20/05
Fête de l'unité: le Chef de l'État préside la grande parade au Boulevard du 20…
19/05
Jean Michel Nintcheu: Joshua Osih «est un sous-traitant corrompu du RDPC au sein du SDF»
19/05
Fête de l’unité: le SDF Centre veut boycotter le défilé
18/05
Cameroun : Le Gouvernement en discussion avec les entreprises en vue de l'augmentation du Smig
18/05
Recettes des péages routiers : Le Cameroun mobilise 2,1 milliards de FCFA de recettes au…
18/05
Emprunt obligataire 2022 : Le Cameroun disposé à mobiliser plus que les 200 milliards de…
18/05
Exportations vers la RCA : Le Cameroun clarifie sa décision de renforcer les contrôles
18/05
Fête de l'Unité: l'usage du téléphone interdit durant le défilé
17/05
Expropriation des terres à Bali: les chefs duala en colère écrivent aux autorités
17/05
Opération de déguerpissement: Me Christian Ntimbane Bomo condamne ce qui se passe à Douala
17/05
Région de l'Extrême-Nord : Plus de 100 nouveaux déplacés internes enregistrés à Mokolo selon l'ONU
17/05
Humanitaire : Yannick Noah s’engage dans la lutte contre le paludisme
16/05
Owona Nguini trouve incroyable l’analyse de Dieudonné Essomba sur la crise anglophone
16/05
Le président de la Conférence épiscopale du Cameroun Mgr Andrew Nkea demande la libération de…
16/05
Journée Internationale de la Paix et du Vivre Ensemble: Unis dans la différence et dans…
16/05
Migration vers les farines locales: Les femmes de Yaoundé 5 se forment
16/05
Ni Courtisan Ni Flagorneur: Le pouvoir du Verbe et de la Verve
15/05
Crise anglophone: deux redoutables factions d’Ambazoniens annoncent le blocage de l’axe Mamfe-Ekok
15/05
Célestin Bedzigui : «les députés de l'opposition à l'Assemblée nationale sont-ils au niveau?»
14/05
Court séjour privé: le président de la République a quitté Yaoundé
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Société
  • Exploitation des terres : la communauté de Nyete exprime ses inquiétudes au sujet du nouveau projet de plantation de palmiers

Exploitation des terres : la communauté de Nyete exprime ses inquiétudes au sujet du nouveau projet de plantation de palmiers

vendredi, 13 septembre 2019 08:32 Otric N.

La communauté de Nyete, dans le département de l’Océan, région Sud, a exprimé ses inquiétudes concernant un nouveau projet de palmiers qui occupera plus de 3000 hectares de leurs terres, en dépit du fait que d'autres entreprises opérant dans leur communauté leur ont fait plus de mal que de bien.

Ils ont exprimé leur frustration dans la salle de conférence du sous-préfet de Nyete, Mbotiji Hotison Babila, le jeudi 12 septembre, lors d'une réunion pour évaluer l'impact social et environnemental du nouveau projet sur la population.

Le projet réalisé par la société CAMVERT Sarl consiste à abattre des arbres qui occupent plus de 60 000 hectares de terrain le long des arrondissements de Nyete et Campo. Ils vont créer une unité de production d'huile de palme et un complexe agro-industriel de transformation.

Un groupe d'organisations de la société civile camerounaise, le 14 août, a écrit une déclaration contre ledit projet, déclarant qu'il aurait de graves conséquences sur la communauté.

Le chef de l'Adjab de Nyete, Sa Majesté Ebande Charles, a déclaré au cours de la réunion qu'il n'était pas à l'aise avec la décision de permettre à CAMVERT de réaliser ses objectifs, étant donné que la présence d'autres compagnies comme Helvecam et Socapalm, n'a guère apporté de changement à la communauté, car elle est toujours appauvrie.

La zone qui sera exploitée par CAMVERT Sarl, abrite actuellement diverses espèces d'animaux sauvages, et on craint qu'avec l'abattage des arbres, ces animaux soient obligés de chercher un nouvel habitat.

Les organisations de la société civile qui s'occupent de l'environnement et de la préservation des espèces sauvages indiquent que des animaux tels que les éléphants, les buffles, les grands singes vivent dans ces 60 000 hectares de terres, qui abritent également une flore riche comme des espèces semi-aquatiques rares.

Ils s'inquiètent également de l'augmentation de la pression foncière et du fait que cette décision sape l'engagement du Cameroun dans le processus de promotion de la durabilité dans certaines filières agricoles axées sur la déforestation.

Malgré un plan et des solutions présentés par un consultant du ministère des Forêts et de la Faune sur la gestion des risques sociaux et environnementaux, la population est toujours mal à l'aise avec ce projet.

Cependant, le sous-préfet Mbotiji Hotison dit que l'Etat ne peut pas se lancer dans un projet qui ne profitera pas à la population. Il a insisté sur le fait que l'Etat pensait au bien-être de la population avant d'accepter le projet qui est dit 100% camerounais.

 

Otric N. 

Leave a comment

C’est le message porté ce Mardi, par le Dr Guy Sandjon, président de l’Ordre des médecins et le Dr Franck Dange Nana,…

Agenda

«May 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031