Un militant du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun répond au Pr Messanga Nyamding

mercredi, 20 mars 2019 09:33 Nicole Ricci Minyem

Après son passage le 18 mars dernier dans le programme télévisé « Equinoxe soir », certains téléspectateurs ont estimé que le professeur Messanga Nyamding a monopolisé la parole, refusant d’accorder le moindre espace à ses contradicteurs.

 

"Oui c'est vrai, Maurice Kamto a violé le droit''

 

Professeur,

J’ai du mal à écrire cette lettre parce qu'elle m'oblige à penser à vous. Et Dieu seul sait combien j'ai envie de vomir chaque fois que je pense à vous. Mais comme il faut que je vous dise ce que je pense de vous je suis obligé de penser à vous. Ne soyez donc pas surpris que je vomisse, mais surtout que je vomisse sur vous. Vous imaginer est trop nauséabond.

En effet, suite à votre spectacle d'hier soir je n'ai pas trouvé opportun de laisser passer des incongruités que vous avez jetées ci et là à des fins de ternir, comme il est de coutume, l'image du président élu. J'avoue qu'en vous voyant débarquer sur ce plateau avec sur les bords de votre tête quelques arrêts de poisson-sardine j'ai compris qu'on aurait droit à tout sauf un débat.

Et je ne me suis pas trompé car vous avez encore chié dans votre froc. Vous énumérez vos diplômes, 5 Masters, deux doctorats ; puis par la suite vous essayez de vous comparer au président élu. Vous le réduisez, comme votre ami le commissaire Essogo, à un ''petit capacitaire'' mais vous ne dites pas que des études en capacité sont des études spécialisées de droit dont le cursus final est l'équivalent du BAC. Le président élu fit ce choix pertinent de s'y inscrire suivant la trajectoire de ses ambitions. Aujourd'hui il est au sommet de son ''art'' grâce à ce passage en capacité et devant lui vraiment mais alors vraiment vous êtes un grain de poussière qui essaie de profiter du vent pour lui rentrer dans l'œil. Mais nous sommes là pour souffler...

Et s'il faut parler du cursus scolaire que vous vantez tant je voudrai que l'on revienne sur votre parcours au secondaire. Pourquoi le génie que vous êtes a dû abandonner le probatoire après l'avoir essayé en vain 04 fois? Pourquoi avoir fui le Cameroun pour faire au Tchad votre baccalauréat que vous n'auriez jamais eu de toute façon chez nous sans passer par le probatoire ? Vous y répondrez au cours d'une émission certainement.

05 masters et deux doctorats obtenus dans des universités occidentales et pourtant vous avez voulu parler de souveraineté de notre État qui mendie encore les bourses d'études pour sauver des cancres comme vous de l'immobilisme intellectuel...

Saviez-vous, cher Professeur, que tous les téléspectateurs ont crié lorsque vous avez décliné vos ''gros diplômes''? Oui la masse en a été surprise. Comment un homme peut-il passer ainsi de nombreuses années de sa vie à accumuler 5 masters et deux doctorats pour devenir à ce point médiocre et débiter seulement des âneries chaque fois qu'il doit parler aux Camerounais ? C'est à croire que l'école vous a plutôt rendu idiot. Votre argument par le diplôme n'a pas aidé à vous faire l'image que vous espériez. Vous avez créé beaucoup de déception mais surtout une grande peur dans l'esprit des jeunes étudiants qui rêvent d'aller aussi loin sur le plan académique et d'obtenir tous ces diplômes. Oui la peur d'être docteur les anime désormais. Ils se sentent mieux lucides et pertinents que vous avec tous ces diplômes.

Mais je dirai à ceux là de ne pas se décourager. C'est vrai que notre univers est bondé d'intellectuels de la sardine qui se plaisent à patauger dans la gadoue pour plaire à L'IMAGE de Biya. Cependant il y'a encore des références qui font rêver dans ce pays et c'est en eux qu'il faut puiser l'engagement et l'inspiration pour aller jusqu'au bout.

Vous prétendez que votre dieu Biya ne peut pas s'asseoir à la même table que le président élu. C'est cette même prétention qui nous a conduit à ce point de non retour dans la crise anglophone. Continuez à être plus royaliste que le roi. Tel que je vous connais je sais que demain vous n'aurez pas honte.

Je voudrai par ailleurs vous rassurer que vous n'avez pas été stupide à tous les coups. Vous avez dit une chose pertinente qu'il faut incruster dans la mémoire des Camerounais pour qu'ils ne l'oublient jamais. Oui, Maurice KAMTO A VIOLÉ LE DROIT. Et voilà pourquoi il doit être puni. Je m'en voudrais de ne pas être plus clair en précisant lesquels droits il a violés. Alors je dirai qu'il a violé:
-- le droit de Paul Biya à aliéner indéfiniment le peuple camerounais, en éveillant la conscience de ce dernier ;
-- le droit de Paul Biya à tricher calmement à une élection ; en démontant son système de fraude à Mondo et en disant non au hold-up électoral,
-- le droit de Paul Biya à assassiner sans reproche le peuple anglophone, en disant non au génocide anglophone ;
-- le droit de Paul Biya à détourner les milliards de francs du contribuable, en disant non au détournement de la fortune publique.

Voilà pourquoi il mérite d'être pendu n'est-ce pas ? Pendez-le ! Pendez votre prisonnier politique dont l'arrestation a été pilotée par un ministre sur la base d'un mandat de perquisition. Quand j'y pense, peut-être que finalement vous êtes restés cohérents dans votre mépris ; peut-être que c'est bien Maurice Kamto et les autres que vous alliez perquisitionner puisque pour vous les camerounais sont de simples objets meubles. Riirrre.

Pour terminer, permettez-moi de vous féliciter. Votre passage d'hier à "Nyamding Soir" était un vrai succès. Vous n'avez rien oublié dans l'étalage de votre folie... c'était impressionnant. Vous avez montré à l'opinion internationale et à l'ambassadeur américain dont vous avez dit être certain qu'il regardait cette émission, comment le RDPC et ses affidés ont pendant 37 ans muselé la pensée et les libertés d'expression. Votre performance d'hier soir a verdi dans ceci que vous avez su dévoiler sans réserve toute la cécité intellectuelle du monsieur 5 Masters et deux Doctorats que vous êtes. En toute sincérité, Dieuh le fou aurait été plus serein et plus intéressant sur ce plateau que vous.

 

Cordialement....

 

Kand Owalski

Leave a comment