L'opinion de l'UFP sur le grand dialogue national

vendredi, 13 septembre 2019 08:16 Stéphane Nzesseu

Fidèle et constante relativement à sa position originelle sur la crise dans le Noso rendue publique dès novembre 2016, laquelle prescrivait déjà la seule voie du dialogue à l'orée des manifestations corporatistes, l'UFP intègre avec une satisfaction, certes circonspecte et mesurée, l'annonce d'un grand dialogue national de la part du chef de l'Etat. Dans le cadre de nombre d'autres sorties, il nous a été donné de formuler d'abondantes propositions sur les modalités pratiques de résolution de ladite crise qui seront rappelées à l'attention du premier ministre.
Le dialogue demeure le seul moyen pacifique de résolution des problèmes et conflits sociopolitiques à caractère national ou international. Il est bon que le Cameroun ait, enfin, sacrifié à s'inscrire dans cette trajectoire qui pourrait représenter une perspective salutaire et encourageante de résolution d'une crise qui n'a inutilement que trop duré et causé tant de drames que l'on aurait pu éviter.
 
Notre souhait est que ces assises se déroulent dans un climat porté à 'ne point retenir la vérité captive'. A ne fixer aucun tabou, bien que nous souscrivions au principe intangible de l'indivisibilité de notre État. Afin que puissent triompher sincérité, justice, constructivite, amour mutuel et esprit de réconciliation entre filles et fils du Cameroun tout entier.
Que Dieu bénisse le Cameroun !!!
 
Olivier Bilé, President de l'Union pour la Fraternité et la Prospérité (Ufp).
 
 
Stéphane Nzesseu

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.