24/10
Olivier Bilé: L'Afrique ne sera pas un champ d’expérimentation de vaccins aux agendas cachés
24/10
Hommage: L’honorable Cabral Libii salue la mémoire du Professeur Théophile Yimgaing Moyo
24/10
Mvogo Bogo Rigobert Achille: A jamais dans les mémoires
24/10
Turquie : Erdogan ordonne l’expulsion des ambassadeurs mobilisés pour la libération de l’opposant Kavala
24/10
Utilisation des données: Essentielles à l’élaboration et à la planification des politiques
24/10
Coopération Cameroun -Nigéria
24/10
Infrastructure hydraulique: La remise à niveau a été faite par le comité international de la…
24/10
Jean lambert...Nang: Desperate Can
24/10
Marafa Hamidou Yaya: Le choix de l’action - mes dix ans au Minat
23/10
Climat : L’Arabie saoudite vise la neutralité carbone d’ici à 2060
23/10
Can Total des Nations Total Energies 2021: L’accord Cadre désormais signé
23/10
Stationnement inapproprié des camions: Albert Dzongang menace d’organiser un sit - in à Douala
23/10
Lutte contre le Covid -19 : l’Arabie Saoudite accompagne le Cameroun
23/10
Centre Hospitalier Régional d'Ebolowa: La mise en service est pour bientôt
23/10
Mairie de Douala 5ème: Un jeune homme perd la vie dans les eaux de Makepe…
23/10
Commune d'Afanloum: Angèle Meyanga au côté des populations
23/10
“Unesco Youth ICT BoostCamp for Central Africa”: Le Cameroun vit sa première édition
23/10
Covid -19 et attaque mondiale: Quand la menace sur la liberté d’expression a des répercussions…
23/10
Nécrologie: Théophile Yimgaing Moyo n’est plus
22/10
Problème d’hémodialyse à l’hôpital général de Yaoundé: le premier ministre saisi par le collectif des…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Tribune Libre
  • Provocation du MRC: Maurice Kamto met en garde le régime

Provocation du MRC: Maurice Kamto met en garde le régime

lundi, 27 septembre 2021 12:52 Liliane N.

Par la plume de son président Maurice Kamto, le Mouvement pour la renaissance du Cameroun accuse le régime de vouloir mettre sur son dos, un plan d’achat d’armes pour la déstabilisation du pays.

Le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) a décidé de mettre en garde solennellement le régime. Par la plume de son leader Maurice Kamto, le parti de l’opposition affirme avoir subi depuis sa création, de nombreuses attaques de tout genre. Il cite les arrestations arbitraires et la détention illégale de ses militants, la torture qui se veut systématique. En outre, il note qu’aujourd’hui, le régime conduit un plan pour mettre dans les esprits des camerounais que le parti achète des armes pour déstabiliser le pays. Et c’est cette autre accusation que le MRC dit rejeter solennellement.

Retrouvez ci-dessous la mise en garde du MRC    

Depuis son lancement en 2012, notre parti, le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), est l'objet de toutes sortes de provocations et d'attaques récurrentes de la part du régime en place au Cameroun. Déjà courantes avant 2018, ces attaques, fondées sur des montages grossiers, se sont intensifiées après le scrutin présidentiel historique d'octobre 2018.

Outre les arrestations arbitraires, la torture systématique,   tant physique que morale, de nos militants et sympathisants, leur détention illégale devenue une prise en otage politique, le MRC fait face à toutes sortes d'attaques criminelles orchestrées par le pouvoir. Parmi ces attaques figurent en bonne place les fausses accusations, notamment celles relatives aux achats d'armes pour déstabiliser le pays.

Souvenez-vous que pour mettre en application son projet criminel et antipatriotique visant à m'empêcher de venir en aide, à travers l'initiative humanitaire Survie Cameroon Survival Initiative (SCSI), aux populations abandonnées à  elles-mêmes alors que la  Covid-19 faisait rage, le pouvoir  avait  répandu et soutenu sans vergogne que  l'argent collecté pour ce programme était  destiné à l'achat des armes pour le compte du MRC. De nombreux représentants du pouvoir aussi bien dans certains médias traditionnels que sur les réseaux sociaux avaient abondamment relayé ce mensonge d'État.

Que l'on se souvienne aussi qu'une initiative de certains activistes camerounais réunis en Allemagne en 2019 et exprimant ouvertement leur soutien aux sécessionnistes a été imputée au MRC par le régime.

L'opinion doit savoir que depuis plus de deux ans, un dossier qui porterait sur l'achat d'armes via internet est pendant devant le Tribunal militaire de Yaoundé. Dans ce dossier, le pouvoir tente de faire avouer à des personnes qu'elles auraient été en contact avec le MRC pour une prétendue opération d'achat d'armes. En revanche, alors même que nous avions dûment informé l'appareil sécuritaire de l'Etat de ce que des individus identifiés et remis entre les mains des services de sécurité compétents nous avaient contacté dans le but de nous associer à une prise du pouvoir par les armes au lendemain de l’élection présidentielle d'octobre 2018, non seulement cette initiative antirépublicaine et antipatriotique n'a jamais été rendue publique par le pouvoir, mais les individus en question n'ont jamais été jugés et condamnés,  à ma connaissance ! C’est donc un terrible traquenard qui nous avait été tendu.  Bien qu’on n'y soit pas tombé, grâce à nos convictions républicaines viscérales et notre attachement profond au changement dans la paix et par les urnes, le pouvoir ne s'est pas découragé. Il poursuit son dessein maléfique de persuader les Camerounais et le monde que nous voulons prendre le pouvoir par la violence ou par les armes. Il n'y arrivera jamais, parce que nous aimons notre pays et sommes profondément démocrates.

En effet, plusieurs fois, des citoyens ont été forcés, en vain, malgré la torture atroce dans divers services de police et de gendarmerie, de déclarer qu'elles sont mêlées à de telles affaires d'achat d'armes alléguées en lien avec le MRC et moi-même.

C'est dans le même but obsessionnel que circule actuellement une vidéo dans laquelle un individu s'exprimant en langue fulfulde, prétend avoir été contacté par les " gens de KAMTO" pour acquérir des armes via la RCA afin de déstabiliser la partie septentrionale de notre pays, à partir de Garoua Boulaï pour remonter à Meiganga et continuer à Ngaoundéré, Garoua et Maroua (voir la vidéo [https://m.facebook.com/story.php?story_fbid=4821154594562342&id=100000035479707] et la transcription ci-jointe des propos qui y sont tenus).

Ayant échoué dans son plan de pousser le MRC à la clandestinité, comme le pouvoir colonial le fit à l'UPC dans les années 1950, et dans son entreprise visant à briser la formidable détermination de la Résistance Nationale, le cabinet noir mis en place au sein de l'appareil étatique ne se résigne pas.

Aussi, je voudrais condamner avec la plus grande fermeté ces pratiques d'un autre âge qui ressemblent à de la voyoucratie, pratique indigne de notre pays. Je mets en garde solennellement celui où ceux qui, souhaitant être dans les bonnes grâces du pouvoir en place tentent maladroitement de rééditer des opérations conduites par le passé sur d'autres cibles avec l’échec que l'on connaît.

 Je demande formellement que le triste personnage qui, en se mettant en scène dans la vidéo en question, s'est prêté à ce jeu à la fois burlesque et sinistre orchestré par le pouvoir, soit arrêté immédiatement et traduit en justice.

Leave a comment

Sans surprise, le Conseil constitutionnel du Cameroun a proclamé le 22 octobre la victoire de Paul Biya à la présidentielle. Avec 71,28%…

Agenda

«October 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031