Xavier Messe sur la récente édition de Club d’Elites : « La République du Cameroun est dans la boue »

mercredi, 08 juillet 2020 09:54 Innocent D H

Sur son compte Facebook, l’ancien directeur de publication du quotidien Mutations s’insurge contre les manquements observés le 05 juillet dernier lors de l’émission « Club d’Elites » diffusée sur la chaîne de télévision privée Vision 4, émettant depuis Yaoundé. Selon Xavier Messe, cette émission abondamment regardée a consacré sa thématique centrale du jour à déballer les choses privées en public, jetant le délégué général à la Sûreté nationale, Martin Mbarga Nguelé à un lynchage populaire qui n’a pas d’équivalent dans le passé.  

 

Dans sa publication, Xavier Messe dit que le spectacle vécu dimanche dernier sur les antennes de Vision 4 est sans précédent au Cameroun. En effet, l’émission Club d’Elites, « a consacré sa thématique centrale du jour à déballer les choses privées en public, jetant par là le délégué général à la Sûreté nationale, Martin Mbarga Nguelé dans un lynchage populaire qui n’a pas son équivalent dans le passé », relève l’ancien directeur de publication du quotidien Mutations.

L’enseignant des Sciences de l’Information et de la Communication présume que le patron du groupe l’Anecdote, Jean Pierre Amougou Belinga et le patron de la Sûreté nationale, Martin Mbarga Nguelé se connaissent bien dans le monde impitoyable des affaires. Même si l’un d’entre eux aurait manqué de jouer franc jeu, le meilleur moyen de se faire justice ne serait pas de jeter l’autre à la vindicte populaire, pense-t-il. 

Xavier Messe observe : « d’un côté, le patron du groupe l’Anecdote est un employeur, créateur d’emplois et de richesses qu’il faut protéger et encourager. De l’autre côté, le délégué général à la Sûreté nationale est un haut cadre de la République, qui dirige les services parmi les plus sensibles du pays. Quand ces deux personnages en arrivent à offrir un spectacle des plus ubuesques à la planète avec des insultes, cela signifie que la République du Cameroun est dans la boue ». 

Face à cette situation, l’intervention du Président de la République est nécessaire, souhaite le journaliste émérite. « Si nous sommes encore dans une République dirigée avec des lois et des règles, il faut que le garant de cette République siffle la fin de la récréation. Qu’il tire les conclusions de ce spectacle hideux en prenant des décisions conséquentes. A défaut, c’est qu’il aura choisi d’appliquer les recettes de Machiavel qui recommande au Prince de saper la morale, d’instaurer les antagonismes et la division, pour mieux régner, le plus longtemps possible. C’est aussi une probable option. Mais pas la meilleure du tout », conclut Xavier Messe. 

 

Innocent D H 



Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 21 juillet 2020 08:08
Produits pétroliers : Le Cameroun lance un appel d’offres international de 465 000 tonnes

Le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba vient de lancer un avis d’appel d’offres pour…


Innocent D.H. Publié le vendredi, 17 juillet 2020 15:52
Transport aérien : Le Président Paul Biya ordonne la privatisation de la Camair-Co

C’est la quintessence d’une correspondance adressée le 14 juillet dernier au Premier ministre, Chef du Gouvernement par le Secrétaire général…


Santé

Liliane N. Publié le jeudi, 09 juillet 2020 14:44
Le camerounais Arthur Zang invente un système intelligent de production d’oxygène médical

La nouvelle invention d’Arthur Zang qu’il a baptisée Oxynnet peut bien servir en cette période crise sanitaire. Arthur Zang vient…


N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.