Football : Ahmad Ahmad révolté contre les actes racistes infligés à Romulus Lukaku

mardi, 17 septembre 2019 08:03 Danielle Ngono Efondo

Le 01er septembre, l’attaquant de l’inter de Milan Romulus Lukaku, était victime des cris raciste sur la pelouse de Cagliari. Dimanche soir, il a de nouveau été pris pour cible par Luciano Passirani, consultant pour la chaine italienne TopCalcio24. Après ce nouvel incident, le président de la confédération africaine de football, Ahmad Ahmad a poussé un coup de gueule.

 

Le phénomène de racisme dans le milieu du football prend de l’ampleur. En effet, le 01er septembre 2019 à Cagliari, l’attaquant de l’inter de Milan Romulus Lukaku, était victime aux cris raciste. L'international Belge, qui avait été notamment soutenu par son coach, Antonio Conte, avait demandé une nouvelle fois à aller de l'avant dans la lutte contre le racisme et les discriminations.

« Beaucoup de joueurs ces derniers mois ont été victimes de racisme... Hier, moi aussi. Le football doit être un jeu auquel tout le monde peut participer sans être victime d'une quelconque discrimination. J'espère que les fédérations du monde entier agissent durement contre toutes les formes de discrimination !!! (...) Mesdames, Messieurs, nous sommes en 2019 et au lieu d'aller de l'avant, nous reculons et je pense que nous, les joueurs, devons-nous unir et faire une déclaration commune pour garder notre sport propre et ouvert à chacun », avait écrit Romulus sur son compte Twitter.

Quinze jours après cet incident, Romulus Lukaku a à nouveau été pris pour cible. En effet, dimanche 15 septembre, Luciano Passirani, consultant pour la chaîne de télévision italienne TopCalcio24, dans ses commentaires, a fait l’éloge de l’attaquant belge avant de lâcher : « pour l’arrêter, il suffit de lui jeter dix bananes pour qu’il les mange. » La chaine a aussitôt suspendu l’homme de 80 ans, mais le mal a été fait.

Ainsi donc, Ahmad Ahmad est monté au créneau et a poussé sa colère. « 01er septembre : Cris de singe à Cagliari/ 15 septembre : commentaire raciste à la télévision. Mon soutien à Romulus Lukaku et à l’ensemble des victimes quotidiennes. Chaque week-end, le racisme, la bêtise et l’inculture sévissent autour des terrains de football. Il faut être ferme », a écrit le dirigeant malgache sur Twitter.

On se souvient que, le légendaire Samuel Eto’o qui a annoncé sa retraite internationale la semaine dernière, fut par le passé victime des actes d’une telle gravité. On espère que des mesures strictes seront donc prises pour qu’aucun autre joueur ne soit victime d’un tel acte.

 

Danielle Ngono Efondo

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.