Paul BIYA à la Nation : « J’ai constaté que la plupart de nos concitoyens ne respectent plus les mesures de protection »

samedi, 02 janvier 2021 21:07 Stéphane Nzesseu

Le Président de la République interpelle les citoyens camerounais à redoubler de vigilance, et à respecter les gestes barrières prescrits par le gouvernement pour éviter de voir notre pays être frappé à nouveau par cette Covid 19.

 

Le Chef de l’Etat l’a encore rappelé, le Cameroun a été plus ou moins épargné par le massacre annoncé sur le continent par les hauts responsables de l’OMS et les observateurs internationaux. Le Cameroun a su se débrouiller pour voir bon nombre de ses populations se relever après avoir été frappés par cette maladie. L’Apôtre Benjamin KISSO n’aura pas eu cette grâce. Lui que la maladie va emporter en un temps record ce 29 décembre. Plutôt dans l’année, Manu Dibango et d’autres grandes figures de notre pays sont tombées des suites de cette fâcheuse maladie. Et tout ça, le Chef de l’Etat le reconnaît bien : « Le Cameroun a été touché. Peut-être moins gravement que d’autres Etats. Malgré nos efforts, le COVID-19 a endeuillé de nombreuses familles et provoqué de graves difficultés dans le fonctionnement de notre économie et de notre société. »

 

« Je vous exhorte de nouveau à porter vos masques »

 

Et manifestement, ce n’est pas encore terminé. C’est pourquoi il faut redoubler de vigilance. « Au moment où, partout ailleurs, l’on constate une deuxième vague de l’épidémie, couplée à l’apparition d’une nouvelle souche du virus plus contagieuse, je vous exhorte de nouveau à porter vos masques, à vous laver régulièrement les mains et à faire appel à un médecin ou à tout autre personnel de santé au cas où des symptômes apparaissent. C’est le seul moyen de préserver les vies et de freiner la propagation du virus. »

Il est important de revenir au respect des prescriptions du gouvernement pour éviter que cette autre vague ne se propage au sein de la population. Les gestes sont : Lavage des mains, port des masques barrières, mais aussi la distanciation sociale qui est la meilleure voie de protection contre cette maladie. Reste à savoir si dans les jours qui viennent, le gouvernement va reprendre avec des campagnes de sensibilisation pour réveiller les citoyens. Pourquoi pas revenir aux prescriptions de distanciation dans les transports et les lieux publics. Le gouvernement peut, par la prise de mesures nationales, permettre au plus grand nombre de se rendre compte que la maladie n’est pas complètement partie et qu’il faut rester alerte.

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le lundi, 23 novembre 2020 14:35
Cameroun-Plan triennal spécial jeunes : 1 325 projets financés à hauteur de 3,5 milliards de FCFA

Le Ministre de la Jeunesse (Minjec) a récemment achevé sa tournée nationale de remise des financements et de matériels aux…


Innocent D.H. Publié le dimanche, 22 novembre 2020 16:35
Sous-région Cemac : Les banques commerciales refusent 50 milliards de FCFA de la Beac

La frilosité des banques installées dans la sous-région vis-à-vis des injections hebdomadaires de la Banque des Etats de l’Afrique centrale…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le vendredi, 20 novembre 2020 13:37
Lutte contre le Vih /Sida : Comment atteindre les objectifs 90 – 90 – 90 d’ici cinq ans

Le réseau Camerounais des associations des personnes vivant avec le Vih/Sida propose des pistes de solutions, parmi lesquelles l’amplification rapide…


Liliane N. Publié le vendredi, 20 novembre 2020 07:18
Alerte: Déjà 15 malades d’insuffisance rénale décédés faute de soins à Bertoua

Les malades d’insuffisance rénale continuent d’attendre l’action du Dr Malachie Manaouda, ministre de la Santé publique, qui a promis de…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.