Voici le visage de la fille tuée par le Sous-préfet à Kribi

lundi, 27 juillet 2020 14:45 Stéphane Nzesseu

Elle se nommait Lydienne Solange TABA. Il ne lui restait plus que quelques jours pour qu’elle célèbre en grande pompe son 23e anniversaire. Anniversaire qui devait avoir un cachet particulier puisque ce devrait être le premier avec son compagnon comme Sous-Préfet. Malheureusement, elle ne verra plus jamais le 12 septembre. Qui était la jeune Lydienne ?

 

Née le 12 septembre 1997, la jeune Lydienne TABA est une ancienne élève du lycée de la cité des palmiers dans la ville de Douala. Après l’obtention de son Baccalauréat, elle a commencé des études universitaires à l’université de Douala. Son idylle avec le sous-préfet de Lokoundje était encore dans ses débuts. Cela faisait à peine quelques mois qu’elle s’était mis avec celui qui était à l’époque le premier adjoint du préfet de l’Océan. Ravissante, rayonnante et pleine de joie, elle partageait sa vie entre Douala et Kribi où elle allait régulièrement passer du bon temps avec le chef de terre, Franck Derlin EYONO EBANGA.

 

C’est comme à son habitude qu’elle décide de venir passer ce weekend du 24 juillet avec son amoureux à Kribi. Selon les sources familiales, la jeune fille est d’abord passé prendre du temps avec sa cousine qui habite la ville. C’était juste pour attendre son amant qui était à son poste de travail à Fifinda. C’est dans les tours de 23 heures que le Sous-préfet regagne la ville de Kribi et retrouve ainsi sa compagne le vendredi soir. Les deux vont se rendre à la résidence du sous préfet situé dans le quartier administratif de Kribi. Ils vont passer a nuit du 24 juillet ensemble. Mais on ne comprend pas pourquoi le matin, quand les deux se réveillent, le sous préfet fait savoir qu’ils étaient en train de faire leurs affaires pour repartir sur Douala d’où est venue la veille la jeune demoiselle. Ceci est d’autant plus curieux que le chef de terre va choisir de nettoyer une arme chargée en compagnie de sa compagne dans la chambre. Et sans qu’on ne sache comment le coup de feu va partir et toucher la jeune fille à un point aussi sensible que le milieu de l’épaule et de la gorge. Ce qui peut laisser augurer que c’est la tête qui était visé et que la jeune fille dans le mouvement d’esquive l’a pris à ce niveau. C’est aux environs de 9 heures que l’irréparable va être commis. Ce qui rend complexe l’affaire, c’est qu’ils n’étaient que deux à occuper la maison. Difficile de savoir s’ils se sont disputés durant la nuit ou le matin.

Selon certaines autres sources, Lydienne aurait reçu cinq balles. Seule une enquête objectivement menée pourra mettre fin à toutes ces polémiques.

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le lundi, 23 novembre 2020 14:35
Cameroun-Plan triennal spécial jeunes : 1 325 projets financés à hauteur de 3,5 milliards de FCFA

Le Ministre de la Jeunesse (Minjec) a récemment achevé sa tournée nationale de remise des financements et de matériels aux…


Innocent D.H. Publié le dimanche, 22 novembre 2020 16:35
Sous-région Cemac : Les banques commerciales refusent 50 milliards de FCFA de la Beac

La frilosité des banques installées dans la sous-région vis-à-vis des injections hebdomadaires de la Banque des Etats de l’Afrique centrale…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le vendredi, 20 novembre 2020 13:37
Lutte contre le Vih /Sida : Comment atteindre les objectifs 90 – 90 – 90 d’ici cinq ans

Le réseau Camerounais des associations des personnes vivant avec le Vih/Sida propose des pistes de solutions, parmi lesquelles l’amplification rapide…


Liliane N. Publié le vendredi, 20 novembre 2020 07:18
Alerte: Déjà 15 malades d’insuffisance rénale décédés faute de soins à Bertoua

Les malades d’insuffisance rénale continuent d’attendre l’action du Dr Malachie Manaouda, ministre de la Santé publique, qui a promis de…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.