30/07
Bacc 2021 results: Restive South West region tops classification chart with 83.73%
30/07
Tokyo 2020 Olympics: Four times Africa champion, Hortence Mballa Atangana crashes out
30/07
Manifestation publique: une marche de soutien au président de la République interdite à Douala
30/07
Le ministre du Commerce dévoile les vrais prix du ciment Cimencam dans les villes de…
30/07
Diaspora: une camerounaise d’origine nommée sénatrice au Canada
30/07
IMF approves new triennial support to Cameroon worth FCFA 375B
30/07
Three Cameroonians napped after stealing FCFA 15M from Gabonese boss
29/07
Destruction des régions du Nord et Sud Ouest : le rapport d’Amnesty International qui accable…
29/07
Cameroon vows to wage ceaseless campaign against Boko Haram following countless attacks
29/07
Tragédie: une famille camerounaise décède dans un incendie en RCA
29/07
Vaccin anti – Covid : Déjà quatre milliards de doses injectées dans le monde
29/07
Douala : Célestine Ketcha Courtès et ses pairs apportent leur soutien au Chef de l’Etat…
29/07
Calixthe Beyala: «ces influenceuses qui risquent amener nos jeunes vers les dérives»
29/07
Un réseau de faux agents de la présidence de la République démantelé
29/07
Crise anglophone: plus de 4,200 personnes ont fui Nwa dans le Nord-Ouest en l’espace de…
29/07
En France, un lieutenant camerounais sort major de l'école de guerre de Saint Cyr
29/07
Le camerounais Basile Njei dans la liste très convoitée des médecins les plus honorés aux…
29/07
Adamawa: Four including three-year-old perish in road accident
29/07
Extrême Nord : boko haram fait de nouvelles victimes
29/07
Exactions de boko haram à l’Extrême-Nord: Beti Assomo au chevet des militaires blessés
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Tribune Libre
  • Violence policière sur Nourane Foster: Mamadou Mota du MRC exige des sanctions contre les policiers concernés

Violence policière sur Nourane Foster: Mamadou Mota du MRC exige des sanctions contre les policiers concernés

mercredi, 21 juillet 2021 03:07 Liliane N.

Mamadou Mota le premier vice-président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun affirme qu’il est inacceptable de s’attaquer à un député de la nation, en plus une femme.

Dans l’affaire Nourane Foster qui s’est produite hier 20 juillet 2021, Mamadou Mota le premier vice-président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC), a choisi de prendre parti pour l’élue de la nation. Le cadre du MRC ne cautionne pas qu’un policier ait exercé une forme de violence sur un député qui en plus est une femme. Se voulant sentencieux dans sa réaction, il pense que Martin Mbarga Nguele le Délégué général à la sûreté nationale doit sanctionner tous les éléments des forces de maintien de l’ordre impliqués dans l’affaire.

«J'apporte mon soutien à la député Nourane. Des images d'une rare violence montre à quelle point une partie de  notre police s'illustre par des comportements signe de soldats médiévaux. J'existe des sanctions du chef de la police à l'endroit de tous ces éléments de la police, c'est inadmissible, inacceptable de s'attaquer à une élue et en plus une femme. Notre police doit s'émanciper de ce genre de turpitude. Des femmes ont été tuées avec leur enfants au dos, vous aviez justifié cela, en voilà une que vous brutalisez par zèle pour plaire à vos chefs peut-être, mais nous sommes en République. Imaginez un camerounais lambda? C'est juste révoltant !», a-t-il écrit sur sa page Facebook.

La réaction d’André Luther Meka du Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) est toute différente de celle de Mamadou Mota. Le militant du RDPC pense que l’honorable Nourane Foster devrait plutôt présenter ses excuses.

«L'honorable Nourane Fotsing quelque soit son immunité doit respecter les règles édictées par le gouverneur de la région de l'Ouest pour permettre à la communauté musulmane de mieux prier et de se recueillir. Face à cet incident, l'honorable commet deux péchés: l'un, le non respect des mesures prescrites par le gouverneur pour un bon déroulement de la prière des musulmans à l'ouest, mais aussi le fait de ne pas respecter la quiétude, la tranquilité de la prière de la Tabaski de la communauté musulmane. Pour eux, elle devait faire amende honorable pour respecter ce jour faste. Je pense honnêtement que l'honorable Nourane doit demander pardon à toute cette communauté pour ce manque de dévotion à ce jour de culte et de célébration de la Tabaski», a écrit Luther André Meka.

Liliane N.

Leave a comment

Malade et âgé (80 ans) Cavayé Yeguié Djibril vient d'être réélu président de l'Assemblée nationale du Cameroun. Un poste qu'il occupe depuis…

Agenda

«July 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
   1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031