Ligue de football professionnel du Cameroun : Le salaire qui crée l’émoi

lundi, 04 mars 2019 13:19 Ferdin N.

Alors que les joueurs des championnats de ligue 1 et 2 n’ont pas touché le moindre radis depuis 24 mois, le salaire du dirigeant de cette institution, le Général Pierre Semengue, fixé à 2000.000 de FCFA par mois au terme de l’assemblée générale du 28 février dernier suscite débats et interrogations.

 

Disons le d’entrée, ce salaire de 2000.000 de FCFA qui sera désormais payé au Général des armées en seconde section, Pierre Semengue est jugé scandaleux par de nombreux acteurs de la scène footballistique camerounaise et pas seulement, qui trouvent inconcevables que ce dernier puisse recevoir un tel traitement alors que les principaux acteurs, les footballeurs croupissent dans la misère. Les salaires de ces derniers sont fixés à 100.000 FCFA pour ceux de ligue 1 et 50.000 FCFA pour ceux de ligue 2.

Il faut dire que la situation qui prévaut pour nos footballeurs a fait l’objet, par le biais du Syndicat national des footballeurs camerounais (Synafoc), d’une saisine de la Fédération internationale de football association (Fifa) qui s’en est trouvée irritée et en réaction, à « intimer l’ordre » à la Fecafoot de régler ce problème…

Cette démarche du Synafoc n’a pas manqué de provoquer le courroux de Seydou Mbombo Njoya qui dans les colonnes du quotidien Le jour, a réagi à cette initiative en des termes masquant à peine sa désapprobation. « Cette affaire n’aurait jamais dû traverser les frontières. Elle devait rester une affaire camerounaise. » Peut-on y lire.

Revenant au salaire du Général Semengue qui dirige la Ligue de football professionnelle depuis 2011, il a été décidé ainsi selon une source au sein de la ligue, pour mettre un terme « aux nombreux avantages financiers de cette personnalité. »

S’il peut être compréhensible que certains s’indignent du traitement du Général, ces derniers ne devraient pas manquer de s’indigner plus encore du train de vie princier que mène les dirigeants de club de ligue 1 et 2 qui en 9 ans de subvention du football par l’Etat en attendant que la Ligue prennent son envol, ont perçu chaque année, 560 millions de FCFA. Qu’en ont-ils fait ? bien malin est celui qui peut répondre à cette question sans flagornerie.

A ce titre, Seydou Mbombo Njoya fait bien de préciser que « les clubs qui se disent professionnels doivent respecter les engagements qui sont pris dans le cahier des charges qu’ils ont signé avec les fédérations, avec la ligue qui gère le championnat. » précisons le, les subventions de l’Etat, qui ne devaient durer que quatre années, ne viennent qu’en complément au salaire que chaque joueur professionnel est appelé à percevoir de son équipe.

Pour ce qui est de l’injonction de la Fifa relative au paiement des salaires des joueurs, Le 19 février dernier, le ministère des Finances a, comme avance de subvention aux salaires des joueurs et encadreurs techniques des clubs professionnels, débloqué 84 millions de FCFA, soit 3 millions FCFA pour chaque formation de Ligue 1 et 2 millions FCFA pour les équipes de Ligue 2.

Vivement une embellie dans cet univers trouble qu’est celui du football camerounais.

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 21 juillet 2020 08:08
Produits pétroliers : Le Cameroun lance un appel d’offres international de 465 000 tonnes

Le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba vient de lancer un avis d’appel d’offres pour…


Innocent D.H. Publié le vendredi, 17 juillet 2020 15:52
Transport aérien : Le Président Paul Biya ordonne la privatisation de la Camair-Co

C’est la quintessence d’une correspondance adressée le 14 juillet dernier au Premier ministre, Chef du Gouvernement par le Secrétaire général…


Santé

Liliane N. Publié le jeudi, 09 juillet 2020 14:44
Le camerounais Arthur Zang invente un système intelligent de production d’oxygène médical

La nouvelle invention d’Arthur Zang qu’il a baptisée Oxynnet peut bien servir en cette période crise sanitaire. Arthur Zang vient…


N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.