18/09
Monument de l'Unité: L’édifice trône désormais au rond point du Mont Febe
18/09
Frais d’Ape: “Le plafond à 25000 sur l'étendue du territoire national”
18/09
Cabral Libii: “Chers camarades combattants cybernétiques - Rentrez à la base"!
18/09
Enseignement Supérieur: Quarante enseignants-chercheurs promus au Cameroun
18/09
Brésil : L’état de santé de Pelé, de retour en soins intensifs, est “stabilisé”
18/09
Nécrologie - Algérie : L’ex-président Abdelaziz Bouteflika est décédé
18/09
AFCON 2021: CAF boss says Olembe stadium will be among the best upon completion
18/09
Visite du stade Olembe: Le président de la Caf dit son satisfécit
17/09
Cameroon erects Unity Monument at Unity Boulevard
17/09
Tuerie des soldats à Bamessing/Dieudonné Essomba : «allons vite au fédéralisme»
17/09
Propos injurieux, tribalistes ou haineux: Maurice Kamto rappelle à l'ordre une fois de plus les…
17/09
Concert de Valsero au Zénith: Samuel Eto'o apporte son soutien au rappeur engagé
17/09
Douala: Residents fed up with repeated flooding
17/09
La manifestation de Maurice Kamto du 18 septembre à Paris reportée par les autorités françaises
17/09
Anglophone crisis: About 15 soldiers perish in Amba ambush in Sabga
17/09
Les Unes des journaux du 17 septembre 2021
17/09
CAN 2021: Risque de délocalisation de la poule A en raison du non achèvement des…
17/09
Marché camerounais : La Cimencam plaide pour l’augmentation du prix du sac de ciment de…
17/09
Cotisations sociales : Accord trouvé entre la CNPS et la Mairie de Douala
17/09
Autorité du Bassin du Niger : L’heure du bilan à mi-parcours des réalisations
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Economie
  • L'AMPE lance un programme de transformation alimentaire

L'AMPE lance un programme de transformation alimentaire

jeudi, 25 juillet 2019 14:54 Otric N.

L'Agence de Promotion des Petites et Moyennes Entreprises (APME) a officiellement lancé à Douala un programme intégré pour la valorisation et la transformation des produits agricoles et AGRI-FOOD (TRANSAGRI).

 

La cérémonie qui s'est déroulée à la Chambre de Commerce de Bonanjo, le mercredi 24 juillet, était présidée par le Secrétaire Général du Littoral, Thierry Nana.

 

On s'attend à ce que les problèmes de gestion dans le secteur privé, de productivité, d'emballage et d'accès limité aux marchés internationaux changent pour de bon. « Une situation qui serait dans le passé si les petites et moyennes entreprises profitaient des opportunités offertes par l'APME », a estimé le secrétaire général du bureau du gouverneur du Littoral, Thierry Nana.

 

Il s'agit d'un programme de transformation alimentaire mis en place par le gouvernement du Cameroun et soutenu financièrement par l'Agence Française de Développement. Le directeur général adjoint de l'APME, Ewusi Mbongo Eric, a remercié l'Agence Française de Développement, pour le parrainage de ce projet, qui va dynamiser la transformation alimentaire au Cameroun, le marketing, etc.

 

Il a exhorté les petites et moyennes entreprises de la région du Littoral à exploiter les possibilités offertes par le dernier programme de l'APME, où elles bénéficieraient non seulement du renforcement des capacités, mais aussi d'un marché plus vaste.

 

« Le premier axe de ce programme, qui concerne les services non financiers, est de faire en sorte que les industries agroalimentaires bénéficient des restructurations, des techniques de gestion et de commercialisation pour les faire progresser. Parce que le gouvernement a une politique pour 2030, de porter le produit intérieur brut manufacturier à 25%. En 2015, il était de 15 %. Il s'agit donc d'une politique très importante pour le gouvernement et l'agence des PME, qui est au centre de la promotion des PME au Cameroun », a déclaré M. Ewusi.

 

Tous les acteurs, des entrepreneurs aux facilitateurs, étaient présents à la réunion où, selon M. Ewusi, il était important de les faire participer au lancement, afin de « leur faire connaître les différents services que nous voulons leur rendre, en particulier ceux qui concernent la formation, l'accès au financement et au marché ».

 

Pour lui, la raison pour laquelle ils ont choisi Douala, c'est parce que « Douala est la capitale économique du Cameroun, donc nous pensons qu'il faut partir d'ici, et l'emmener dans d'autres régions », ajoute Ewusi.

 

Otric N.

 

 

Leave a comment

Depuis l'élection du 07 octobre dernier un mouvement est né dans la diaspora camerounaise pour revendiquer d'une manière particulière contre le hold-up…

Agenda

«September 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930