31/07
Cameroon: Tenor spends first night at New Bell prison
30/07
Bacc 2021 results: Restive South West region tops classification chart with 83.73%
30/07
Tokyo 2020 Olympics: Four times Africa champion, Hortence Mballa Atangana crashes out
30/07
Manifestation publique: une marche de soutien au président de la République interdite à Douala
30/07
Le ministre du Commerce dévoile les vrais prix du ciment Cimencam dans les villes de…
30/07
Diaspora: une camerounaise d’origine nommée sénatrice au Canada
30/07
IMF approves new triennial support to Cameroon worth FCFA 375B
30/07
Three Cameroonians napped after stealing FCFA 15M from Gabonese boss
29/07
Destruction des régions du Nord et Sud Ouest : le rapport d’Amnesty International qui accable…
29/07
Cameroon vows to wage ceaseless campaign against Boko Haram following countless attacks
29/07
Tragédie: une famille camerounaise décède dans un incendie en RCA
29/07
Vaccin anti – Covid : Déjà quatre milliards de doses injectées dans le monde
29/07
Douala : Célestine Ketcha Courtès et ses pairs apportent leur soutien au Chef de l’Etat…
29/07
Calixthe Beyala: «ces influenceuses qui risquent amener nos jeunes vers les dérives»
29/07
Un réseau de faux agents de la présidence de la République démantelé
29/07
Crise anglophone: plus de 4,200 personnes ont fui Nwa dans le Nord-Ouest en l’espace de…
29/07
En France, un lieutenant camerounais sort major de l'école de guerre de Saint Cyr
29/07
Le camerounais Basile Njei dans la liste très convoitée des médecins les plus honorés aux…
29/07
Adamawa: Four including three-year-old perish in road accident
29/07
Extrême Nord : boko haram fait de nouvelles victimes
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Défense
  • Crise dans les zones anglophones: Les chrétiens de l’église méthodiste crient leur raz le bol

Crise dans les zones anglophones: Les chrétiens de l’église méthodiste crient leur raz le bol

vendredi, 07 décembre 2018 13:33 Mfoungo

Ils disent avoir besoin de vivre dans la paix et appelle à une intervention des Nations Unies

Ils n’ont beaucoup été entendus depuis le début de la crise sécuritaire qui secoue les deux régions dites anglophones du Cameroun. Mais, cette fois, las de cette vie de violence, de boucherie humaine et parce qu’ils n’arrivent plus à trouver un repère dans ce pays qui est pourtant le leur, ils ont décidé de donner de la voix.

Des témoignages recueillis auprès des personnes ayant requis l’anonymat, l’on se rend compte que certaines églises ont été converties en caserne militaire et es chrétiens ont été obligés de prendre la fuite, vers des lieux inconnus, en abandonnant tout derrière eux.

D’autres ont trouvé refuge au Nigéria voisin et peut être dans d’autres pays qui partagent les mêmes frontières que le Cameroun : Nous avons besoin de la paix et de l’intervention des Nations Unies - De nombreuses personnes meurent chaque jour, nos maisons et nos villages sont incendiés. Si vous allez de ce côté, vous allez vous rendre compte qu’il n’ya plus personne. Nous n’avons plus voix au chapitre alors que nous vivons dans notre pays… ».

Lorsqu’on écoute ces personnes, on ne peut s’empêcher d’avoir « froid au dos ». Ce sont des témoignages des personnes qui ne demandaient qu’à vivre en paix dans leur pays, malgré la modicité ou non de leurs moyens mais au moins, ils avaient la paix. Les terroristes ont réussi peut être pas à ébranler leur foi, mais elle a été touchée.

Ce ne sont certes pas les chiffres officiels mais, le bilan fait par les chrétiens de l’église méthodiste est lourd. Plusieurs centaines de personnes ont été tuées cette année et, des dizaines de milliers ont été contraintes de fuir en tant que refugiés – Ils croient savoir des dizaines d’écoles primaires et secondaires, de même que les hôpitaux chrétiens ont été touchés tandis qu’au moins quatre églises ont été converties en casernes militaires - La régularité des tirs entre forces de défense camerounaises et groupes terroristes entraine parfois des accidents, notamment des balles perdues qui ont à plusieurs reprises, touchés des enfants mineurs.

Toujours au sein de l’église méthodiste, un autre chrétien croit savoir que : « Le gouvernement auto proclamé de l’ambazonie contrôle la majeure partie des territoires du Nord et du Sud ouest. Les leaders ont positionné des groupes de terroristes au sein des services sociaux sus cités et, ils entendent rester sur les lieux jusqu’à ce que la
crise soit résolue.

Au cours des trois dernières années, l’on ne pourrait établir un bilan clair de ce que les terroristes ont causé dans les régions dont la principale langue parlée est l’anglais. Au fil  des jours, l’on reçoit les déclarations des victimes, des pleurs, des cris de détresses, des appels au secours des camerounais qui n’ont pas demandé à naître dans cette partie du pays. Ils sont obligés de vivre aux côtés des « êtres » qui semblent dépourvus de toute raison et dont la principale raison de vivre est le vue du sang.

Pourtant, doit – on pour cela faire appel aux Nations Unies ? Ce n’est certainement  pas la peine. Le gouvernement est entrain de prendre les mesures pour que le calme et la sérénité reviennent dans la maison. Pour ceux qui sont résolus à ne pas répondre aux appels incessants du Président de la République, ils se sentent certainement prêts à répondre de leurs actes.

Nicole Ricci Minyem

 

Leave a comment

C’est la principale résolution prise à l’issue des assises de la 4ème édition du Sommet mondial sur le Genre organisé à Kigali…

Agenda

«August 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031