24/06
Une enquête révèle que l’histoire des 10 bébés sud-africains est fausse
24/06
Cameroun : Revue de presse du 24 juin 2021
23/06
Audience au Palais de l’Unité: le président de la République a reçu Aliko Dangote, l’homme…
23/06
Dépravation des mœurs : Marie Thérèse Abena Ondoua condamne
23/06
Aucune personnalité camerounaise n’est dans le viseur des américains
23/06
Diaspora: un camerounais reconnu meilleur expert-comptable en France
23/06
Cameroun : L'examen des modalités de mise en service du train express Douala-Yaoundé prévu dans…
23/06
Mamadou Mota : « Un collège complet en salle de classe au village dit Phacochère…
23/06
Examens officiels: A 62 ans, un homme passe les épreuves du Probatoire de l’enseignement général
23/06
Occupation anarchique des trottoirs à Douala : Des amendes de 10 000 à 250 000…
23/06
Cameroun : Le Gouvernement offre aux start-up de la Silicon Mountain un an de connexion…
23/06
Revue de presse du 23 juin 2021
23/06
Covid 19 : Les vaccins à ARN messager ne seraient pas toxiques pour le corps…
23/06
Solutions Innovante à la crise de l’Habitat: Le Débat est en cours à Yaoundé
23/06
Production des statistiques de Genre : Le personnel de l’INS s’approprie des nouvelles techniques
22/06
Affaire sextape Martin Camus Mimb : Un avocat international dénonce la réaction du ministre Jean…
22/06
Mairie de Yaoundé 1: une femme enceinte a risqué la mort à cause de la…
22/06
Mœurs : L’éditeur CAD Publishing suspend la vente et la promotion du livre de Martin…
22/06
Après sa démission du PCRN de Cabral Libii, Joseph Espoir Biyong rejoint le PDC
22/06
Revue de presse du 22 juin 2021
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Sport
  • Tataw Stephen for ever : Le lion indomptable a définitivement raccroché ses godasses ce 31 Juillet 2020

Tataw Stephen for ever : Le lion indomptable a définitivement raccroché ses godasses ce 31 Juillet 2020

lundi, 03 août 2020 08:49 Nicole Ricci Minyem

Ses derniers moments racontés par une parente

 

Alice Yanfouo – sœur cadette de Tataw Stephen : « Sa santé a été chancelante ces derniers temps et hier,  les enfants m’ont appelés et lorsque je suis arrivée, il ne se portait pas bien. Nous avons échangé ensembles mais nous avons passé beaucoup plus le temps à prier en espérant que ça va aller mais, après une nuit plus ou moins mouvementée, c’est finalement à midi qu’il a rendu l’âme ».

 

Une nouvelle qui a fait le tour des réseaux sociaux, et c’est avec beaucoup de peine que les uns et les autres ont réussi à accepter cette fatalité. Une fois de plus, une fois encore, 2020 emporte l’une des icônes du Cameroun. Une icône qui a vécu dans une quasi sobriété au cours des dernières années, dans son domicile à Yaoundé prise d’assaut ce Vendredi soir, par une foule d’amis, de connaissances, de curieux venus s’enquérir auprès de la famille, de la véracité de cette funeste information, de même que des circonstances de ce décès.  

 

Ses enfants gardent de lui, le souvenir d’un grand homme ayant su inculquer des valeurs intrinsèques à sa progéniture

 

Ivana Tataw – fille aînée du défunt : « Papa était un très bon père, il n’y a rien à redire à  ce sujet mais, lorsqu’il fallait taper du poing sur la table, il ne manquait pas de le faire. Très strict mais aimant. Il nous arrivait de jouer au ballon avec lui et à ce moment, c’était l’ami, le complice. Il a été plus proche de nous et nous a accompagné de son amour, mais plus encore de ses conseils lorsque mon petit frère et moi, nous avons perdu maman. Il a su jouer les deux rôles en même temps ».

 

Carrière professionnelle

 

L’homme qui s’en est allé à l’âge de 57 ans a passé la quasi majorité de sa vie dans le monde du football.

Il a été vu sur la pelouse lors de la phase finale de la Can de 1988 au Maroc mais aussi lors de la Coupe du monde de 1990 en Italie. L’on se souvient que lors de cette compétition, il arborait le brassard de capitaine à la tête des Lions Indomptables et c’est sous son ère que ses coéquipiers et lui ont permis à une équipe africaine de se qualifier pour la première fois, aux quarts de finale de cette compétition d’envergure. Ses fans l’ont en outre vu arborer les couleurs du Tonnerre kalara club, de l’olympique de Mvolyé de même que celles de Tosu Futures, un club japonais dans lequel il a fait un passage éclair avant de prendre sa retraite.

Dans l’optique de redorer le blason du football Camerounais qui semble avoir perdu ses lettres de noblesse au cours des dernières années, il a su apporter ses conseils et la dernière fois qu’il a été vu en public, c’était lors du tirage au sort des poules du Chan au palais polyvalent des Sports de Yaoundé.

 

 

Nicole Ricci Minyem

Leave a comment

Il s’agit du ministre Laurent Esso de la justice, Lejeune Mbella Mbella des relations extérieures et Marie-Thérèse Abena Ondoa de la femme…

Agenda

«June 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930