Clarence Seedorf et Patrick Kluivert traînent le Cameroun devant la FIFA pour « Licenciement abusif »

lundi, 07 octobre 2019 16:40 Danielle Ngono Efondo

Licencié après la CAN Total Égypte 2019, (le 16 juillet 2019) où le Cameroun a été éliminé aux 8ème de finale par le Nigeria, Clarence Seedorf et Patrick Kluivert ont porté plainte pour licenciement abusif. Ils réclament aux autorités la somme de 5 milliards de francs CFA en guise d’indemnité de licenciement. A-t-on appris.

 

Clarence Seedorf, ex-sélectionneur des Lions Indomptables, et son adjoint Patrick Kluivert veulent poursuivre le Cameroun devant la Fifa pour « licenciement abusif ». En effet, Le duo hollandais, qui était arrivé à la tête de la sélection camerounaise à la veille de la Can 2019 avec pour ambition d’offrir un parcours honorable au champion d’Afrique en titre, n’a pas pu atteindre cet objectif. Fort de cet échec qui s’est matérialisé par des choix tactiques douteux, notamment lors du match face au Nigeria, les deux stars hollandaises ont été remerciées par la Fédération camerounaise de football.

Les deux techniciens néerlandais réclament ainsi aux autorités camerounaises la somme de 5 milliards de francs CFA en guise d’indemnité de licenciement. Car, le contrat qui devait durer quatre ans a été rompu à la suite d’un premier cap non atteint.

Pour rappel, Antonio Conceiçao a remplacé Clarence Seedorf au poste de sélectionneur des Lions Indomptables. Il s’est officiellement engagé  le vendredi 04 octobre 2019. Le technicien portugais va percevoir mensuellement la somme 33 millions FCFA selon le site d’informations « Giga-Foot ».

Il faut souligner que le choix des sélectionneurs étrangers pour l’équipe nationale du Cameroun est très couteux pour l’État camerounais. S’il y a bien une leçon à tirer de cette affaire, c’est qu’il devient de plus en plus nécessaire voir urgent tant pour le Cameroun que pour les autres pays africains de faire confiance aux entraîneurs locaux. A l’image des deux finalistes de la CAN 2019, le Sénégal avec Aliou Cissé et Belmadi de l’Algérie.

 

Danielle Ngono Efondo

 

Leave a comment

Economie

Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.