Transport aérien: Camair-Co demeure membre de l’Association internationale du transport aérien (IATA)

mercredi, 05 décembre 2018 16:10 Mfoungo

C’est la principale information contenue dans le communiqué du directeur général de la compagnie nationale aérienne, publié en réponse à une certaine presse fait état d’une suspension de compagnie aérienne nationale du Cameroun.

C’est que, en début de cette semaine, plusieurs médias locaux ont rapporté que l’Etoile du Cameroun a perdu sa Certification IOSA, un programme d’audit de la sécurité opérationnelle développé par IATA pour évaluer les systèmes de gestion et de contrôle opérationnels des compagnies aériennes. La certification est délivrée pour une validité de deux ans et est renouvelée à l’issue d’un nouvel audit concluant.

Battant en brèche ces informations, Ernest Dikoum affirme qu’« Au terme de l’audit en fin août 2018, des écarts ont été relevés et un calendrier de la phase post-audit a été élaboré. Il convient de relever que l’identification et la fermeture des écarts constituent un passage obligé pour toutes les compagnies aériennes qui effectuent des programmes IOSA ».

Cependant, souligne le directeur général de la compagnie n aérienne « CAMAIR-Co dispose de 120 jours calendaires à compter de cette date pour clore son audit, afin d’être réintégrée dans le registre IOSA, conformément aux dispositions du chapitre 7 du Manuel du Programme IOSA. Les progrès accomplis dans ce sens sont rassurants pour la suite ».

Ernest Dikoum rassure qu’« à ce jour, le système INTELEX n’affiche aucun élément négatif susceptible de mettre en péril le renouvellement de sa certification E-IOSA 2018 ». Il tient ainsi à balayer d’un revers de la main, « les rumeurs malveillantes sur le processus de renouvellement de sa certification IOSA, lesquelles sont propagées depuis quelques jours sur les réseaux sociaux et par certains individus mal intentionnés, avec la volonté manifeste de nuire à sa bonne réputation ».

Avec la mise sur pied de son plan de restructuration, la compagnie affiche un bilan positif. Un  chiffre  d’affaires  en hausse de 142% par rapport  à  celui  de  l’année dernière à la même période, de 5,1 à 12,3 milliards F. Un trafic passager qui a augmenté de 67%, 157 000 contre  94 000 en 2017. Un déficit d’exploitation réduit de 4,1 milliards FCFA à 1,3 milliard FCFA. Ce sont là quelques performances marquantes de la Cameroon  Airlines Corporation (Camair-Co) pour le premier semestre 2018. Des chiffres partagés par Ernest Dikoum, le Directeur général de la compagnie aérienne  camerounaise, le 18 juillet dernier lors d’un déjeuner de presse à Douala. 

Les performances de Camair-Co au 30 juin 2018 se traduisent aussi  dans  la  gouvernance  de l’entreprise. En effet, de 11 directions à l’arrivée d’Ernest Dikoum en août 2016, la compagnie est passée à 6 directions. Il y a également le programme de  maitrise  des charges  qui  a permis par exemple de réaliser des économies de 30 millions F sur les dépenses bureautiques.

De  plus,  la  compagnie  est  actuellement  dans  un  plan  d’assainissement  qui  s’est  notamment traduit par la réduction du nombre  d’employés,  de  814  à 568 actuellement. Un assainissement qui concerne le fichier du personnel, vérification de diplômes  à l’appui,  en  cours.  Ce personnel, par ailleurs, aura droit au Human Resource Empowerment afin de parfaire l’adéquation poste-profil. Il est également prévu la formation des  cadres. 

Rappelons que Ernest Dikoum, le directeur général (DG) de Camair-Co, a été désigné le 27 novembre à Rabat (Maroc) comme président de l’assemblée générale de l’Association des compagnies africaines (Afraa). C’était au cours de la 50è assemblée générale de cette instance internationale.

Dans le discours d’acceptation de sa nouvelle fonction d’une durée d’un an, M. Dikoum a invité les acteurs du secteur de l’aviation sur le continent, à mutualiser leurs efforts afin de répondre efficacement aux mutations incessantes de l’industrie. Dans la foulée, il a été décidé à l’unanimité au cours de ses assises que le Cameroun sera l’hôte de la 51è Assemblée générale de l’Afraa en novembre 2019.

Pour le DG de Camair-Co, « cette énième victoire du Cameroun à l’international qui verra la participation d’acteurs de l’aviation (Boeing, Airbus, Bombardier, ATR, Rolls Royce, Party & Chutney, General Electric, IATA…) et plus d’une cinquantaine de compagnies aériennes africaines est la preuve évidente que notre pays jouit d’une grande crédibilité ».

Otric N.

Leave a comment