Selon le dernier rapport de World Rugby, un nombre record de personnes pratique aujourd'hui le rugby dans le monde entier

jeudi, 11 juillet 2019 14:50 Mfoungo

Un nombre record de personnes pratique aujourd'hui le rugby dans le monde entier au moment où le rugby continue de se développer et de prospérer aux quatre coins du globe. 

 

 

La croissance sans précédent de ce sport s'est poursuivie en 2018 avec près de 9,6 millions d'hommes, de femmes et d'enfants qui pratiquent aujourd'hui le rugby dans le monde entier. Cela comprend 2,7 millions de femmes, soit une hausse de 10% par rapport à l'année précédente, ce qui correspond à plus d'un quart de la population globale des joueurs. Rien qu'en Afrique, le nombre de joueurs licenciés a dépassé le million (1 004 674 exactement), soit une hausse de 26% par rapport à 2017 alors que le rugby continue de gagner des parts de marché sur le continent.

Cette croissance est le fruit du programme de développement de World Rugby Get Into Rugby qui permet aux jeunes d’essayer, de jouer et de rester durablement au rugby, est à la base de la croissance du rugby masculin et féminin. Pour la deuxième année consécutive, plus de deux millions de filles et de garçons (2 280 200 avec une participation féminine à 40%) ont aimé ce sport et tout ce qu'il a à offrir. Plus de 4 000 activités « Get Into Rugby » se sont déroulées de Katmandou au Népal à Kitwe en Zambie, organisées par 159 fédérations inscrites et élargissant ainsi la portée mondiale du sport.

En Afrique, 460 000 enfants ont participé aux activités de Get Into Rugby, dont 42% de filles. L'Afrique du Sud a été le pays le plus pourvoyeur de participants. L'Afrique du Sud a également rencontré le succès via son programme de développement de l'arbitrage qui a permis à 261 jeunes arbitres âgés de 13 et 14 ans – dont 45% étaient des filles – de prendre part à l'initiative « I also play referee », qui a joué une grande part dans cette croissance par rapport à 2017.

En Asie, la popularité de Get Into Rugby a permis au programme d'héritage de World Rugby Impact Beyond d'atteindre son objectif d'un million de nouveaux participants neuf mois avant que le Japon accueille la Coupe du Monde de Rugby 2019, établissant ainsi un cadre solide pour un tournoi qui va marquer les esprits. Le projet Asia 1 Million est un pilier central de la mission de World Rugby qui est de faire grandir le rugby localement et de s'assurer que Japan 2019 – la toute première Coupe du Monde de Rugby organisée en Asie – soit celle qui aura le plus d'impact sur l'avenir. La Namibie et l'Afrique du Sud seront les représentants du continent africain au Japon.

Le nombre de femmes licenciées a augmenté de plus de 28% pour atteindre les 581 000 sur l'ensemble des fédérations membres de World Rugby. Cette donnée intervient au terme de la première année pleine depuis le lancement de l'ambitieux plan de développement du rugby féminin 2017-2025 qui a pour objectif d'accompagner la croissance et le développement des femmes dans le rugby et de promouvoir la parité.

Ce succès s'est illustré sur le terrain par des niveaux d'engagement sans précédent de fans féminins, avec une hausse de 38% du nombre de vidéos vues par des femmes, ainsi qu'une augmentation de près de 30% d'une audience féminine sur les comptes twitter de World Rugby et de Rugby World Cup. Ce succès s'est également traduit par une diversité accrue au plus haut niveau dans une année où World Rugby a invité 17 nouvelles femmes membres à siéger à son Conseil et a accordé les droits d'accueil de la Coupe du Monde de Rugby Féminin 2021 à la Nouvelle-Zélande.

World Rugby a également été heureux d'accueillir le Burkina Faso, où le rugby est désormais intégré dans les programmes scolaires, comme un de ses nouveaux membres associés en 2018. Parmi les autres temps forts de l'année 2018 figure le tournoi de rugby à 7 des Jeux Olympiques de la Jeunesse à Buenos Aires, remporté par l'Argentine chez les garçons et par la Nouvelle-Zélande chez les filles. Par ailleurs, la Coupe du Monde de Rugby à VII à San Francisco a rassemblé 100 000 fans sur trois jours, suscitant une ambiance incroyable à l'AT&T Park, avec un audimat de plus de neuf millions de personnes qui ont suivi le tournoi à la télévision, dont une bonne part qui regardaient du rugby pour la première fois. Tout cela a aidé à susciter un intérêt grandissant envers le rugby qui est désormais partagé par une base de 800 millions de personnes dans le monde entier, notamment par un public jeune friand de contenus digitaux relatifs au sevens dans des marchés émergents tels que les USA, la Chine, l'Inde et le Brésil.

Leave a comment