Éboulement à Bafoussam : Ce que le Cpp d’Edith Kah Walla propose pour éviter un autre drame

lundi, 04 novembre 2019 15:10 Liliane N.

Le Cameroon people’s party recommande entre autres le développement et la mise en application d’un plan d’évacuation des populations vivant dans les zones à risque.

 

Pour le Cameroon people’s party (Cpp), il faut tout faire pour éviter qu’un drame comme celui de Bafoussam se produise de nouveau. C’est la substance du communiqué signé par sa présidente Edith Kah Walla. Dans le communiqué rendu public, ce parti politique d’opposition suggère aux autorités de prendre les mesures qui suivent. Il faut procéder à la mise à jour des études sur les différentes zones à risque sur le territoire national. Cela doit être fait dans les zones à forte densité de population.

Le Cpp d’Edith Kah Walla demande qu’on développe et qu’on mette en application un plan d’évacuation des populations vivant dans les zones à risque. « La dotation des organismes en charge de la prévention et de la gestion des catastrophes de ressources humaines, matérielles et financières leur permettant de se déployer sur l’ensemble des sites jugés dangereux ou à risque », peut-on lire dans le communiqué rendu public.

Le parti a également pensé aux solutions à moyen terme. A ce niveau le parti exige, l’application de manière effective des plans d’urbanisme et d’occupation des sols sur l’ensemble du territoire national. A cette proposition, il faut ajouter le développement « des systèmes de gestion de nos villes plus efficaces pour empêcher et / ou mettre fin au phénomène d’installation anarchique des populations dans des zones à risques ».

Par ailleurs, en présentant ses condoléances aux victimes de Gouache, le Cpp demande qu’un site de recasement soit identifié pour elles. Il faut indiquer que la semaine dernière, les autorités ont fait savoir à l’opinion nationale qu’un espace de recasement des victimes a déjà été identifié. Ledit espace a une superficie de 17 hectares. Il est situé dans l’arrondissement de Bafoussam III.

 

Liliane N. 

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le mardi, 31 mars 2020 11:37
Cameroun : Une cinquantaine d’entreprises réfractaires à l’exploitation transparente des forêts

Ce sont plus de 50% des entreprises forestières au Cameroun qui traînent encore les pas dans l’appropriation du concept de…


Innocent D H Publié le lundi, 30 mars 2020 13:33
Incidences du Covid-19 : Les Etats de la Cemac souhaitent l’annulation de l’ensemble de leurs dettes extérieures

Brazzaville, la capitale du Congo a accueilli ce 28 mars 2020, la troisième session extraordinaire du Comité de pilotage (Copil)…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.