25/05
Coopération Sanitaire: Le Cameroun et les États-Unis main dans la main pour améliorer l’offre en…
25/05
Douala: le corps sans vie d’un jeune homme découvert dans un immeuble au quartier Bilongue
25/05
Séjour privé de Paul Biya en Europe : Le gouvernement recadre Jean-Baptiste Placca
25/05
Yaoundé: la réhabilitation du CHU prévue pour 10 mois, toujours pas achevée 6 ans après
25/05
Voici le nouveau secrétaire général par intérim de la Fecafoot
24/05
Hydrocarbures : Le Cameroun projette une baisse des recettes jusqu’en 2024
24/05
Assistance des réfugiés camerounais au Tchad : Le HCR recherche 58 milliards de FCFA
24/05
Etats-Unis: une camerounaise d’origine en voie d’être nommée par le président Joe Biden au ministère…
24/05
Convention minière accordée à Sinosteel : Gabriel Dodo Ndoke appelle les uns et les autres…
24/05
Dieudonné Essomba aux autorités : « Eviter dans toute politique foncière, de priver une Communauté…
24/05
Homosexualité : Certains ont-ils le droit et la liberté d’en parler plus que d’autres ?
24/05
Honneur et Fidélité : 20 mai 2022 : vague unitaire irrésistible
24/05
Abbé Jean Armel Bissi : “Des sources concordantes attestent que l’Abbé Emilien Messina n’est pas…
23/05
Covid-19 : Le Gouvernement camerounais craint une nouvelle flambée épidémique
23/05
Boycott de la tournée européenne de Grâce Decca : Le Pr Mathias Eric Owona Nguini…
23/05
Inflation au Cameroun : Vers un dépassement du seuil communautaire de 3% en 2022, selon…
23/05
Agriculture : Le Cameroun organise la collecte des données météorologiques pour booster les productions
23/05
Port autonome de Douala: Cyrus Ngo’o victime ou pas d‘une cabale judiciaire
23/05
Déguerpissement des populations à Douala: des familles auraient perçu de l'argent selon Boris Bertolt
23/05
Médias: un homme politique critique les productions de la CRTV
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Economie
  • Barrage de Nachtigal : la Banque Mondiale apporte une garantie de 108 milliards de FCFA

Barrage de Nachtigal : la Banque Mondiale apporte une garantie de 108 milliards de FCFA

mercredi, 30 janvier 2019 09:57 Mfoungo

La Banque mondiale, à travers sa filiale qu’est l’Agence multilatérale de garantie des investissements (MIGA), a annoncé l’apport d’une enveloppe en garantie de l’ordre de 108 milliards de FCFA pour la couverture des investissements de projet de barrage hydroélectrique dans la localité camerounaise de Nachtigal, située dans la région du Centre. Ladite garantie, qui couvre une période de 15 ans, est prévue pour couvrir une éventuelle rupture de contrat par le pays.

D’un coût global d’environ 786 milliards de FCFA pour une puissance de 420 mégawatts, cette infrastructure a, en novembre 2018, permis à l’État de mobiliser une enveloppe de 98 milliards FCFA auprès de la Société financière internationale (SFI, groupe BM), en posture de chef de file des 15 prêteurs internationaux que sont la Banque internationale pour la reconstruction et le développement (BIRD), la Société électricité de France (EDF) ainsi que des banques locales, au rangs desquelles Standard Chartered Bank (SC), la Société générale Cameroun (SGC), la Société commerciale de banque (SCB) et la Banque internationale du Cameroun pour l’épargne et le crédit (BICEC).

Concrètement, le projet Nachtigal est financé à hauteur de 24% par des capitaux propres et à 76% par une dette sénior, portée à 15 % par des prêts de banques locales garantis par la BM, et à 61% par des prêts d’institutions de financement du développement dont l’Agence française de développement (AFD, 59 milliards FCFA), Proparco-AFD (23 FCFA) et la banque de développement allemande FMO (19 milliards FCFA), dans le cadre de leur facilité de cofinancement.

En mi-août 2018, l’entreprise belge Besix Group avait annoncé sa désignation officielle pour la construction de cette centrale hydroélectrique, appelée à fournir 30% d’énergie au Cameroun et dont la mise en service est prévue en 2023, en partenariat avec Nouvelles générations d’entrepreneurs (NGE) et la Société générale des travaux du Maroc.

Voici deux semaines, Nachtigal a reçu le prix de meilleur projet mondial dans le domaine de la structuration du financement, à lui décerné par le magazine Project Finance International (PFI) en raison de la structuration du financement, marquée par un assortiment entre endettement et fonds propres des partenaires techniques, mais aussi pour son attractivité ayant suscité l’intérêt de plus d’une vingtaine de prêteurs.

Ce prix est du magazine de réputation établie, Project Finance International (PFI), édité par Thomson Reuters. D’après PFI, la structuration du financement de ce projet hydroélectrique, situé à 65 km au nord-est de Yaoundé, la capitale camerounaise, a été jugée remarquable pour une double raison: d’abord parce qu’elle fait ressortir un mixage parfait entre endettement et fonds propres des partenaires techniques; ensuite pour son attractivité qui a suscité l’intérêt de plus d’une vingtaine de prêteurs, dont une quinzaine de prêteurs internationaux de renom.

A la fin, c’est un montant de 786 milliards FCFA qui a été levé sous la forme d’un partenariat public-privé avec la participation, aux côtés de l’Etat du Cameroun, de partenaires techniques et financiers de réputation internationale.

Dans cette veine, une société a été créée et baptisée Nachtigal Hydro Power Company (NHPC). Elle est détenue à 40% par Electricité de France (EDF), 20% par la Société financière internationale (SFI), 15% par l’Etat du Cameroun, 15% par Africa50 et 10% par STOA Infra & Energy. NHPC va exploiter l’ouvrage pour une durée de 35 ans. La mise en service du barrage aura lieu en 2023. La centrale produira plus de 2 900 GWh/an.

Otric N.

Leave a comment

Les résultats de la 17ème édition de « The Guardian Post 2019 achievement awards » révèlent que Joseph Dion Ngute a été…

Agenda

«May 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031