Meeting de Mbombo Njoya à Bafoussam : Pour le député Jean Michel Nintcheu, il s'agit d'un « festin macabre »

samedi, 20 juillet 2019 12:02 Liliane N.

Le Député du Social democratic front fait partie des personnes, qui fustigent l’initiative du Sultan roi des Bamouns, qui a appelé à une mobilisation régionale du parti au pouvoir et des forces vives de la région de l’Ouest, pour dénoncer «les attaques contre les institutions républicaines».

 

Sur sa page Facebook, l’Honorable Jean Michel Nintcheu du Social democratic front (Sdf) a posté hier un message, en rapport avec le meeting de soutien au Président de la République, qui se tiendra demain 20 juillet à Bafoussam dans la région de l’Ouest. Le Député du Sdf dans la qualification de ce meeting n’y est pas allé d’une main molle. Pour lui, il s’agit tout simplement d’un «festin macabre et ubuesque de fin de règne ». Dans le même post, il ajoute qu’« une fois qu’ils auront rendu la honte plus honteuse, ces opportunistes auront l’air plus stupides à la fin de cette triste banalité ».

 

En fait, le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (Rdpc) s'est rassemblé dans la ville de Bafoussam ce samedi 20 juillet 2019. A cause de cette rencontre, on apprend de nos sources, que la ville est fortement sécurisée. Et ladite rencontre va connaître la participation en plus des 5000 militants et militantes du parti au pouvoir, celle des élites de la région de l’Ouest. Car, faut-il le souligner, celles-ci y ont également été conviées par Ibrahim Mbombo Njoya, le Sultan Roi des Bamouns.

 

Comme mentionné dans le communiqué qu’il a signé, Ibrahim Mbombo Njoya, en sa qualité de délégué permanent du comité central du Rdpc, indique que le but de ce meeting, est de dénoncer « les attaques contre les institutions républicaines incarnées par le Chef de l’Etat, tout discours haineux et tribal et aussi […] promouvoir la cohésion et la paix nationales ».

 

Dans les colonnes de notre confrère Mutations, des sources relèvent toutefois au sujet de la manifestation de samedi, que le Roi des Bamouns « n’a fait que prendre des dispositions par rapport à une initiative portée par le président du Sénat [Marcel Niat Njifenji, originaire lui aussi de l’Ouest, Ndlr] et les forces vives de l’Ouest. Le projet d’organisation du meeting ne vient pas de lui. Il a été initié au cours d’une réunion à la résidence du président du Sénat. Le sultan n'y était même pas. Mais comme la mobilisation concerne les militants du parti et que c’est lui le patron du parti à l’Ouest, il a signé cette correspondance pour demander la mobilisation au sein des départements ».

 

Liliane N.

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.