CAN 2019 : le Sénégal en finale, 17 ans après

lundi, 15 juillet 2019 09:15 Danielle Ngono Efondo

Grand favori de la compétition, le Sénégal a assumé son statut Hier dimanche 14 juillet au Caire. En effet, les Lions de la Téranga ont remporté leur demi-finale en prolongations, par la plus petite des marges (1-0) face à la Tunisie. Les hommes d'Aliou Cissé vont disputer leur deuxième coupe d’Afrique des Nations 17 ans après la première. Le Sénégal et l’Algérie s’affronteront donc vendredi 19 juillet en finale de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) de football.

 

On ne s’attendait pas à une rencontre digne d’un scénario de film, bourré de suspense. Surtout après avoir vu la première période. Les Sénégalais ont trimé pour en arriver là. Ils avaient pourtant dominé la première période, même si Sadio Mané et ses coéquipiers n'ont pas pu concrétiser les occasions de but créées. Chaque formation a même raté le pénalty qui lui a été accordé par l'arbitre éthiopien Bamlak Tessema. D'abord la Tunisie par Fernand Sassa (73èmeminute) et ensuite le Sénégal par Henri Saivet (80ème minute).

La rencontre était tendue, et la fin du match était proche tant les deux formations ne fermaient pas le jeu et se rendaient coup pour coup. Mais c’est pendant la prolongation que la décision va se faire. A la réception d'un coup franc, le gardien tunisien Saivet, Mouez Hassen se jette mais rate son dégagement aux poings. Et le défenseur Bronn, involontairement, dévie dans ses propres filets à la 100 ème minute.

Mais les hommes d'Alain Giresse ont eu l’occasion de revenir au score, ou plutôt l’espoir avec un penalty sifflé par l’arbitre éthiopien M. Bamlak Tessema Weyesa pour une main d'Idrissa Gueye dans la surface, après un dégagement de la tête de Salif Sané. L’espoir va durer trois minutes, le temps pour l’arbitre d’aller consulter lui-même la VAR et d’annuler le penalty, arguant que la main du Sénégalais était collée au corps.

Un énorme rugissement a saisi au coup de sifflet final. Un rugissement à la hauteur de la portée historique de l'exploit réalisé par les Lions sénégalais, bien qu'ils soient les favoris pour le titre. Raillé pour son absence de palmarès, le pays de plus de 15 millions d'habitants tient enfin une seconde chance d'inscrire son nom à la liste des grands d'Afrique, après son unique finale perdue en 2002 face au Cameroun.

Le sélectionneur Aliou Cissé, bras en l'air et genoux sur la pelouse à la fin du match, aura sa revanche: capitaine de l'équipe défaite il y a 17 ans, il sera sur le banc vendredi pour toucher cet or qu'il chasse depuis sa prise de fonctions en 2015.

 

Danielle Ngono Efondo

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le vendredi, 06 décembre 2019 14:32
Portrait : Langllo Flekem, un jeune producteur et vendeur de pastèques qui se frotte les mains à Garoua

Ce jeune homme a fait de la production, et de la commercialisation des pastèques son dada. En cette période marquée…


N.R.M Publié le mercredi, 04 décembre 2019 13:43
Budget Cameroun 2020 : L'analyse et les propositions de l'Economiste Dieudonné Essomba

Selon lui, le « problème du Cameroun est pourtant simple » et, il suffira de mettre en place, quelques réformes…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.