Statistiques du Coronavirus
WORLD
Recovered
336780
Confirmed
1496055
Deaths
89435
CAMEROUN
Recovered
60
Confirmed
685
Deaths
9

Complexe sportif d’Olembe : Le groupe Piccini accuse Magil de vol et sabotage

jeudi, 27 février 2020 08:27 Liliane N.

Le groupe italien Piccini vient d’adresser de ce fait une correspondance à Narcisse Mouelle Kombi le Ministre des Sports et de l’Education physique.

 

Ce sont des accusations graves que Piccini porte contre Magil qui a repris le marché de construction du Complexe sportif d’Olembe, après que son contrat ait été résilié par le Ministre des Sports et de l’Education physique (Minsep). Ces accusations sont contenues dans une correspondance qui date du 21 février 2020 et qui a été signée par Rodolphe Moebieus et par délégation du Dr M. Asma-ron.

« Nous constatons avec consternation que la société Magil est en train d'organiser le détournement à son profit des biens de l'Etat se trouvant sur le site et en plus de saboter purement et simplement le planning déjà serré de la fin des travaux pour la Can 2021 », peut-on lire dans la correspondance qui en dépit du fait qu’elle revêtait un caractère confidentiel, s’est retrouvé sur les réseaux sociaux. 

Dans ce courrier, Piccini raconte des faits qui sont censés s’être déroulés le 18 février 2020. Le groupe italien affirme que ce jour-là, autour de 18 heures, l’un de ses employés est tombé sur une semi-remorque qui avait le logo Magil dans le sens de la circulation Yaoundé-Douala. L’employé en question venait de la ville de Douala. Et la semi-remorque était chargée d’un conteneur 20 pieds qui selon Piccini appartient au chantier. 

Can 2021 : Selon le Minsep, il fallait résilier le contrat de Piccini pour limiter l'épée de Damoclès sur la tête du Cameroun

 

Aussi dans son courrier, Picccini note qu’il y a un risque de non livraison à temps du chantier. La raison étant que des pièces métalliques devant servir à la construction de la façade extérieure ont disparu. « Le week-end dernier, quatre semi-remorques ont été chargées sur le site : 3 chargées avec les structures métalliques de la façade du stade et le dernier avec des cadres métalliques servant au transport des pièces préfabriquées (...) Même si la disparition des cadres métalliques n'est pas stratégique, c'est tout de même à considérer comme un vol », a écrit Piccini. 

Toujours dans sa correspondance adressée au Minsep, Piccini a écrit « par contre, la disparition des pièces de structures métalliques de la façade serait catastrophique ! En effet, sans ces pièces, la façade ne pourra pas être fermée et le défaut d'étanchéité serait absolument dommageable pour les délais, notamment à l’approche de la saison des pluies. Refabriquer les pièces manquantes et les transporter prendra minimum trois mois. Il s’agit dans ce cas d’une tentative de sabotage pur et simple du planning du chantier et notamment de la livraison du stade Paul Biya pour la Can 2021 ».

 

Liliane N.  

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le mardi, 07 avril 2020 12:53
Méfaits du Covid-19 : Le Cameroun s’achemine vers un correctif de son budget de 2020

A cause de la pandémie de coronavirus qui freine l’activité économique mondiale, la Crtv, média audiovisuel de service public envisage…


Innocent D H Publié le mardi, 31 mars 2020 11:37
Cameroun : Une cinquantaine d’entreprises réfractaires à l’exploitation transparente des forêts

Ce sont plus de 50% des entreprises forestières au Cameroun qui traînent encore les pas dans l’appropriation du concept de…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.