CAN 2019 : Le Cameroun sera-t-il disqualifié ?

mardi, 12 mars 2019 10:28 Ferdin N.

Alors que la 6ième et ultime journée des éliminatoires de la CAN 2019 se profile à l’horizon, le sort du Cameroun demeure incertain. La décision du Tribunal arbitral du sport saisi par la Fédération de football des Comores reste attendue.

 

Si le TAS ne donne pas sa décision avant la 6ème journée des éliminatoires, c’est sur le terrain que les Lions indomptables du Cameroun et les Cœlacanthes des Comores devront aller chercher leur qualification.

Après de longs atermoiements suite à la décision de la Confédération africaine de football de dessaisir le Cameroun de l’organisation de la Can 2019 tout en le maintenant en lice, le 28 janvier, la Fédération de football des Comores saisissait le Tribunal arbitral du sport aux fins de l’exclure le Cameroun de cette compétition.

Cette procédure d’appel auprès du TAS contre la décision de la CAF de refuser d’exclure le Cameroun réclame ni plus ni moins que  l’application stricte de l’article 92 du règlement de la CAN. Ledit article prévoit :

 

« Si un pays qui a obtenu l’organisation du tournoi final de la Coupe d’Afrique des Nations se désiste ou se fait retirer l’organisation, il lui sera infligé, outre les sanctions disciplinaires, une amende selon le barème suivant:

92.1. Retrait notifié deux ans ou plus avant la date du tournoi final : amende de cent mille (100 000) dollars US.

92.2. Retrait notifié moins de deux ans avant la date du tournoi final : amende de trois cent mille (300 000) dollars US.

92.3. Retrait notifié moins d’un an avant la date du tournoi final : amende de cinq cent mille (500 000) dollars US et suspension à la prochaine édition de  la  CAN  de  son  équipe  nationale  A,  sans  tenir  compte  de  l’édition  concernée.

92.4. Retrait notifié moins de six mois avant la date du tournoi final : amende d’un million (1,000,000) de dollars US, et ce pays s’acquittera, également de la réparation de tous les préjudices moraux et financiers subis par la CAF et par les participants. Son équipe nationale A sera aussi suspendue pour  les  deux  prochaines  éditions  de  la  CAN,  sans  tenir  compte  de  l’édition concernée. »

 

Alors que le 22 mars approche, RFI nous apprend qu’aucune date n’a encore été fixée par le Tribunal arbitral du sport (TAS) pour étudier le recours de la Fédération de football des Comores (FFC). « Une procédure d’arbitrage a été ouverte mais le calendrier de la procédure n’a pas encore été établi. En particulier, il est trop tôt pour dire quand une décision finale pourra être rendue ». A indiqué le service de presse du TAS.

Si ce match venait à se jouer, le Cameroun avec 8 points n’aura besoin que d’un match nul pour se qualifier au contraire des Comores pour lesquels une victoire est impérative.

Leave a comment