Joseph Espoir BIYONG appelle à un meeting conjoint entre Maurice Kamto et Cabral Libii

jeudi, 31 décembre 2020 00:07 Stéphane Nzesseu

L’adjoint au Maire de Douala 5e dans la région du Littoral a démarré depuis quelques jours une campagne de réconciliation entre le leader de son parti politique, le PCRN et le principal challenger du Président de la République, Maurice Kamto. Il appelle aujourd’hui à un meeting conjoint des deux hommes politiques.

 

Au lendemain de la polémique qu’il a suscité, au sortir des bureaux de vote pour les élections régionales de décembre 2020, le maire PCRN a fait le choix de devenir le chantre de la « véritable réconciliation ».  On se souvient que Joseph Espoir Biyong avait à l’époque attiré les foudres de la hiérarchie de son parti sur lui parce qu’il avait reconnu qu’au finish « c’est Kamto qui avait raison quand il prescrivait de boycotter ces élections régionales ». Une position que le Président National du PCRN n’a pas digéré. Pour la simple raison qu’il existe un ressenti énorme entre le leader du PCRN à l’égard du patron politique du MRC. Un ressenti qui vient essentiellement de ce que Cabral Libii reproche au Professeur de n’avoir jamais levé le doigt pour rappeler ses militants à l’ordre quand ceux-ci se fendent en injures et en diffamation à l’endroit du jeune homme politique.

 

De plus, le PCRN n’a pas compris que Joseph Espoir BIYONG salue les choix politiques du MRC en contestant implicitement les décisions prises par le parti dont il est un éminent cadre politique. Pire encore, lui qui loue tant le choix de boycotter oublie que ce même MRC avait également prescrit de boycotter les municipales et les législatives. Pour dire que selon ce parti politique, il n’aurait jamais eu cette position de Maire qui lui accorde la chance de compétir pour les régionales. Pour le PCRN, c’est un contre sens aujourd’hui de louer les positions et les choix politiques du MRC.

 

A quoi joue Joseph Espoir BIYONG ?

 

Il surfe sur l’un des éléments fondamentaux de l’acronyme de son parti politique pour essayer de préparer le terrain pour es intérêts et peut-être pour son parti politique. Le cadre du PCRN est conscient de la puissance politique du MRC dans la région du Littoral. Région où ce parti est arrivé premier au cours de l’élection présidentielle. Conscient de cette force, l’homme politique semble vouloir construire un pont entre ces milliers de militants du MRC qui n’arrivent pas à s’exprimer électoralement du fait des choix de la hiérarchie du parti. Joseph Espoir BIYONG sait pertinemment que dans Douala 5e, il y a beaucoup d’électeurs qui ont une forte sympathie pour les idées du MRC. Or, en prônant la réconciliation entre les deux hommes (Cabral et Kamto), il a la possibilité de surfer sur les idées politiques de l’un et de l’autre et se positionner comme un centriste entre les deux hommes. L’objectif inavoué étant de fédérer le maximum de citoyens de Douala autour de sa personne.

Joseph Espoir BIYONG prépare déjà les prochaines échéances électorales.

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le lundi, 23 novembre 2020 14:35
Cameroun-Plan triennal spécial jeunes : 1 325 projets financés à hauteur de 3,5 milliards de FCFA

Le Ministre de la Jeunesse (Minjec) a récemment achevé sa tournée nationale de remise des financements et de matériels aux…


Innocent D.H. Publié le dimanche, 22 novembre 2020 16:35
Sous-région Cemac : Les banques commerciales refusent 50 milliards de FCFA de la Beac

La frilosité des banques installées dans la sous-région vis-à-vis des injections hebdomadaires de la Banque des Etats de l’Afrique centrale…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le vendredi, 20 novembre 2020 13:37
Lutte contre le Vih /Sida : Comment atteindre les objectifs 90 – 90 – 90 d’ici cinq ans

Le réseau Camerounais des associations des personnes vivant avec le Vih/Sida propose des pistes de solutions, parmi lesquelles l’amplification rapide…


Liliane N. Publié le vendredi, 20 novembre 2020 07:18
Alerte: Déjà 15 malades d’insuffisance rénale décédés faute de soins à Bertoua

Les malades d’insuffisance rénale continuent d’attendre l’action du Dr Malachie Manaouda, ministre de la Santé publique, qui a promis de…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.