21/09
Pour Valsero, le débat sur la présence du drapeau ambazonien lors de son concert au…
21/09
MRC: Maurice Kamto affirme que Michelle Ndocki reste militante de son parti politique
21/09
Attaques des Forces de Défense au Noso: selon l’armée, les Ambazoniens se font armés par…
20/09
Prise illégale d’intérêts : Les avocats d'Eric Dupond-Moretti veulent faire annuler sa mise en examen
20/09
Hommages: Jean de Dieu Momo salue la mémoire des soldats morts sur le front
20/09
Littérature: “ Dans les chemins de la Liberté, Énonciation d’une pensée”
20/09
Recettes douanières : Le Port de Kribi enregistre un chiffre record de 73,56 milliards au…
20/09
Extrême-Nord Cameroun : Plus de 800 présumés ex-combattants et associés de Boko Haram retournent au…
20/09
Assainissement : Yaoundé dispose désormais de sa première station de traitement des boues de vidange
20/09
Formation professionnelle : La Société Nachtigal Hydro Power Company s'engage à appuyer les structures camerounaises
20/09
Boko Haram: 67 écoles restent fermées dans l’Extrême-Nord
20/09
Close to 9,000 bitten, 140 killed by snakes in five years in Cameroon
20/09
Meurtre des élèves de Kumba: pour le Redhac de Maximilienne Ngo Mbe, les personnes condamnées…
20/09
Un avocat accuse Maurice Kamto d'avoir marché sur le sang des soldats récemment tués par…
20/09
Hervé Emmanuel Nkom sur le concert de Valsero: «il n’y avait pas un concert au…
20/09
Cameroon: Army silent over gruesome killing of soldiers in restive Anglophone region
20/09
Crise anglophone : le père d'un soldat décède trois jours après l’assassinat de son fils…
20/09
2021 AFCON Volleyball: Lionesses make history, lift trophy for third consecutive time
20/09
Les Unes des journaux du 20 septembre 2021
19/09
“Entre deux Can à la maison” ou revue historique du football Camerounais de 1972 à…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Tribune Libre
  • Décès de Christelle Mirabelle Lingom: Maurice Kamto réclame justice pour la défunte

Décès de Christelle Mirabelle Lingom: Maurice Kamto réclame justice pour la défunte

mercredi, 08 septembre 2021 11:45 Liliane N.

Le leader du Mouvement pour la renaissance du Cameroun Maurice Kamto affirme que les autorités sans oublier la justice sont restées indifférentes face au drame vécu par Christelle Mirabelle Lingom.

Comme il a pris l’habitude de le faire pour les sujets brûlants du pays, Maurice Kamto a rendu public sa déclaration sur le décès de Christelle Mirabelle Lingom, survenu le lundi 6 septembre 2021. En présentant ses condoléances aux proches de la victime, le président du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) pense que tout le monde a une part de responsabilité dans l’histoire de Mirabelle. L’ancien candidat à l’élection présidentielle de 2018 espère que même avec la mort de Mirabelle, que justice lui sera faite.

Retrouvez ci-dessous la déclaration de Maurice Kamto

J'ai appris avec  consternation le décès, dans des conditions non encore élucidées, de la jeune Christelle Mirabelle LINGOM, survenu le lundi 6 septembre 2021. J'adresse à la famille de la défunte les condoléances attristées du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC) auxquelles je joins les miennes propres ainsi que l'expression de ma compassion émue.

Le décès de Christelle Mirabelle LINGOM doit interpeler l'ensemble des citoyens que nous sommes, autant que les responsables publics de notre  pays, en raison de l'ambiance exécrable qui a été créée et entretenue autour du drame vécu par cette jeune compatriote, dans l'indifférence totale de notre société et surtout des pouvoirs publics, particulièrement de la Justice.

Quel que soit le résultat des enquêtes qui, je l'espère, seront ouvertes, on peut d'ores et déjà affirmer que Christelle Mirabelle LINGOM est une authentique victime de la haine qui pollue notre espace public, en particulier depuis 2018, dans l'indifférence générale, notamment des pouvoirs publics et des organisations de la société civile, même  celles spécialisées dans la défense des droits de l'Homme.

J'espère que les services publics compétents, notamment ceux de la police/gendarmerie et de la justice  s'activeront, sans délai, pour identifier et poursuivre en justice tous ceux qui ont anéanti la dignité et la vie de Christelle Mirabelle LINGOM par le viol, tout comme ceux qui ont participé directement ou indirectement à la campagne haineuse contre cette jeune compatriote.

Il est temps que le pouvoir prenne enfin des mesures fortes contre la haine dans l'espace public camerounais. Les mesures espérées sont indispensables si nous voulons épargner notre société de drames similaires.

Leave a comment

Parmi tous ces agents de l’Etat ciblés par l’opération Epervier onze proviennent du ministère des Finances (Minfi). Ils sont tous aux arrêts…

Agenda

«September 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930