Gilets jaunes : la chute progressive des mobilisations

lundi, 13 mai 2019 09:37 Innocent D H

Les manifestants étaient encore présents dans les rues pour le 26ème épisode de leur mouvement le samedi 11 mai. Cependant, au regard du nombre des activistes, l'on assiste à une diminution considérable des partisans aux mobilisations.

 

Selon les chiffres recensés par le ministère de l'intérieur, il y a eu 18.600 militants en France. Paris a connu 1.200 manifestants pour le compte du 26ème samedi de mobilisation. Selon un constat général, la mobilisation continue de reculer. Dans l'après midi à 14 heures, le ministère de l'intérieur a compté 2.700 manifestants sur l'ensemble de la France encore moins que la semaine dernière, même si les gilets jaunes contestent habituellement les chiffres que le ministère de l'intérieur rend public.

 

Il faut dire Lyon et Nantes, sont les deux principales villes qui avaient été les cibles des manifestants, et les cortèges ont eu à faire réunir moins 2.500 personnes chaque fois dans ces deux villes de la France.

 

Au cours des manifestations, il y a eu des heurts entre les partisans au mouvement et les forces de l'ordre. A en croire Maxime Nicole dit " Fly rider , qui avait effectué un déplacement à Nantes, une équipe de la Brigade anti-criminalité (BAC) a été la cible de jets de projectiles par des manifestants. Ce qui a conduit d'ailleurs, à l'intervention des forces de l'ordre et des tirs de LBD. Dans la foulée de cette intervention, un journaliste reporter d'images officiant pour le compte d'une chaîne d'information dit avoir été touché par un tir de LBD au niveau du " bras ventre".

 

Innocent D H

Leave a comment