03/12
Stade Olembe et ses annexes: un nouveau report pour la livraison de l'infrastructure
02/12
Besoins énergétiques des entreprises : Accord trouvé entre le Gicam et Eneo pour la couverture…
02/12
Sécurisation des actes d'état civil : Le Bunec lance la phase de numérisation et d'indexation…
02/12
Flambée des coûts des intrants : La Sosucam assure que le sucre sera disponible
02/12
Nord Cameroun : Cimencam en passe d’obtenir un permis pour l’exploitation du marbre
02/12
Lutte contre le Sida/Chantal Biya: «la marche vers l’éradication du Sida est encore longue»
02/12
Séquestration de Maurice Kamto à Douala: Albert Dzongang parle de ce qu'il a vécu
02/12
Récompense: l’écrivaine Djaïli Amadou Amal sacrée Femme d’influence culturelle 2021
01/12
MRC: Maurice Kamto séquestré à Douala, selon son parti politique
01/12
Election à la Fecafoot: la candidature de Maboang Kessack réhabilitée et Samuel Eto’o débouté
30/11
Attaque meurtrière d'Ekondo Titi: le président de la République affirme que ces actes lâches ne…
29/11
Art et culture : Le festival Ecrans noirs remet un prix spécial au président Paul…
29/11
Coopération : La Corée du Sud promet 4 milliards FCFA pour construire 3 campus numériques…
29/11
Expertise publique : La Cour suprême engage les inspecteurs et contrôleurs d’Etat à plus d'objectivité
29/11
Données des sociétés d'assurance : La Beac veut créer une plateforme numérique pour faciliter la…
29/11
Commémoration de la Journée Africaine de la Statistique: ONU Femmes - partenaire du système statistique…
29/11
Le gouvernement condamne les agressions des Homosexuels
29/11
Tuerie d’Ekondo Titi: le gouvernement va traquer les auteurs
29/11
Tuerie d’Ekondo Titi: les missions diplomatiques présentes au Cameroun condamnent
28/11
Coupe d’Afrique des Nations 2021 : La Caf dévoile le prix des billets d’accès au…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Tribune Libre
  • Diaspora : Maurice Kamto demande aux autorités équato-guinéennes de traiter les camerounais avec humanité

Diaspora : Maurice Kamto demande aux autorités équato-guinéennes de traiter les camerounais avec humanité

vendredi, 12 novembre 2021 11:33 Liliane N.

Le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun Maurice Kamto condamne le traitement infligé aux camerounais qui vivent en Guinée équatoriale.

Si l’ambassadeur Désiré Jean-Claude Owono Menguele a affirmé qu’il n’y a pas de traque des camerounais en Guinée équatoriale, la déclaration du président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) Maurice Kamto dit le contraire. Cette déclaration a été rendue publique hier 11 novembre 2021. Le leader du MRC demande aux autorités équato-guinéennes de respecter les conventions internationales protégeant les droits des hommes et ceux des étrangers.

«Depuis peu, les informations qui nous parviennent sur la situation des Camerounais vivant ou se trouvant en Guinée Équatoriale sont alarmantes. Ces informations font état de rafles violentes, voire de ratonnades, visant les émigrés en général et les Camerounais en particulier. La République de Guinée Équatoriale est un Etat souverain. Aussi est-elle libre de faire respecter les lois dont elle s'est dotée. Cependant, ce pays frère a ratifié plusieurs conventions internationales qui protègent les droits de l'homme, y compris les droits des étrangers, que ces derniers  soient des résidents ou des migrants», a écrit Maurice Kamto.

Parlant au nom de son parti politique et sachant que la Guinée équatoriale est tenue de respecter les conventions internationales, Maurice Kamto lui demande de traiter différemment les camerounais qui vivent dans son territoire.

«C'est donc sur la base de ces considérations que le Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) s'élève contre le traitement qui est fait aux ressortissants camerounais par les autorités équato-guinéennes : arrestations au faciès ou au patronyme, violences gratuites, traitements inhumains, cruels et dégradants, vol de biens, spoliations etc. Même en cas de défaut de titre de séjour, le migrant mérite d'être traité avec humanité. Le MRC note, pour le déplorer, que ces expulsions de ressortissants camerounais, organisées en violation des règles internationales établies en la matière, ne sont malheureusement pas les premières. Aussi invite-t-il les autorités de la République sœur de Guinée Équatoriale à prendre conscience de la perception que ces brutalités renvoient dans l'opinion camerounaise», a écrit l’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2018.

Tout en indiquant que les camerounais souhaitent avoir de bonnes relations avec la Guinée équatoriale, Maurice Kamto précise qu’ils ne sont pas prêts de l’entretenir «au prix du sacrifice permanent de la dignité et des intérêts des Camerounais vivant sur le sol équato-guinéen».

Liliane N.

Leave a comment

Selon des sources bien informées, la pose de la première pierre du futur immeuble de l’Assemblée nationale aura lieu le jeudi 12…

Agenda

«December 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
2728293031