Intégration régionale : Le Ministre équato-guinéen Baltasar Engono porte un pli fermé d'Obiang Nguema à Paul Biya

mardi, 11 juin 2019 10:52 Liliane N.

L’audience au Palais de l’Unité a eu lieu hier, 10 juin 2019.

 

Il était un émissaire d’Obiang Nguema Mbasogo, le Président de la Guinée équatoriale. A en croire Baltasar Engonga Edjo'o le Ministre d'Etat équato-guinéen chargé de l'Intégration régionale, il était porteur d’un message d’amitié et de fraternité adressé à Paul Biya par son homologue équato-guinéen. Au sortir de l’audience qui a duré près d’une heure, Baltasar Engonga Edjo'o a indiqué à la presse qu’il est impossible de parler aujourd’hui de l’intégration régionale sans faire appel à Paul Biya le Chef de l’Etat.

 

Il convient de rappeler que la Guinée équatoriale et le Cameroun font partie de la Communauté économique des Etats de l’Afrique centrale (Cemac). Et le Chef de l’Etat Paul Biya a été porté en mars dernier par ses pairs à la tête de cette organisation sous-régionale. «Tous les Chefs d’Etat sont dans l’obligation de se concerter avec lui sur certains sujets d’importance en la matière», a déclaré l’envoyé spécial d’Obiang Nguema Mbasogo.   

 

En parlant toujours de l’intégration régionale face aux hommes des médias, Baltasar Engonga Edjo'o a indiqué que celle-ci marche plutôt très bien dans la sous-région. Il faut indiquer qu’au cours du Sommet extraordinaire des Chefs d’Etat de la Cemac tenu dans la capitale tchadienne le 31 octobre 2017, un certain nombre de décisions ou disons plutôt de mesures avaient été prises pour l’accélération de l’intégration régionale.

 

Ces mesures sont entre autres l’ouverture intégrale des frontières. Une mesure arrêtée depuis 2013. Et celle-ci devait se concrétiser par la suppression des visas pour tous les ressortissants de la Cemac circulant dans l’espace communautaire. Il faut préciser que les Chefs d’Etat des six pays membres de la Cemac avaient non seulement pris part au Sommet extraordinaire de Djamena mais aussi avaient pris acte de la décision d’ouverture intégrale de leurs frontières. « La Guinée équatoriale ne peut pas travailler de façon isolée. Les actions de la communauté se font dans le cadre du groupe », a ajouté Baltasar Engonga Edjo'o.

 

L’émissaire du Président équato-guinéen a profité de l’audience pour transmettre au Chef de l’Etat Paul Biya, les condoléances d’Obiang Nguema Mbasogo pour le décès de Martin Belinga Eboutou l’ancien Directeur du Cabinet civil, inhumé le weekend dernier.

 

Liliane N.   

Leave a comment