14/01
La France demande une enquête sur l’assassinat du Sénateur Henry Kemende
14/01
Ecole publique de Nloevoé: Le chef d’établissement aurait giflé l’une de ses collaboratrice
14/01
Désinformation: il n y’a pas eu de nombreux blessés après une fusillade à Buea
14/01
CAN 2021: à l'Ouest, cette journée de travail écourtée pour permettre aux fonctionnaires d'aller au…
14/01
Présidence de la CPP: la Cour suprême déboute le ministre Atanga Nji et donne raison…
13/01
CAN 2021: le Cameroun bat l’Ethiopie et s’offre une place pour les 8es de finale
13/01
Actes présidentiels: Maurice Aurélien Sosso bénéficie de deux autres années de service
13/01
Activité des partis politiques: Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun invite les Camerounais à…
13/01
“L'Eau: Cette denrée précieuse devenue si rare”
13/01
Coronavirus : Du grabuge autour du variant français mis en lumière l’institut hospitalo-universitaire
13/01
Echos de CAN : Les Lions indomptables prêts à affronter les Walya d'Ethiopie aujourd'hui
13/01
Stades vides à la CAN: le député Cabral Libii suggère à la CAF la suspension…
13/01
Extrême-Nord : Les oiseaux granivores menacent la production des céréales
13/01
CAN Total Energies 2021 : La campagne d’affichage d’UCB toujours bloquée à Yaoundé
13/01
CAN 2021 : Sécurité renforcée à Buea
12/01
CAN 2021: les super favoris Algérie et Egypte tenus en échec à la 1ère journée
12/01
La Cédéao sanctionne durement le maintien de la junte au pouvoir au Mali.
12/01
Assassinat du Sénateur Henry Kemegne: le député Jean Michel Nintcheu tout en larmes
12/01
CAN 2021: le gouvernement demande au peuple de se rendre dans les stades
12/01
Audiences: Le Président de l’Union des Comores et son épouse respectivement reçus par Paul et…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Economie
  • Valorisation des produits du terroir : Nya Mboa, le premier chocolat camerounais voit le jour

Valorisation des produits du terroir : Nya Mboa, le premier chocolat camerounais voit le jour

lundi, 24 juin 2019 13:09 Nicole Ricci Minyem

C’est le fruit d’un partenariat entre la société commerciale et de transformation de cacao (Soctracao) et l'Ivoirien Axel Emmanuel, spécialisé dans la distribution dont on annonce l’arrivée au Cameroun dans les prochains jours

 

« Nya Mboa », encore appelé « Cocoa Revolution », est un chocolat fabriqué à 100% avec le cacao cultivé localement, comme l’atteste Ndeh Dieudonné, le Directeur Général de la société commerciale et de transformation de cacao : « Sachant que les fèves traitées de nos jours sont exposées à une moisissure précoce, la société a besoin de mettre à jour ce processus pour être dans les normes. Depuis sa création jusqu'au jour d'aujourd'hui, SOCTRACAO a transformé environ 37 tonnes de fèves de cacao en beurre et poudre de cacao, faisant ainsi fluctuer l'économie locale... ».

 

En dehors de « Nya Mboa », l’entreprise propose autre chose : « Nos produits vont de l'alimentaire aux cosmétiques et, nous proposons à ceux qui nous ont fait confiance depuis 2015, des équipements nécessaires à la transformation de la fève. Et, ils sont nombreux. Je peux dire que nous sommes fiers de compter parmi nos partenaires locaux, les grandes surfaces commerciales : Carrefour, Santa Lucia Sake, Sawa Food Market, Mahima...).  

 

L’ouverture de ce marché accroît les ambitions de Ndeh Dieudonné, de même que celui de ses collaborateurs : Nous avons pour  ambition d'atteindre une transformation de 2000 tonnes de fèves de cacao à l'horizon 2022 ».

 

En outre, SOCTRACAO entend rapidement se développer et s'imposer comme le leader sur le plan local, avec des ambitions s'étendant dans la sous-région Afrique Centrale et Afrique de l’Ouest.

 

Pourtant, malgré les ambitions affichées et les résultats atteints quatre ans après sa création, cette entreprise, située dans la capitale économique fait face à quelques difficultés. Le processus de transformation est encore artisanal, il ne garantit aucune hygiène alimentaire pouvant donner une extraction de beurre d'une possession de 90%.

 

En plus des aspects relevés plus haut, la visite prochaine de l'Ivoirien Axel Emmanuel, va également apporter une expertise afin que le processus de fabrication se fasse de manière professionnelle.

 

 Des emplois et des formations

 

Pour le directeur général de SOCTRACAO, « La mise en commun des différentes expertises et, la pratique des standards qui entrent dans la chaîne de valeur de la transformation du cacao, vont drainer de nouveaux emplois. La venue de l'Ivoirien Axel Emmanuel va aussi permettre aux artisans locaux, de bénéficier d'une formation de 4 jours dans le domaine de la transformation ».

 

Les bénéficiaires pourront éventuellement se mettre à leur propre compte ou encore, rester au sein de l’entreprise. Selon certaines indiscrétions,  des parts sont ouvertes au sein de la société, pour la mise en place d’une mini-chocolaterie moderne. Elle pourrait avoir une capacité minimale de 25.000 productions de tablettes de chocolat par mois.

 

Les produits de SOCTRACAO sont de trois gammes.

-         Les produits alimentaires sous le label Goshen (beurre de cacao, amandes de cacao à croquer...),

 

-         Les cosmétiques sous le label Splanderm (laits de toilette, savons au beurre de cacao, à la bave et coquille d'escargot..).

 

-         Les équipements sous le label Ndeh-Tech. Il s'agit du local Made Cocoa Processing Equipment (torréfacteur, presse à vis et hydraulique, tamis automatique, four à résistance, broyeurs à meule et à marteau...).

 

Nicole Ricci Minyem

 

Leave a comment

A l’échelle mondiale, la Couverture Sanitaire Universelle (CSU) a pris racine dans la constitution de l’Organisation Mondiale de la Santé, adoptée en…

Agenda

«January 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
     12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31