24/06
Une enquête révèle que l’histoire des 10 bébés sud-africains est fausse
24/06
Cameroun : Revue de presse du 24 juin 2021
23/06
Audience au Palais de l’Unité: le président de la République a reçu Aliko Dangote, l’homme…
23/06
Dépravation des mœurs : Marie Thérèse Abena Ondoua condamne
23/06
Aucune personnalité camerounaise n’est dans le viseur des américains
23/06
Diaspora: un camerounais reconnu meilleur expert-comptable en France
23/06
Cameroun : L'examen des modalités de mise en service du train express Douala-Yaoundé prévu dans…
23/06
Mamadou Mota : « Un collège complet en salle de classe au village dit Phacochère…
23/06
Examens officiels: A 62 ans, un homme passe les épreuves du Probatoire de l’enseignement général
23/06
Occupation anarchique des trottoirs à Douala : Des amendes de 10 000 à 250 000…
23/06
Cameroun : Le Gouvernement offre aux start-up de la Silicon Mountain un an de connexion…
23/06
Revue de presse du 23 juin 2021
23/06
Covid 19 : Les vaccins à ARN messager ne seraient pas toxiques pour le corps…
23/06
Solutions Innovante à la crise de l’Habitat: Le Débat est en cours à Yaoundé
23/06
Production des statistiques de Genre : Le personnel de l’INS s’approprie des nouvelles techniques
22/06
Affaire sextape Martin Camus Mimb : Un avocat international dénonce la réaction du ministre Jean…
22/06
Mairie de Yaoundé 1: une femme enceinte a risqué la mort à cause de la…
22/06
Mœurs : L’éditeur CAD Publishing suspend la vente et la promotion du livre de Martin…
22/06
Après sa démission du PCRN de Cabral Libii, Joseph Espoir Biyong rejoint le PDC
22/06
Revue de presse du 22 juin 2021
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Sport
  • Scandale à la Fecakaraté : Le ministre des Sports suspend le Président du bureau exécutif et des encadreurs techniques

Scandale à la Fecakaraté : Le ministre des Sports suspend le Président du bureau exécutif et des encadreurs techniques

samedi, 08 août 2020 09:03 Innocent D.H.

Le ministre des Sports et de l’Education physique (Minsep) vient de frapper du poing sur la table pour siffler la fin de la cacophonie à la Fédération camerounaise de karaté (Fecakaraté). En date du 07 août 2020, Narcisse Moelle Kombi a pris deux décisions distinctes. L’une porte suspension de Monsieur Wakam Emmanuel, président du bureau exécutif de l’institution, l’autre suspend des encadreurs techniques.

 

Dans l’article 1er de la décision de Narcisse Moelle Kombi portant suspension du président de l’institution faitière de Karaté camerounais, on peut lire : « Monsieur Wakam Emmanuel, Président du bureau exécutif de la Fédération camerounaise de Karaté, est à compter de la date de signature de la présente décision, jusqu’à nouvel ordre et à titre conservatoire, suspendu de ses fonctions ».

 Une autre décision du Minsep, c’est celle qui concerne la suspension des encadreurs techniques. Il s’agit notamment de : M. Mbopda Jean (directeur technique national N°2) ; de Mme. Ngo Simb II Marie (entraîneur principal de la Sélection nationale Dames seniors de Karaté) ; de M. Esse Jean Francis (entraîneur principal de la Sélection nationale juniors de Karaté) ; M. Ambani Germain (entraîneur adjoint de la sélection des juniors de Karaté) ; M. Bodo Nsioma Stephen (entraîneur régional de Karaté du Centre). L’article 1er de cet acte du Minsep précise que la suspension de ces encadreurs et officiels de la Fecakaraté mis en cause dans les affaires d’atteintes aux mœurs reste également applicable jusqu’à nouvel ordre et à titre observatoire, apprend-on.

Dans une note Narcisse Moelle Kombi informe que les suspensions sus mentionnées sont des mesures administratives. L’objectif recherché est celui de permettre que les personnes concernées soient à l’entière disposition de la Commission d’éthique du Comité national olympique et sportif du Cameroun et de la Justice dans le cadre des procédures relatives à l’affaire du scandale sexuel qui met en mal depuis des semaines, la Fecakaraté. Le Minsup précise par ailleurs dans sa note d’information qu’une décision administrative sera prise.

L’on s’en souvient qu’après la révélation d’un scandale sexuel qui serait produit à la Fédération camerounaise de Karaté, Narcisse Molle Kombi a prescrit une enquête pour faire toute la lumière sur ce qui s’est réellement passé. De sources bien vérifiées, la Commission d’enquête dirigée par Michel Dissake, l’inspecteur général des services du Ministère des Sports et de l’Education physique avait déjà en date du 28 juillet dernier auditionné 50 personnes.

Innocent D H

  

Leave a comment

Après les révélations du Président Emmanuel Macron sur ses échanges avec le Chef de l’Etat camerounais, et précisément du fait des pressions…

Agenda

«June 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930