Athlétisme : Le Kényan Eliud Kipchoge est devenu le 1er homme à courir le marathon en moins de 2 heures

lundi, 14 octobre 2019 09:28 Danielle Ngono Efondo

Le Kényan Eliud Kipchoge est devenu samedi 12 octobre 2019, le premier homme à courir le marathon en moins de deux heures (1 h 59 min 40), lors d'une course non-officielle à Vienne en Autriche. Un véritable exploit …

 

C’est une première ! Eliud Kipchoge est passé  sous la barre mythique des deux heures, samedi 12 octobre, lors d’une course non-officielle à Vienne, en Autriche, taillée sur mesure pour permettre l’exploit.

Selon plusieurs médias, le champion olympique kényan  a bouclé son parcours en 1 h 59 min 40 secondes, soit quasiment deux minutes de moins que son record du monde de 2h 1min 39 secondes établi dans des conditions homologuées à Berlin, l’an dernier. Dans la capitale autrichienne, le coureur de 34 ans s’est lancé à 8h15, par une température fraîche, sur un circuit plat de 9,9 km, à parcourir un peu plus de quatre fois, avec, au terme des 42 195 km, le fol espoir d’écrire l’histoire de l’athlétisme.

Il s’est dit très heureux. « Marquer l’histoire, c’était mon but. Je suis un homme heureux. Il n’y a pas de limites humaines », a confié au micro des organisateurs Eliud Kipchoge après son exploit, qu’il compare à « marcher sur la Lune » pour la première fois.

« Dès les premiers kilomètres, j'étais très à l'aise. Je me suis entraîné pour cela pendant quatre mois et demi, et j'avais gravé dans mon cœur et mon esprit que je courrais le marathon en moins de deux heures », a-t-il ajouté.

« Les records sont faits pour être battus, donc quelqu'un d'autre tentera de le faire, mais l'histoire a été écrite, c'est incroyable », a félicité son entraîneur Patrick Sang.

Il faut noter que, c’est dans l’ancienne réserve de chasse du Prater, dans le centre de Vienne, qu’avait lieu cette expérience, qui ne manquera pas de susciter quelques critiques, certains estimant qu’il s’agit davantage d’un événement médiatique et commercial que d’un exploit sportif.

Car pour mettre son champion dans les meilleures conditions, le sponsor n’a rien laissé au hasard : trois mois et demi de préparation du tracé, un parcours asphalté pour ne présenter aucune imperfection, une piste testée à maintes reprises notamment grâce à des logiciels de simulation. Même le jour et l'horaire ont été choisis en fonction de conditions météo favorables (température, taux d’humidité, qualité de l’air). La chute automnale des feuilles des arbres était contrôlée de près.

En plus, seules les caméras de l'organisateur étaient autorisées à filmer la course, qui s'est déroulée sous les yeux de nombreux spectateurs parmi lesquels Chris Froome, le quadruple vainqueur du Tour de France et leader de l'équipe cycliste Ineos. En raison de ces conditions particulières, la performance ne sera pas homologuée par la Fédération internationale d'athlétisme.

Le Kényan est l'un des plus grands coureurs de tous les temps, révélé au public lors de sa victoire sur 5000 m des mondiaux de Paris, en 2003. Vainqueur du marathon des Jeux olympiques de Rio, en 2016, Eliud Kipchoge est quasiment invaincu sur cette distance depuis 2013. Cette fois, il disait vouloir « courir pour l'histoire ». Il y est définitivement entré ce samedi.

 

Danielle Ngono Efondo

 

Leave a comment

Economie

Innocent D H Publié le jeudi, 07 novembre 2019 14:56
Afrique subsaharienne francophone : Sept Camerounais figurent dans le top 20 des milliardaires en 2019

Le duo des plus riches d’Afrique francophone pour cette année est camerounais comme c’est d’ailleurs le cas depuis quelques années.…


Danielle Ngono Efondo Publié le jeudi, 07 novembre 2019 14:37
Cameroun : Emprunt de 12,6 milliards de FCFA auprès de la Deutsche Bank d’Espagne pour aménager le lac municipal de Yaoundé

Le 04 novembre 2019, le président de la République, Paul Biya a signé deux actes autorisant le ministre de l’Economie,…


Santé

Videos

Newsletter

Please type your full name.Invalid email address.