24/10
Olivier Bilé: L'Afrique ne sera pas un champ d’expérimentation de vaccins aux agendas cachés
24/10
Hommage: L’honorable Cabral Libii salue la mémoire du Professeur Théophile Yimgaing Moyo
24/10
Mvogo Bogo Rigobert Achille: A jamais dans les mémoires
24/10
Turquie : Erdogan ordonne l’expulsion des ambassadeurs mobilisés pour la libération de l’opposant Kavala
24/10
Utilisation des données: Essentielles à l’élaboration et à la planification des politiques
24/10
Coopération Cameroun -Nigéria
24/10
Infrastructure hydraulique: La remise à niveau a été faite par le comité international de la…
24/10
Jean lambert...Nang: Desperate Can
24/10
Marafa Hamidou Yaya: Le choix de l’action - mes dix ans au Minat
23/10
Climat : L’Arabie saoudite vise la neutralité carbone d’ici à 2060
23/10
Can Total des Nations Total Energies 2021: L’accord Cadre désormais signé
23/10
Stationnement inapproprié des camions: Albert Dzongang menace d’organiser un sit - in à Douala
23/10
Lutte contre le Covid -19 : l’Arabie Saoudite accompagne le Cameroun
23/10
Centre Hospitalier Régional d'Ebolowa: La mise en service est pour bientôt
23/10
Mairie de Douala 5ème: Un jeune homme perd la vie dans les eaux de Makepe…
23/10
Commune d'Afanloum: Angèle Meyanga au côté des populations
23/10
“Unesco Youth ICT BoostCamp for Central Africa”: Le Cameroun vit sa première édition
23/10
Covid -19 et attaque mondiale: Quand la menace sur la liberté d’expression a des répercussions…
23/10
Nécrologie: Théophile Yimgaing Moyo n’est plus
22/10
Problème d’hémodialyse à l’hôpital général de Yaoundé: le premier ministre saisi par le collectif des…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Tribune Libre
  • Dieudonné Essomba: «les Ambazoniens ont commencé avec des machettes et des frondes, et personne ne leur donnait 2 semaines»

Dieudonné Essomba: «les Ambazoniens ont commencé avec des machettes et des frondes, et personne ne leur donnait 2 semaines»

jeudi, 23 septembre 2021 13:52 Liliane N.

L’économiste Dieudonnée Essomba continue de penser que la solution militaire et l’Etat unitaire ne peuvent pas mettre fin à la crise anglophone.

Après l’annonce de l’armée de procéder à un changement de paradigme dans les opérations en cours dans les régions anglophones, du fait du nouvel armement utilisé par les Ambazoniens, l’économiste Dieudonné Essomba affirme qu’on fait clairement fausse route. L’expert maintient qu’une solution militaire ne peut pas finir cette guerre encore moins la montée en puissance de l’armée.

«Les Ambazoniens ont commencé avec des machettes et des frondes, et personne ne leur donnait 2 semaines.  Aujourd’hui, ils en sont à attaquer des engins lourds en massacrant des militaires d’élite. Le Gouvernement a décidé de réagir en montant en puissance, mais on peut légitimement se demander si la logique de l’escalade est la bonne décision», a-t-il écrit dans sa nouvelle tribune.

L’expert en question d’économie Dieudonné Essomba rappelle qu’il y a de cela une année, où l’armée avait initié l’opération Clean qui consistait à mettre hors d’état de nuire les leaders ambazoniens. Cependant il observe que d’autres leaders ont fait surface et aujourd’hui les séparatistes sortent un armement de pointe.

«Il n’y a pas un an, on nous a parlé des opérations CLEAN qui devaient mettre hors d’état de nuire les Amba Boys : Bamenda Clean, Buea Clean, etc. Cette opération a pu éliminer certains chefs sécessionnistes, mais de nouveaux ont apparu, plus rusés, plus féroces et plus déterminés encore, avec pour conséquence la multiplication d’attentats plus sophistiqués et plus sanglants. Aujourd’hui, nous voyons des chars et certainement nous verrons probablement les avions. Peut-être que cela conduira aux résultats… je dis bien, peut-être, mais se pose une question fondamentale : de quelle garantie disposons-nous pour croire qu’en réaction, la Sécession ne montera pas en force à son tour pour le contrer ? Ni l’Armée Nationale, ni la Sécession ne fabrique des armes. Les deux s’approvisionnent à l’étranger. Les avions et les chars que le Gouvernement va opposer à la Sécession sont fabriqués par les mêmes industriels que les missiles que la Sécession va opposer au Gouvernement ! Qui nous garantit que le résultat sera en faveur du Gouvernement ?», a-t-il écrit.

Pour Dieudonné Essomba, tant que le mot unitaire restera dans la Constitution, la guerre au Nord-Ouest et au Sud-Ouest ne prendra pas fin. Il affirme encore qu’il faut aller au fédéralisme.

Liliane N.

Leave a comment

Déclaration du gouvernement camerounais sur la situation dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest suite aux allégations contenues dans le rapport…

Agenda

«October 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031