Fecakada et harcèlement sexuel : Le ministre des Sports et de l’Education Physique veut la vérité

mardi, 21 juillet 2020 09:29 Nicole Ricci Minyem

Dans le communiqué mis à la disposition des médias par Gabriel Nloga – chef de la cellule de communication ce Lundi, l’on relève que Narcisse Mouelle Kombi prescrit l’ouverture d’enquête.

 

«  Le ministre des Sports et de l’Education Physique porte à la connaissance du public que depuis quelques jours, des organes de presse nationaux et internationaux ainsi que les réseaux sociaux font état des faits présumés de harcèlement sexuel, de tentative de viol et de détournements de primes au sein de la fédération Camerounaise de Karaté.

A cet effet, le Minsep a instruit l’ouverture d’une enquête administrative pour faire toute la lumière sur cette affaire, en raison de la gravité des faits présumés qui touchent à l’éthique et à l’esprit sportif… ».

Les faits

Le scandale sexuel dont il est question au sein de cette fédération, d’après les témoignages des « victimes » concerne aussi bien le président de la Facakada que plusieurs de ses collaborateurs.

A la lecture des déclarations faites par les athlètes, on a comme l’impression que ces vices sont établis comme des règles auxquelles les « proies » sont tenues de se plier, au risque de voir leur carrière professionnelle en prendre un coup.

Que dire du « détournement des primes des sportifs » ?

Il s’agit également d’une « règle établie » et pas seulement au sein de la fédération Camerounaise de Karaté. Presque toutes les disciplines sportives souffrent de ce mal et, les scandales qui émaillent chacune de leur sortie officielle, ne laissent planer aucun doute sur le comportement affiché par quelques « bandits à col blancs » qui ont ainsi trouvé le moyen de se faire douillettement de l’argent, au détriment de ceux qui peinent afin de porter haut, le Vert - Rouge – Jaune National.

La vérité doit être connue

La sortie d’Emmanuel Wakam ne semble nullement avoir convaincu le patron des Sports qui, en raison de la gravité des faits présumés qui touchent à l’éthique et à l’esprit sportifs, a mandaté depuis le 17 Juillet dernier, l’Inspecteur Général des Services auquel sont associés le Directeur des Normes et du Suivi des Organisations Sportives de même que le Chef de la Division des Affaires Juridiques afin que ceux-ci fassent toute la lumière sur cette affaire.

Les Camerounais quant à eux, mis au parfum de ces comportements déviants attendent les résultats de cette enquête car, au-delà des discours et des déclamations, il est important de préserver l’image du Cameroun, malheureusement  ternie par la mise sur la place publique d’un tel opprobre.

 

Nicole Ricci Minyem   

 

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 21 juillet 2020 08:08
Produits pétroliers : Le Cameroun lance un appel d’offres international de 465 000 tonnes

Le ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie (Minee), Gaston Eloundou Essomba vient de lancer un avis d’appel d’offres pour…


Innocent D.H. Publié le vendredi, 17 juillet 2020 15:52
Transport aérien : Le Président Paul Biya ordonne la privatisation de la Camair-Co

C’est la quintessence d’une correspondance adressée le 14 juillet dernier au Premier ministre, Chef du Gouvernement par le Secrétaire général…


Santé

Liliane N. Publié le jeudi, 09 juillet 2020 14:44
Le camerounais Arthur Zang invente un système intelligent de production d’oxygène médical

La nouvelle invention d’Arthur Zang qu’il a baptisée Oxynnet peut bien servir en cette période crise sanitaire. Arthur Zang vient…


N.R.M Publié le mercredi, 24 juin 2020 11:25
Lupus Érythémateux Systémique : « Ces malades qui meurent »

C’est à travers une lettre ouverte que Ghislaine Mangoua Kamcheu, présidente de l’association « J’ai un Lupus », maladie auto-immune,…


Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.