27/07
Mrc : Quand le choix politique de Michèle Ndocki pousse Mamadou Mota dans ses derniers…
27/07
Appropriation de l’outil informatique : L’IAI-Cameroun encourage les jeunes de la région du Nord
27/07
Réduction de la mortalité maternelle et infantile : 250 000 chèques atteints dans le Nord…
27/07
JO Tokyo 2020: élimination en série pour la team Cameroun
27/07
Jeux Olympiques de Tokyo : Quelques résultats en cette mi journée
27/07
Carrière: Valérie Ayena, la Miss Cameroun 2013 bientôt au cinéma aux côtés d’Epule Jeffrey
27/07
Jean De Dieu Momo: «La BAS a été créée dans le MRC»
27/07
Affaire Nourane Foster: le Parti de Cabral Libii va écrire au président de la République
27/07
MRC: le général Valsero menace Michelle Ndocki
27/07
Tirage au sort de la CAN 2021: Samuel Eto'o, Yaya Toure, Georges Weah et Didier…
27/07
Douala: quatre présumés trafiquants d’ossements humains aux arrêts
27/07
Cameroon: Limbe Fire leaves 25 families, including IDPs homeless
27/07
Coopération : L'Allemagne construit deux postes frontières au profit de la police camerounaise
27/07
Région du Sud : 5 chefs traditionnels dans le collimateur de la justice pour exploitation…
27/07
Apurement de la dette : L’ART envisage la saisie des comptes de l'entreprise Nexttel
27/07
Terrorisme: Cinq militaires, un civil tués dans une nouvelle attaque de Boko Haram à Zigue
26/07
Tokyo 2020 Olympics: One of Cameroon’s medal hopeful, Wilfried Seyi knocked out
26/07
Far North: Population on run after fresh deadly Boko Haram attack in Sagmé
26/07
Far North: Boko Haram, military confrontation claims at least 15 lives
26/07
Attaques terroristes à l’Ouest Cameroun : Un nouveau dispositif sécuritaire envisagé
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Politique
  • Le Conseil Constitutionnel juge "irrecevable" le premier recours de Maurice Kamto

Le Conseil Constitutionnel juge "irrecevable" le premier recours de Maurice Kamto

mardi, 16 octobre 2018 14:39 Mfoungo

Le Conseil constitutionnel camerounais a jugé "irrecevable" le recours de l'opposant Maurice Kamto qui avait réclamé la récusation d'une majorité de ses membres en estimant qu'ils était "partiaux". La requête est "irrecevable" car Maurice Kamto n'est "pas habilité" à demander la récusation du Conseil, a jugé Clément Atangana, président du Conseil constitutionnel dont les membres sont nommés par le président Paul Biya.

Le Conseil, qui est chargé d'étudier les contentieux post-électoraux avant de proclamer les résultats de la présidentielle du 7 octobre, a commencé à examiner les plaintes post-électorales déposées par plusieurs candidats.

Dès l'ouverture de l'audience, retransmise en direct à la télévision d'Etat, il a commencé l'examen d'une requête introduite par M. Kamto demandant la récusation de six membres de cet organe.

 

Candidat du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), l'opposant Kamto a également souhaité que le contentieux post-électoral soit examiné par une autre juridiction, mais un rapporteur du Conseil a proposé que cette requête soit elle aussi jugée irrecevable, estimant qu'il n'avait pas qualité pour formuler une telle demande.

Le Conseil constitutionnel doit, par ailleurs, se pencher sur dix-huit requêtes en annulation totale ou partielle de la présidentielle.

Trois de ces recours ont été introduits par les trois principaux candidats de l'opposition, Joshua Osih, Cabral Libii et Maurice Kamto, qui dénoncent de nombreuses irrégularités.

Après l'examen de ces recours, il prononcera les résultats définitifs de l'élection présidentielle du 7 octobre.

Leave a comment

Mme Allegria Mama Del Pilar Baiochi Coordonnateur résident de l’Organisation des Nations Unies réitère que cette option n’est pas à l’ordre du…

Agenda

«July 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031