Un problème de subvention plombe le championnat de football féminin

jeudi, 23 mai 2019 15:41 Otric N.

L’absence des justificatifs de la première tranche de la subvention est à l’origine de l’interruption du championnat de première division.

 

Depuis plus d’un mois, le championnat local de football féminin a été interrompu brusquement. Selon Cameroon Tribune, les derniers matches se sont disputés les 11 et 12 avril derniers. Ils comptaient pour la 6e journée. Il s’agissait en réalité de la première journée de la phase retour.

 

« Avant de nous donner la deuxième tranche, la Fecafoot a demandé qu’on fournisse les attestations de domiciliation de compte. Ce que nous avons fait. Puis, on nous a demandé de présenter les justificatifs de l’utilisation de la première tranche, qui est de 1.250.000 F. Nous allons les déposer demain [Ndlr. Aujourd’hui]. Les miens ne concernent que les primes d’entraînement. On ne peut pas avoir disputé la phase aller uniquement avec cette somme. C’était impossible », confie un président de club, dans les colonnes du journal.

 

A la direction de la Communication de la Fecafoot, on confirme que la deuxième tranche de la subvention allouée aux clubs ne leur a pas encore été versée. Un déblocage dû à l’attente des justificatifs concernant le transport, l’hébergement, la restauration et les primes d’entraînement.

 

La Fecafoot dit avoir sensibilisé les clubs à ce propos avant le lancement de la saison sportive. Ce qu’ils contestent. Il s’agit d’ailleurs d’une nouvelle disposition dont les clubs semblent ne pas encore s’accommoder. En réalité, jusqu’à cette saison sportive, c’est dans l’argent du sponsoring qu’on prélevait une partie pour organiser le championnat de football féminin. Désormais, les subventions ont pour origine les fonds du programme Forward de la Fifa. Qui doivent être justifiés. Et sur ce point, le directeur administratif et financier de la Fecafoot est intransigeant.

 

« Nous étions prêts à continuer le championnat même sans cette subvention. C’est la fédération qui a décidé de tout arrêter. Or, quand tout est bloqué comme ça, on dépense plus parce qu’il faut maintenir les filles en jambes », regrette un président de club.

 

La présentation de ces justificatifs devrait donc permettre de relancer le championnat de première division. Les fonds alloués aux clubs de football féminin s’élèvent à 5 millions de F pour les clubs du Centre et du Littoral, 7 millions de F pour ceux du Nord et 8 millions pour ceux de l’Extrême-Nord, qu’on reverse en quatre tranches. Tandis que les ligues régionales sont chargées d’organiser le championnat de football féminin de deuxième division.

 

Otric N.

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.