Hôpitaux publics : Dr Malachie Manaouda « Nous sommes en mesure de donner des soins de qualité »

mardi, 18 juin 2019 19:35 Liliane N.

Le Ministre de la Santé affirme que les formations sanitaires publiques disposent d’excellentes ressources humaines. Ce qui pour lui signifie, qu’en l’état actuel, les hôpitaux peuvent offrir aux patients de bons soins.

 

Son objectif est que les malades au Cameroun reçoivent des soins de qualité dans les hôpitaux publics. Le Dr Malachie Manaouda le Ministre de la Santé veut améliorer le rapport patient-personnel soignant qui s’est dégradé au fil des ans du fait de nombreux couacs, scandales et erreurs médicales enregistrés dans nos formations sanitaires. Pour ce faire, il vient d’avoir une concertation avec les personnels de son secteur dans la ville de Yaoundé. Il a appelé ces derniers à se demander chacun les questions suivantes. « Mon attitude et mon discours contribuent-ils à valoriser ma profession ? L’accueil que je réserve aux patients est-il de nature à rassurer ? Quand malheureusement survient un drame, est-il possible que je jure, la main sur le cœur, que j’ai tout fait et tout donné pour éviter cela ? ».

 

Pour le Ministre de la Santé publique (Minsanté), des soins de qualité peuvent bien être donnés aux patients à l’heure actuelle dans les hôpitaux publics. « En l’état actuel, nous sommes en mesure de donner des soins de qualité. Nous avons d’excellentes ressources humaines. Et d’autre part également, nous sommes en train de faire des efforts pour relever le plateau technique des formations sanitaires du pays. Nous en avons déjà touché 200 à travers le pays. Nous poursuivons dans la durée ce relèvement des plateaux techniques. Il est question pour nous de dire au personnel de santé, voilà ce qui est faisable et voilà que nous n’allons pas tolérer. Ce n’est pas comme une maison qu’on pourrait réhabiliter ou un engin que l’on peut réparer. On ne répare pas la vie. Lorsqu’un patient décède, il n’y a plus rien à faire. Et je voudrais sur ce point qu’avec le personnel de santé, nous soyons sur la même longueur d’onde », déclare le Ministre.

 

Lire aussi : Santé : Le dispensaire de Mvog Ada, un lieu insalubre d'après les usagers 

 

La concertation avec les personnels de santé ne visaient pas non seulement à toucher et réveiller leur fibre humaine, il aura été question aussi de se pencher sur l’amélioration de leurs conditions de vie. Car il a été clairement indiqué qu’un homme malheureux puisse-t-il être infirmier, médecin ne peut sourire à tout moment à un malade. Le Ministre fait savoir qu’il y a des actions qui seront prises dans ce sens, notamment, l’autonomisation du traitement des Actes de carrière ainsi que la prise en charge de leurs incidences de solde. Des démarches seront également engagées pour qu’à la sortie de l’école, les médecins reçoivent automatiquement tout au moins ou d’une partie de leur traitement salarial avant l’aboutissement de leur dossier d’intégration.

 

Liliane N.

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.