21/09
Pour Valsero, le débat sur la présence du drapeau ambazonien lors de son concert au…
21/09
MRC: Maurice Kamto affirme que Michelle Ndocki reste militante de son parti politique
21/09
Attaques des Forces de Défense au Noso: selon l’armée, les Ambazoniens se font armés par…
20/09
Prise illégale d’intérêts : Les avocats d'Eric Dupond-Moretti veulent faire annuler sa mise en examen
20/09
Hommages: Jean de Dieu Momo salue la mémoire des soldats morts sur le front
20/09
Littérature: “ Dans les chemins de la Liberté, Énonciation d’une pensée”
20/09
Recettes douanières : Le Port de Kribi enregistre un chiffre record de 73,56 milliards au…
20/09
Extrême-Nord Cameroun : Plus de 800 présumés ex-combattants et associés de Boko Haram retournent au…
20/09
Assainissement : Yaoundé dispose désormais de sa première station de traitement des boues de vidange
20/09
Formation professionnelle : La Société Nachtigal Hydro Power Company s'engage à appuyer les structures camerounaises
20/09
Boko Haram: 67 écoles restent fermées dans l’Extrême-Nord
20/09
Close to 9,000 bitten, 140 killed by snakes in five years in Cameroon
20/09
Meurtre des élèves de Kumba: pour le Redhac de Maximilienne Ngo Mbe, les personnes condamnées…
20/09
Un avocat accuse Maurice Kamto d'avoir marché sur le sang des soldats récemment tués par…
20/09
Hervé Emmanuel Nkom sur le concert de Valsero: «il n’y avait pas un concert au…
20/09
Cameroon: Army silent over gruesome killing of soldiers in restive Anglophone region
20/09
Crise anglophone : le père d'un soldat décède trois jours après l’assassinat de son fils…
20/09
2021 AFCON Volleyball: Lionesses make history, lift trophy for third consecutive time
20/09
Les Unes des journaux du 20 septembre 2021
19/09
“Entre deux Can à la maison” ou revue historique du football Camerounais de 1972 à…
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Tribune Libre
  • Capitaine de Vaisseau Atonfack Guemo: “ La communauté internationale: un vaisseau à identifier”

Capitaine de Vaisseau Atonfack Guemo: “ La communauté internationale: un vaisseau à identifier”

mardi, 07 septembre 2021 10:41 Nicole Ricci Minyem

Dans le cadre de sa tribune hebdomadaire “honneur et fidélité” le chef  de la division communication au ministère de la Défense croit savoir que “Seule notre volonté à tous de rester maîtres en nos terres est de nature à nous épargner les tourments de l’oppression…”

 

“ S’il est de nos jours, un mot qui puisse le mieux qualifier le contexte international que nous vivons, c’est bien le mot ambigüité. Nombre de certitudes parmi les plus affermies sont tant et si bien ébranlées, qu’il est aujourd’hui malaisé, sinon impossible de se faire une opinion ou de défendre une position, sans que l’une et l’autre ne soient submergées par un flot d’extrapolations plus inintelligibles, plus fantasques les unes que les autres.

La ductilité des interprétations est telle que même les repères que l’on pouvait jusqu’ici croire intangibles sont allègrement écartelés, édulcorés.

Les groupuscules terroristes peuvent ainsi se prendre pour des Etats, des Etats agir comme des groupes terroristes. Latitude est laissée aux sociétés militaires privées d’interférer dans les affaires internes d’autres Etats.

Devant le fait accompli, très souvent un casus belli, la loi et le droit ne font plus le poids. Pis encore, la variabilité numérique, géographique, idéologique  et surtout économiquement orientée du vaisseau communauté internationale entretient ce clair - obscur de l’éthique et la morale internationales.

Ceux tirant un substantiel bénéfice de cette dilution consentie de la jurisprudence conventionnelle se targuent de faire de la realpolitik. Toutefois, il est permis de douter que ce point de vue permissif soit partagé par les nombreux peuples qui, à travers tous les continents, se débattent à la fois contre la résurgence de la loi du plus fort et la légitimation de l’hydre terroriste.

Du reste, la tentation est désormais grande au sein de l’extrémisme violent, d’user de tous les moyens disponibles pour contester la légitimité des Etats,dans le but de se substituer à ces derniers.

Il y aurait donc tout lieu de s’attendre à une recrudescence et un durcissement de l’action de l’action hostile. La récente reconfiguration de la carte des organisations terroristes, notamment dans le Sahel et le Bassin du Lac Tchad, la montée en gamme des matériels mis en œuvre par lesdites organisations, la sophistication sans cesse accrue de leurs méthodes de combat et la mutualisation de leurs moyens sont les signes avant - coureurs d’un probable et prochain regain d’offensive de leur part.

L’actuelle agitation notée dans les migrations internationales pourrait d’ailleurs leur bénéficier en termes de ressources humaines et de transfert de compétences.

Confrontés qu’ils sont d’une part, à la réalité du fléau terroriste, et d’autre part, à l’incertitude de l’aide extérieure, les Etats au contact de la calamité se doivent à leur tour, de consolider le front de lutte.

La permanence des échanges entre les responsables civils et militaires du niveau opérationnel à l’échelon politico - stratégique sera l’un des facteurs déterminants de la réussite commune contre la pandémie obscurantiste, l’autre facteur déterminant étant l’adhésion des populations.

Sans cette adhésion en effet, il serait de peu d’effet de détruire les places forces des terroristes, une tâche toujours recommencée qui finirait par entamer le potentiel capacitaire des Forces de maintien de l’ordre, sans parler des désastreuses répercussions sur ces mêmes populations dont les adeptes de la terreur font leur abri et leur principale cible aussi.

L’éventualité d’une intervention extérieure pour se défaire du carcan mortifère est par ailleurs à écarter, rien ne pouvant remplacer ni la légitimité par la nature d’appartenance aux territoires qui nous sont disputés, encore moins notre détermination d’en conserver l’entière possession.

En un mot, seule notre volonté à tous de rester maîtres en nos terres est de nature à nous épargner les tourments de l’oppression”.  

 

N.R.M

 

Leave a comment

L’information est rendue publique par le Dr Georges Alain Etoundi Mballa Directeur de la lutte contre la maladie au Ministère de la…

Agenda

«September 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
  12345
6789101112
13141516171819
20212223242526
27282930