Volleyball : Un terrain de volleyball inauguré dans le Mbam et Inoubou

mardi, 12 mars 2019 17:09 Marie MGUE

Cette plateforme aux normes internationales, construite dans l’arrondissement de Nitoukou, département du Mbam et Inoubou, région du Centre au Cameroun, a été  inaugurée  le 9 mars dernier.

 

C’est le 9 mars 2019, que la Fédération camerounaise  de volleyball (Fecavolley)  a inauguré le nouveau terrain de volleyball construit dans l’enceinte  du  Lycée général de Nitoukou, dans le  département du Mbam et Inoubou, région du Centre Cameroun. Ce terrain de jeu aux normes internationales, a été réalisé dans le cadre de la politique de refondation entamée depuis 2013 par le bureau exécutif de la Fecavolley.  Le  projet a été réalisé  avec l’appui des particuliers. « Je suis issue d’une famille de volleyeurs. Je voudrais implémenter la pratique de cette discipline en particulier et du sport en général à Nitoukou à travers la construction d’un complexe sportif pouvant abriter toutes les disciplines. Mon souhait est que la localité puisse organiser les jeux Fenasco très bientôt », a affirmé Angeline Enanga, premier adjoint au Maire de Nitoukou, l’un des donateurs.

La construction de ce stade permet à la Fecavolley de pallier au problème d’infrastructure, qui  constitue un obstacle majeur dans le développement du volleyball camerounais. Dans cette logique, les régions de l’Extrême-Nord et du Centre,  qui disposent d’un potentiel important d’athlètes, ont été choisies pour implémenter le projet du « développement du volleyball à la base » initié par la fédération.  « Nous allons tout simplement continuer le travail que nous mis sous pied. Il faut  rappeler qu’il s’agit d’un plan d’action de la Fédération qui a choisi la région de l’Extrême-Nord,  en particulier la zone de Yagoua et le Mbam et Inoubou  dans la région du Centre,  pour implémenter le développement du volleyball à la base au regard des gabarits et du potentiel morphologique des jeunes. Nitoukou n’est qu’une étape de ce processus », a expliqué  Serge Abouem, le  président de la Fecavolley. Il  souligne que   «  Les enfants de la famille Denguessi  ont promis des appuis en termes de matériel pour mieux vulgariser ce projet dans cette localité. Donc, il est possible que dans deux ou trois ans, nous puissions déjà voir les premiers fruits de cet investissement dans les équipes nationales de volleyball cadettes du Cameroun. »  Au cours de cet événement, un don en matériel (50 maillots, un filet, neuf ballons) a été remis au proviseur du lycée de Nitoukou par la Fecavolley.

 

Leave a comment