20/05
Fête de l'unité: le Chef de l'État préside la grande parade au Boulevard du 20…
19/05
Jean Michel Nintcheu: Joshua Osih «est un sous-traitant corrompu du RDPC au sein du SDF»
19/05
Fête de l’unité: le SDF Centre veut boycotter le défilé
18/05
Cameroun : Le Gouvernement en discussion avec les entreprises en vue de l'augmentation du Smig
18/05
Recettes des péages routiers : Le Cameroun mobilise 2,1 milliards de FCFA de recettes au…
18/05
Emprunt obligataire 2022 : Le Cameroun disposé à mobiliser plus que les 200 milliards de…
18/05
Exportations vers la RCA : Le Cameroun clarifie sa décision de renforcer les contrôles
18/05
Fête de l'Unité: l'usage du téléphone interdit durant le défilé
17/05
Expropriation des terres à Bali: les chefs duala en colère écrivent aux autorités
17/05
Opération de déguerpissement: Me Christian Ntimbane Bomo condamne ce qui se passe à Douala
17/05
Région de l'Extrême-Nord : Plus de 100 nouveaux déplacés internes enregistrés à Mokolo selon l'ONU
17/05
Humanitaire : Yannick Noah s’engage dans la lutte contre le paludisme
16/05
Owona Nguini trouve incroyable l’analyse de Dieudonné Essomba sur la crise anglophone
16/05
Le président de la Conférence épiscopale du Cameroun Mgr Andrew Nkea demande la libération de…
16/05
Journée Internationale de la Paix et du Vivre Ensemble: Unis dans la différence et dans…
16/05
Migration vers les farines locales: Les femmes de Yaoundé 5 se forment
16/05
Ni Courtisan Ni Flagorneur: Le pouvoir du Verbe et de la Verve
15/05
Crise anglophone: deux redoutables factions d’Ambazoniens annoncent le blocage de l’axe Mamfe-Ekok
15/05
Célestin Bedzigui : «les députés de l'opposition à l'Assemblée nationale sont-ils au niveau?»
14/05
Court séjour privé: le président de la République a quitté Yaoundé
  • Vous êtes ici :  
  • Accueil
  • Sport
  • CAN 2019: le lion de l'Atlas du Maroc dompte le lion Cameroun (2-0)

CAN 2019: le lion de l'Atlas du Maroc dompte le lion Cameroun (2-0)

samedi, 17 novembre 2018 12:29 Mfoungo

 
 
Les lions indomptables seniors sont tombés devant plus fort ce vendredi soir à Casablanca. De la première à la dernière minute de jeu, les poulins de Seedorf et Kluivert n'ont pas sorti la tête de l'eau. Résultats des courses, une défaite bien méritée de deux buts à zéro face aux lions de l'Atlas.
 
Dès le coup d'envoi, les marocains monopolisent le ballon. Le Cameroun est aux abois. La pression sur la défense est intense. Le Maroc n'a pas donné de quartier ni de temps d'observation au Cameroun. Très vite ils sont partis à l'assaut des buts d'Onana. On frôle la catastrophe à 24e minute. Sur un coup franc tiré depuis la droite de la ligne de la surface de réparation camerounaise, le pied de Ngadeu sauve le pays sur la ligne de but. Tout le monde avait vu le cuir au fond du petit filet.
 
On assiste à quelques actions offensives orchestrées par Choupo Moting et Bassogog sur les deux flancs de la défense marocaine. Des offensives qui restent infructueuses. A plusieurs reprises, Christian Bassogog va multiplier les incursions dans la défense adverse. Le problème, c'est qu'à chaque fois il partait en slalom depuis la ligne centrale. Une fois dans les 20, ou 25 mètres à l'approche des buts marocains, il manquait d'inspiration et vendangait à chaque fois les éventuels actions de buts.
 
Le jeu camerounais est mièvre. Aucune transition efficace entre la défense et l'attaque. La ligne offensive animée par Choupo, Toko Ekambi et Bassogog est obligé de jouer très bas et de revenir chercher les ballons dans le camp camerounais. La paire Kunde Malong et Zambo Anguissa à été complètement noyé par le milieu de terrain des lions de l'Atlas. C'est sur ce score nul et vierge que les deux équipes retournent dans les vestiaires.
 
De retour pour la deuxième partie, les camerounais vont retrouver de l'allant dans le jeu. Il y a plus de mouvements, il y a des actions, on voit de l’engagement physique. En face, le plan de jeu du Maroc est simple : embouteiller les Lions Indomptables dans leur zone afin de les empêcher de trouver leurs attaquants. Seulement, les Lions vont réussir à se créer des occasions intéressantes. 
 
Techniquement et tactiquement, mais surtout au milieu de terrain, ils bouffent les Lions. Difficile de procéder aux relances. L'attaché au service, Georges Mandjeck sera transparent tout au long de la rencontre.
 
54e minute, grosse poussette d'un défenseur camerounais dans la surface : penalty pour me Maroc. Hakim Ziyech va se présenter devant son coéquipier de l'Ajax d'Amsterdam, André Onana. Contre pied parfait, le Maroc mène au score. 1-0.
 
Dès cet instant, les lions indomptables font la course en arrière. Il faut égaliser. Cette quête d'égalisation va desservir les copains de Fai Collins. Le bloc équipe est davantage distant, les joueurs ont du mal à se retrouver, les déplacements et les demarquages ne sont pas de nature à aérer le jeu. La ligne défensive est acculée, difficile d'assurer les différents marquages. 
 
Conséquence, Hakim Ziyech se retrouve esseulé en l'entrée de la surface camerounaise. Il prend tout son temps pour armer une frappe qui va battre André Onana. Deuxième but marocain et doublé de Hakim Ziyech. 2-0
 
Entre temps les lions vont s'illustrer par leur indiscipline notoire. Toujours à contester les décisions de l'arbitre. Ce qui va valoir une série de carton jaune aux coéquipiers de Gaëtan Bong. Une simulation discutable de Karl Toko Ekambi dans la surface marocaine va lui valoir un deuxième carton jaune synonyme de rouge et d'expulsion de l'aire de jeu. Les lions terminent donc la partie à 10 contre 11. Une victoire historique pour le Maroc qui engrange ce 16 novembre 2018, leur toute première victoire sur les lions indomptables en compétition officielle.
 
 
Prochaine sortie des lions du Cameroun, mardi prochain en amical face au Brésil au stade Milton Keynes de Londres.
 
Stéphane Nzesseu

Leave a comment

Cette mesure est entrée en vigueur depuis le 6 novembre 2018, jour de prestation de serment du Président de la république. Le…

Agenda

«May 2022»
MonTueWedThuFriSatSun
      1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031