27/10
Abel Elimbi Lobe sur le décès de l’écolière de Buea: «cette situation tragique a été…
27/10
Sortir de la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest et fonder un…
27/10
Les Unes des journaux du 27 octobre 2021
27/10
Prochaines échéances électorales: Maurice Kamto accuse le régime, le RPDC et Elecam de préparer des…
27/10
Digitalisation du paiement des impôts : Des contribuables déplorent l’absence de procédures en anglais
27/10
Gestion du patrimoine : La Beac veut construire un nouveau siège pour sa direction nationale…
27/10
Cameroun : La production du gaz devrait s'améliorer au 4ème trimestre
27/10
Santé publique : L’inauguration du Centre hospitalier régional d’Ebolowa annoncée pour novembre prochain
27/10
Paris 2024 : Menace terroriste, risque cyber... La France face au défi de la sécurité…
27/10
Soudan : Le Premier ministre ramené chez lui après avoir été détenu par l’armée
26/10
Partenariat: Les Chefs traditionnels de la Mefou et Afamba et la Commission Justice et Paix…
26/10
Santé: Le laboratoire de Paludologie se dote d’une Unité de recherche
26/10
Logbaba : l'hôpital de District encore plus compétitif
26/10
Insécurité à l'Ouest: le maire de Bafoussam 1er agressé dans son domicile
26/10
Coopération: Le ministre de la Santé Publique reçoit une délégation Turque
26/10
Capitaine de Vaisseau Cyrille Serge Atonfack Guemo: “Le courage n’est pas d’envahir autrui, c’est de…
26/10
Santé publique: La diplomatie agissante
26/10
Signature de l’accord-cadre de la CAN 2021: Abdouraman et ses compagnons de l’Assemblée générale de…
26/10
Affaire Tenor: le Tribunal prononce un nouveau renvoi
26/10
Les Unes des journaux du 26 octobre 2021
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Sport
  • Le parcours incroyable de Clarence Seedorf

Le parcours incroyable de Clarence Seedorf

mercredi, 22 août 2018 10:44 Mfoungo

Clarence Seedorf, né le 1er avril 1976 à Paramaribo (Suriname), est un footballeur international néerlandais reconverti entraîneur. Les supporters de l'AC Milan le surnomment « il professore » en référence à sa maîtrise de jeu. Réputé pour sa frappe de balle surpuissante, il a entre autres gagné quatre Ligues des champions avec trois clubs différents.

Jeunesse et formation

Clarence Seedorf naît à Paramaribo, la capitale du Suriname (ex-Guyane néerlandaise). À tout juste deux ans, il quitte son pays natal avec ses parents Johan et Dulcie pour les Pays-Bas.Seedorf-fils effectue ses premiers dribbles dans les basques de son père, ancien joueur professionnel du SV Transvaal, club phare de la capitale. Clarence continue le football sous les couleurs de l'AS 80 puis du Real d'Almere, clubs situés à une vingtaine de kilomètres d'Amsterdam. Déjà habile et poussé par un père qui corrige ses défauts balle au pied à l'aide d'une caméra, il participe au « Talent-Day », journée de détection sur candidatures spontanées de l'Ajax Amsterdam. L'essai est concluant, Seedorf assimile rapidement les programmes de la Youth Education. Déjà inséparable avec Patrick Kluivert, le tandem fait des ravages dans les équipes de jeunes. Sacré champion chaque année dans les différentes catégories, Seedorf avale les progrès et les étapes.

Professionnel à l'Ajax et départ pour la Sampdoria (1992-1996)

Au début de la saison 1992-1993, Louis van Gaal a eu vent des performances de Seedorf. Il lui fait disputer son premier match avec les professionnels en Coupe de l'UEFA contre le FC Kaiserslautern. Mieux, le 28 octobre 1992, Clarence devient le plus jeune joueur de l'Ajax Amsterdam à débuter dans le championnat des Pays-Bas à seize ans, six mois et vingt jours. Avec le numéro 16 sur le dos car il a demandé à avoir son âge sur son maillot, il dispute douze matchs et inscrit un but pour sa première saison avec les Lanciers. Ses efforts sont récompensés en fin de saison quand l'Ajax s'offre la Coupe nationale, Clarence est de la fête et est élu « Meilleur espoir 1993 ». L'année suivante, balloté à plusieurs postes (milieu droit, meneur de jeu et même libéro), Seedorf dispute dix-neuf matchs pour quatre buts. Son jeu s'étoffe et il conserve son titre de « Meilleur espoir 1994 ». Dès lors, l'Ajax Amsterdam ne se passe plus de ses services. Titulaire indiscutable, il devient international en décembre 1994, joue 34 matchs et marque à six reprises lors de la saison 1994-1995. Lui et son club remporte le championnat hollandais mais surtout la Ligue des champions face à l'AC Milan. Les grands clubs sont alors à l'affut et Johan, le père-manager, filtre les appels. À 19 ans, Clarence efface un autre record : il devient le plus jeune joueur à quitter l'Ajax Amsterdam pour un club étranger. Direction l'Italie et la Sampdoria. À son arrivée il est soutenu et hébergé par Ruud Gullit. Dans ce qui est alors le plus prestigieux des championnats européens, Seedorf est toujours aussi performant avec 31 matchs et deux buts en Serie A, son élégance et sa vivacité convaincant même les plus sceptiques. Il ne reste qu'une saison à Gênes pour rebondir au Real Madrid. « J'ai choisi le Real car c'est beaucoup plus fort que la Sampdoria »

Sommets avec le Real Madrid (1996-1999)

À peine arrivé dans la capitale espagnole, Seedorf flambe immédiatement au sein de la Liga. Sous son impulsion (38 matchs et six buts), le Real est sacré champion d'Espagne dès la première saison1. L'année suivante, il devient champion d'Europe pour la deuxième fois. En décembre 1999, Clarence Seedorf s'envole vers l'Inter de Milan qui finalement conclut la transaction pour 24,5 millions d'euros.

Retour en Italie, à l'Inter (1999-2002)

À l'Inter il n'a pas la même réussite que dans ses anciens club mais il joue un rôle important, dans la seconde place en championnat glanée par les nerazzurri en 2002.

Star du Milan AC (2002-2012)

La même année, Seedorf est contacté par le club rival, l'AC Milan. Avec les rossoneri, il remporte la Serie A, mais également une Ligue des champions en 2003. En 2007, le club lombard gagne une 7e Ligue des champions, soit une 4e pour son palmarès personnel. Il devient ainsi, en 2007, l'unique joueur à avoir remporté 4 fois la compétition reine européenne avec 3 clubs différents. Il fait partie des 50 nominés du Ballon d'or 2007 donné par le magazine France Football, et termine à la 19e place du classement.

En équipe nationale (1994-2008)

Clarence Seedorf débute avec les Oranjes à Rotterdam le 14 décembre 1994 contre le Luxembourg et marque d'une frappe puissante. Il n'est cependant pas retenu pour la Coupe du monde des moins de 20 ans 1995 au Qatar. Ses bonnes prestations en club lui permettent d'être retenu pour l'Euro 96 mais il est l'auteur du tir au but raté qui élimine les Pays-Bas contre la France en quarts. Il représente les Pays-Bas au Mondial 98, et aux Euros 2000 et 2004 (il ne joue pas le Mondial 2002 car les Pays-Bas ne sont pas qualifiés). À la fin de la saison 2005-2006, il n'est pas retenu par le sélectionneur Marco van Basten pour disputer la Coupe de monde 2006 en Allemagne. À cette date, il comptabilise pourtant 407 rencontres de championnat avec les plus grands clubs, pour 53 buts inscrits, 104 matchs de Coupe d'Europe pour 9 réalisations. Seedorf est rappelé en sélection nationale pour jouer les éliminatoires de l'Euro 2008 grâce à ses bonnes performances en club. Cependant, à la surprise générale, le 13 mai 2008, il annonce qu'il choisit de ne pas participer à la compétition. Cette décision est peut-être liée à celles qui ont poussé certains de ses coéquipiers (notamment Mark van Bommel et Ruud van Nistelrooy) à repousser la sélection peu après la fin de la Coupe du monde, refusant de revenir en sélection si Marco van Basten en demeure le sélectionneur.

Fin de carrière de joueur à Botafogo (2012-2014)

En juillet 2012, il quitte l'AC Milan et rejoint le club brésilien de Botafogo à Rio de Janeiro (Brésil).

Carrière d'entraineur (depuis 2014)

Le 14 janvier 2014, il annonce la fin de sa carrière de joueur et son arrivée au poste d'entraîneur à l'AC Milan. Le 19 janvier 2014, il a décroché, pour son premier match sur le banc rossonero la sixième victoire de l'AC Milan contre le Hellas Vérone en Serie A. Malgré une série de cinq victoires ainsi que la première victoire dans le derby de la Madonnina depuis 2011, il est renvoyé le , quatre mois seulement après son arrivée, remplacé par Filippo Inzaghi. Le , Clarence Seedorf est nommé entraineur du Shenzhen Football Club, évoluant en championnat de Chine de football D2. Il sera remplacé par Sven-Göran Eriksson le . Le , il est annoncé comme entraineur et directeur sportif du club brésilien Atlético Paranaense, dans un rôle proche d'un manager à l'anglaise. Cependant, un mois plus tard, il est annoncé que le contrat ne s'est pas concrétisé. Le , il est nommé entraineur du Deportivo La Corogne pour le reste du championnat d'Espagne de football 2017-2018. Il ne parvient pas à éviter la relégation du Deportivo. Le , il est nommé sélectionneur du Cameroun, avec son compatriote Patrick Kluivert comme adjoint
Download attachments:

Leave a comment

Ce don de la Chine offert ce vendredi à Douala au gouvernement camerounais, entre dans le cadre du plan humanitaire d'urgence dans…

Agenda

«October 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
    123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031