24/06
Une enquête révèle que l’histoire des 10 bébés sud-africains est fausse
24/06
Cameroun : Revue de presse du 24 juin 2021
23/06
Audience au Palais de l’Unité: le président de la République a reçu Aliko Dangote, l’homme…
23/06
Dépravation des mœurs : Marie Thérèse Abena Ondoua condamne
23/06
Aucune personnalité camerounaise n’est dans le viseur des américains
23/06
Diaspora: un camerounais reconnu meilleur expert-comptable en France
23/06
Cameroun : L'examen des modalités de mise en service du train express Douala-Yaoundé prévu dans…
23/06
Mamadou Mota : « Un collège complet en salle de classe au village dit Phacochère…
23/06
Examens officiels: A 62 ans, un homme passe les épreuves du Probatoire de l’enseignement général
23/06
Occupation anarchique des trottoirs à Douala : Des amendes de 10 000 à 250 000…
23/06
Cameroun : Le Gouvernement offre aux start-up de la Silicon Mountain un an de connexion…
23/06
Revue de presse du 23 juin 2021
23/06
Covid 19 : Les vaccins à ARN messager ne seraient pas toxiques pour le corps…
23/06
Solutions Innovante à la crise de l’Habitat: Le Débat est en cours à Yaoundé
23/06
Production des statistiques de Genre : Le personnel de l’INS s’approprie des nouvelles techniques
22/06
Affaire sextape Martin Camus Mimb : Un avocat international dénonce la réaction du ministre Jean…
22/06
Mairie de Yaoundé 1: une femme enceinte a risqué la mort à cause de la…
22/06
Mœurs : L’éditeur CAD Publishing suspend la vente et la promotion du livre de Martin…
22/06
Après sa démission du PCRN de Cabral Libii, Joseph Espoir Biyong rejoint le PDC
22/06
Revue de presse du 22 juin 2021
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Sport
  • CAN 2021 : Le décès de Me Souop inquiète les footballeurs

CAN 2021 : Le décès de Me Souop inquiète les footballeurs

mardi, 21 janvier 2020 12:48 Stéphane NZESSEU

Pour un bras cassé, un avocat a rendu l’âme au Cameroun. C’est ce que lit depuis quelques semaines les sportifs du monde entier qui se préparent à venir pour les différentes compétitions de football que prépare le pays de Roger Milla. De quoi faire réfléchir.

 

La prise en charge médicale d’urgence est un élément fondamental dans le sport de haut niveau. Les athlètes soumis à des conditions rudes d’entraînement et de jeu doivent avoir une garantie minimale de prise en charge rapide en cas de « bobo ». Les situations d’arrêts cardiaques, de déboîtement ou de fractures de divers ordres sont des évènements qui peuvent survenir au cours d’une séance d’entraînement ou d’un match de football. Le Cameroun est-il capable d’assurer cette prise en charge rapide ? Toutes les mesures sont-elles prises pour que le plateau technique et les médecins des différents centres hospitaliers soient en mesures de soigner les sportifs ?

Difficile à dire. Ce d’autant plus quand on observe les évènements qui ont conduit au décès du célèbre avocat camerounais, Me Sylvain Souop. L’homme de droit a eu un accident comme cela pourrait arriver à des supporters sur la route de Bafoussam. Conduit d’urgence dans un centre de santé de la place, il n’y avait pas toutes les ressources techniques et humaines pour lui faire une opération de son bras endommagé par l’accident. Il est emmené au Centre des Urgences de Yaoundé. Bien qu’on l’a vue en pleine forme physique, on apprendra quelques instants plus tard qu’il va décéder de suite d’une anesthésie générale mal dosée. Catastrophique ! Comme quoi, à quelques mois du début de la CAN, il n’est pas possible de procéder à une opération d’urgence sur une fracture de bras dans la ville de Bafoussam. Qu’en sera-t-il de Limbé, de Garoua et des autres villes qui ont des stades d’entraînement ou qui accueilleront les supporters ?

Pour contourner ces travers de l’hôpital camerounais, la CAF gagnerait à mettre sur pied des centres spécialisés avec les outils nécessaires et un personnel conséquent autour des différents stades et villages de la compétition. Par ailleurs, les équipes ont intérêt à renforcer leurs équipes médicales à leur arrivée au Cameroun. En plus du staff habituel, s’adjoindre les services de chirurgiens urgentistes et d’autres compétences pour éviter de tomber dans le piège de l’hôpital camerounais. De plus, il serait préférable pour les médecins des différentes équipes de venir elles-mêmes inspecter les centres de santé aux alentours des stades qui vont accueillir leurs sportifs. Ne soyons pas surpris que certains clubs ne libèrent pas leurs joueurs pour cette compétition. Au risque de ne plus les voir revenir.

Lire aussi : Décès de Me Sylvain Souop : Le MRC réclame le corps et commande une enquête 

 

Stéphane NZESSEU

 

Leave a comment

Marcel Niat Njifenji a été réélu à la tête du Sénat avec un score de 88 voix contre 10 bulletins nuls, sur…

Agenda

«June 2021»
MonTueWedThuFriSatSun
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930