Habib Beye : « Mané est africain, et c’est pour ça qu’il est 4eme »

mardi, 03 décembre 2019 11:12 Stéphane NZESSEU

L’ancien international sénégalais met à nu l’incohérence du prix du ballon d’or. Il dénonce le racisme qui entoure les conditions du choix du meilleur footballeur de l’année. Et selon lui, le ballon d’or 2019 est sans équivoque Sadio Mané.

 

« Peut-on juger que Messi sera le meilleur joueur de l’histoire ? Oui. Peut-on juger que Messi est le meilleur joueur du monde ? Oui. Peut-on juger que Messi a fait la meilleure saison en 2019 ? NON. Messi a sombré en demi-finale de la Ligue des Champions à Anfield pendant que Mané et les autres allaient en finale et gagnaient la Ligue des Champions. Quand tu vois tout ce que Mané a gagné cette saison, le fait qu’il soit classé à la 4e place, c’est un scandale. Il est Africain, et c’est pour ça qu’il est 4e », dénonce le chroniqueur juste après la cérémonie de récompense. Tout comme lui, ils sont nombreux qui estiment que la cérémonie du ballon d’Or est fortement teintée d’une emprunte raciste. Un racisme qui se dirige précisément vers les footballeurs africains évoluant dans ces championnats européens. C’est la 24e année consécutive qu’un footballeur noir africain ne figure pas sur le podium du ballon d’Or France Football.

On se souvient que c’est en 1995 que le Ballon d’Or va changer ses critères d’attribution. Pour la première fois, un joueur de n’importe quelle nationalité jouant dans un club européen pouvait alors prétendre au titre. Un privilège, réservé jusqu’alors aux seuls joueurs européens. George Weah sera le premier Africain et le dernier à profiter. Comme s’ils avaient commis une erreur en le sacrant lui le black. Depuis lors, les joueurs africains frustrés et exclut du podium du ballon d’or sont légions. Didier Drogba, Samuel Eto’o, Michael Essien, Yaya Touré ou Fredéric Kanouté ont tous été snobés par le jury.

Quels sont les critères du Ballon d’Or ?

La liste des 30 nommés pour le Ballon d'Or France Football est établie par la rédaction de France Football. Le Ballon d'Or est attribué par un jury international de 180 journalistes spécialisés à raison d'un représentant par pays. Le Ballon d'Or est attribué en fonction de trois critères principaux. Dans l'ordre :

- Performances individuelles et collectives (palmarès) pendant l'année

- Classe du joueur (talent et fair-play)

- Carrière du joueur

Lire aussi : Ballon d’Or 2019 : Lionel Messi remporte son 6e trophée 

Chaque juré désigne cinq joueurs par ordre décroissant de mérite à partir de la liste des 30. Les cinq joueurs cités se voient respectivement attribuer 6 points, 4, 3, 2 et 1. En cas d'égalité pour l'attribution du trophée, les joueurs sont départagés par le nombre de citation à la première place. Si l'égalité demeure, par le nombre de citations à la deuxième place, puis par le nombre de citations à la troisième place. Si l'égalité persiste, un nouveau tour de scrutin est organisé entre les joueurs classés ex aequo. Tout litige né du scrutin est tranché par le directeur de la rédaction de France Football en tant qu'organisateur et président du jury.

 

Stéphane NZESSEU

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 21 juillet 2020 08:08
Produits pétroliers : Le Cameroun lance un appel d’offres international de 465 000 tonnes

Le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba vient de lancer un avis d’appel d’offres pour…


Innocent D.H. Publié le vendredi, 17 juillet 2020 15:52
Transport aérien : Le Président Paul Biya ordonne la privatisation de la Camair-Co

C’est la quintessence d’une correspondance adressée le 14 juillet dernier au Premier ministre, Chef du Gouvernement par le Secrétaire général…


Santé

Liliane N. Publié le jeudi, 09 juillet 2020 14:44
Le camerounais Arthur Zang invente un système intelligent de production d’oxygène médical

La nouvelle invention d’Arthur Zang qu’il a baptisée Oxynnet peut bien servir en cette période crise sanitaire. Arthur Zang vient…


N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.