Shanda Tonme: «Face aux appels à la violence et à l’intolérance, nous opposerons le patriotisme»

jeudi, 27 août 2020 12:07 Liliane N.

Le Pr Shanda Tonme président du Mouvement populaire pour le dialogue et la réconciliation laisse entendre, qu’aucune tentative d’appel au soulèvement populaire, ne peut réussir au Cameroun.

Les réactions des hommes politiques ne cessent de tomber après la double menace d’appel à un nouveau plan de résistance nationale et de départ de Paul Biya proférée par Maurice Kamto, qu’il entend mettre à exécution, dans le cas où le corps électoral arrivait à être convoqué pour la tenue des élections régionales. Si cette sortie du leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) a laissé entrevoir un appel à insurrection, le Pr Shanda Tonme tout comme Grégoire Owona et le Pr Jacques Fame Ndongo précise, qu’un tel projet ne saurait prospérer. Dans la sortie épistolaire qu’il a faite, le président du Mouvement populaire pour le dialogue et la réconciliation (Mpdr) affirme que le destin de notre pays surpasse toute ambition d’individus et tout intérêt communautaire.  

«Face aux appels à la violence et à l’intolérance, nous opposerons le patriotisme tout court, et nous prêcherons sans relâche le dialogue et la Réconciliation. Le destin du Cameroun est au-dessus des ambitions personnelles et des intérêts des villages, et notre sécurité collective ne saurait être bradée, hypothéquée, ni soumise au chantage des individus ou des villages», peut-on lire dans la tribune du président du Mpdr.

Le Pr Shanda Tonme indique que son parti politique ne compte pas se laisser entraîner à ce type de plan proposé par Maurice Kamto. Pour lui, il s’agit d’une dérive, d’une provocation qui met à mal la paix. Pour ce qui est du changement, l’homme politique pense que ce n’est qu’à travers le dialogue que cela sera possible.

Dialogue

«Le Mpdr ne variera jamais et ne cédera à aucune provocation ni dérive, parce que nous n’entendons pas faire droit aux erreurs de jugements conscients ou inconscients de certains compatriotes. Des quatre coins du pays, c’est la paix et seulement la paix que veulent et souhaitent tous et chacun. Des quatre coins du pays, c’est du dialogue, par le dialogue et seulement avec le dialogue, que la réconciliation, la paix et le progrès sont souhaités, envisagés et encouragés. C’est une ambition sans limites ni exclusion, ni discrimination ni marginalisation. Quoi qu’il advienne donc, notre main restera tendue et notre profession de foi restera la même. Ceux qui rêvent d’un Cameroun en feu, seront brûlés par leurs propres feux, et le Cameroun restera, avancera et pansera ses plaies pacifiquement», a écrit le Pr Shanda Tonme.

Guerre civile

S’attaquant de façon implicite au leader du Mrc Maurice Kamto, le Pr Shanda Tonme déclare que son parti politique le Mpdr ne compte pas resté inactif face à ceux qui sont assoiffés de guerre. «C’est dans l’esprit et les rêves des pyromanes que les feux brûleront, et non dans le corps et les entrailles du Cameroun. A ceux qui construisent des châteaux de sang et de guerres civiles, le MPDR opposera les réalités dures et intraitables d’un pays qui croit en ses filles et fils, et en leur capacité à se ranger dans la voie du dialogue et de la Réconciliation», a-t-il conclu.

Liliane N.

 

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le lundi, 21 septembre 2020 13:47
Offre en énergie électrique : Le Cameroun annonce la résorption du déficit pour février 2022 dans la région de l’Est

C’est la principale information à retenir de la visite effectuée le 18 septembre dernier par le ministre camerounais de l’Eau…


Innocent D.H. Publié le jeudi, 17 septembre 2020 08:05
Entrepreneuriat féminin : Le Minpmeesa annonce un appui de 50 millions de FCFA au GFAC en 2021

Le ministre des Petites et Moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat (Minpmeesa), Achille Bassilekin III a fait l’annonce…


Santé

Innocent D.H. Publié le lundi, 07 septembre 2020 22:25
Cameroun : Une campagne de vaccination contre la poliomyélite en vue dans certaines régions

Les journées locales de vaccination contre cette maladie se déroulent dans les prochains jours au Cameroun. Cette campagne qui concerne…


Stéphane Nzesseu Publié le vendredi, 28 août 2020 11:22
Epidémie de Rougeole : Plus de 1.427 malades de rougeoles et 13 décès enregistrés

Alors qu’on la croyait presque vaincue, la rougeole refait surface et mine de nombreux ménages. De plus en plus d’enfants…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.