André ONANA répond aux accusations de Dopage

samedi, 06 février 2021 10:39 Stéphane Nzesseu

Le gardien des lions indomptables est en grande difficulté. Il court le risque de ne pas prendre part à la CAN de football que le Cameroun organisera en 2022. Face aux accusations qui courent et devant cette suspension, le meilleur gardien de but du championnat des Pays Bas a décidé de dire sa version des faits.

 

Tout commence le matin du 30 octobre 2020, quand le titulaire du goal camerounais ressent un malaise. Alors qu’il est avec son épouse, celle-ci pour calmer son mal, lui propose de prendre quelques cachets d’un médicament dénommé Lasimac. Or, il s’agit de cachets prescrits à celle-ci et non au footballeur. Un médicament contenant une substance, le Furosemide. L’international camerounais devait livrer une rencontre ce même jour (du 30 Octobre) avec son club, l’Ajax d’Amsterdam.

Accablé de toutes part, le footballeur camerounais a choisi de sortir de sa réserve pour dire sa version des faits et appeler à l’indulgence des sportifs du monde.

 

« Bonjour à tous. Je voulais juste vous faire savoir que l’Organe d’appel de l’UEFA m’a imposé une suspension immédiate de 12 mois pour avoir été testé positif lors d’un test d’anti dopage effectué en octobre 2020. Je veux juste préciser que tout ceci est le résultat d’une erreur humaine.

J’ai confondu un médicament avec une substance interdite par l’AMA (l’agence mondiale anti dopage) pour une simple aspirine. Le médicament a été prescrit à ma petite amie et je l’ai pris à tort pour une aspirine car l’emballage était presque identique, ce que je regrette profondément. Je dois dire que j’ai du respect pour l’Organe d’appel de l’UEFA, mais je ne suis pas d’accord avec sa décision sur cette question.

 

Je pense que c’est excessif et disproportionné parce que l’UEFA a reconnu qu’il s’agissait d’une erreur accidentelle. Tout le monde sait que je mène une vie très saine, et depuis le début de ma carrière sportive, je me suis toujours fermement opposé à tout usage du dopage et condamné tout comportement antisportif. J’ai 24 ans et ces dernières saisons, j’ai eu la chance de jouer presque toutes les minutes, à la fois pour l’Ajax et pour mon équipe nationale.

J’ai été élu meilleur gardien des Pays-Bas de ces quatre dernières années et le meilleur gardien d’Afrique de ces trois dernières années. Je tiens à dire que je n’ai pas besoin de recourir au dopage pour améliorer ma carrière sportive. Je ferai donc appel de cette décision auprès du TAS afin de prouver mon innocence et laver mon nom.

 

J’espère être de retour rapidement sur les terrains pour faire ce que ‘j’aime le plus et aider mes coéquipiers. Je voudrais remercier l’Ajax et la sélection nationale du Cameroun pour leur soutien et leur confiance. »

 

Son club, l’Ajax d’Amsterdam a fait appel à cette décision à l’encontre de son joueur. Il est possible que le TAS casse cette décision, ou même que l’UEFA revienne sur sa sanction plutôt sévère pour rien dans les prochaines semaines. En attendant, le gardien continue de se maintenir en forme en attendant les prochaines sollicitations avec les lions indomptables et l’Ajax.

 

Stéphane NZESSEU

Leave a comment

Economie

Innocent D.H. Publié le mardi, 04 mai 2021 15:47
Réduction des délestages : Eneo va installer 30 transformateurs à Dschang

Energy of Cameroon (Eneo), concessionnaire du secteur de l’électricité au Cameroun, filiale du Britannique Actis, annonce qu’il va installer 30…


Mfoungo Publié le mardi, 04 mai 2021 12:35
Au Cameroun, l'exploitation illégale de bois de grande valeur nuit aux communautés forestières autochtones

Les peuples autochtones vivant dans les communautés forestières sont maintenant confrontés aux conséquences inquiétantes de l'exploitation forestière illégale lorsque leurs…


Santé

Nicole Ricci Minyem Publié le mercredi, 28 avril 2021 08:48
Semaine Mondiale de la Vaccination : Les réflexions vont bon train à Yaoundé

« Surmonter l'hésitation vaccinale au Cameroun » est le thème choisi par les responsables du ministère de la Santé Publique…


Nicole Ricci Minyem Publié le lundi, 26 avril 2021 14:17
Lutte contre le Paludisme : Une Camerounaise fabrique un pesticide

C’est le fruit de sept années d’efforts, au cours desquelles Agnès Antoinette Ntoumba – Doctorante en Sciences Biologique à l’Université…


Videos