et, que nous avons joint par téléphone.

Une autre dame, qu’on venait de déposer à l’entrée de Garanti Express a elle aussi eu l’amabilité de nous répondre au téléphone, après l’entretien avec le chargeur : « madame la journaliste, je ne sais pas ce que je peux vous dire, je suis encore sous le choc. Je pouvais être l’une des victimes, mon mari vient de me déposer parce que je voulais prendre le dernier bus, pour Douala. Le bus qui tue ces gens aurait pu nous écraser. Je suis encore sous le choc, madame, vraiment sous le choc. Ces gens sont sortis de chez eux ce matin, ils étaient certainement pour la plupart, entrain de rentrer chacun chez lui, ces femmes ont peut être des enfants, Oh mon Dieu, ça fait mal… ».

Pour l’instant, le chauffeur, selon la même source d’information est gardé à l’intérieur de l’agence. En attendant que les enquêtes puissent définir la responsabilité des uns et des autres. Mais en attendant, c’est un gros embouteillage que l’on remarque à l’entrée du marché de Nsam. Les véhicules ne peuvent plus circuler, l’avant du bus est encore encastré dans le mur de Congelcam qui a arrêté la folle course de ce gros porteur. Les clients qui sont venus s’approvisionner sont bloqués à l’intérieur, en attendant qu’on leur propose une autre voie de sortie.

Tous les véhicules ont dû s’arrêter, les taxis ont invités leurs passagers à descendre des voitures, ou alors, à attendre parce qu’il fallait au préalable conduire les accidentés, pour ceux qui sont encore en vie, dans les hôpitaux. Ce qui n’a pas été chose facile, à cause du  bouchon que cet accident a causé. Il est plus important que ceux qu’on a l’habitude de voir dans ce lieu, surtout à cette heure de pointe.

L’accident de ce lundi, vient remettre au devant de la scène, les manquements que l’on remarque au sein des agences de voyages. Lorsqu'un frein lâche, cela signifie que la visite technique n’a pas été bien faite et, le plus important pour les responsables étaient de faire le plus de bénéfice possible.

Avis donc au ministre des Transports. 

Quelques images de l'accident 

 

Nicole Ricci Minyem

Leave a comment